Index

Proverbes : mena

Proverbe Andevolahy mielo, ka manampina ny anjara-masoandrony. [Houlder 1895]
Andevolahy mielo: manakona ny anjara-masoandrony. [Cousins 1871 #188]
Andevolahy mielo mena, ka manakona ny anjara masoandrony. [Veyrières 1913 #521]
Ankizilahy mielo ka manakona ny anjara-masoandrony. [Rinara 1974 #278]
Traduction française Esclave qui s' abrite sous un parasol rouge : il se prive de sa part de soleil, seule chose qui lui appartienne. [Veyrières 1913 #521]
Une esclave avec un parasol, elle cache sa part de soleil. [Houlder 1895]
Interprétation française En cherchant à s' élever on trouve des inconvénients. [Veyrières 1913 #521]

Proverbe Aza atao tanantanana ivelan’ ny fahitra lahy. [Cousins 1871 #365]
Aza atao tanantanana ivelan' ny fahitra lahy aho. [Houlder 1895 #269]
Aza atao tanantanana ivelan' ny fahitra re aho. [Rinara 1974]
Aza manao zaza mena volo na tanantanana ivelan' ny fahitra. [Rinara 1974]
Aza manao zaza mena volo, tanantanana ivelan' ny fahitra. [Veyrières 1913 #961, Cousins 1871 #555]
Traduction française Ne me traitez donc pas comme un ricin poussant isolé en dehors du parc à bœufs. [Houlder 1895]
Ne traitez pas le nouveau-né comme un ricin qu' on jette du parc à boeufs, parce qu' il a les cheveux roux et qu' il est laid. [Veyrières 1913]
Interprétation française Le ricin était regardé comme une plante inutile : on l' arrachait lorsqu' il poussait dans le parc à boeufs. [Veyrières 1913]

Proverbe Aza manao fodilahy mena vary, ka manandrana alohan' ny tompony. [Houlder 1895 #943]
Tsy mety raha hanao fodilahy mena vary, ka hanandrana alohan' ny tompony. [Rinara 1974 #4583]
Tsy mety raha manao fodilahy mena vary : manandrana alohan’ ny tompony. [Veyrières 1913 #4631, Cousins 1871 #3436]
Traduction française N' agissez pas comme le moineau cardinal au temps où le riz est rouge : il en goûte avant le maître de la rizière. [Veyrières 1913 #4631]
Ne faites pas comme le cardinal quand le riz est mûr, il y goûte avant le propriétaire. [Houlder 1895]
Interprétation française Respectez les droits des autres. [Veyrières 1913 #4631]

Proverbe Aza manao foly mena tohizan-drofia. [Houlder 1895 #285, Veyrières 1913 #5253, Cousins 1871 #451]
Aza manao hoe : ity foly mena tohizan-drofia. [Rinara 1974 #520]
Manao foly mena tohizan-drofia. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza asa tsara ampifangaroina asa ratsy misy fitaka. [Rajemisa 1985]
Traduction française Ne mettez pas le mauvais avec le bon. Litt. des fils de raphia avec des fils de soie. [Houlder 1895 #285]
N' unissez pas du fil de raphia au fil de soie rouge. [Veyrières 1913 #5253]
Interprétation française Ne finissez pas mal ce que vous avez bien commencé. [Veyrières 1913 #5253]

Proverbe Aza manao tahon-katsaka am-body fahitra, ka izay miposaka mena somotra daholo. [Veyrières 1913 #1613, Houlder 1895]
Aza manao tahon-katsaka am-body fantsakana, ka izay miposaka mena somotra. [Rinara 1974 #42]
Traduction française Ne croyez pas que vous soyez comme des tiges de maïs poussant près d' un parc à boeufs : toutes celles qui poussent ont de beaux épis. [Veyrières 1913 #1613]
Ne croyez pas qu' il en soit de vous comme des tiges de maïs croissant près d' un parc à bœufs: toutes celles qui poussent ont de beaux épis. [Houlder 1895]
Interprétation française Ce proverbe veut dire qu' il ne faut pas se croire soi-même riche ou instruit par le fait qu' on se trouve clans la compagnie de gens qui le sont. [Houlder 1895]
Tous les hommes ne sont pas également sages et vénérables. [Veyrières 1913 #1613]

Proverbe Aza tsy maharitra ny mena miraviravy. [Houlder 1895 #2232, Veyrières 1913 #4473]
Tsy maharitra ny mena miraviravy. [Veyrières 1913 #3078]
Traduction française Ne vous laissez pas tenter par ce qui est rouge et qui pendille. [Houlder 1895]
Ne vous laissez pas tenter par le rouge qui pendille. [Veyrières 1913 #4473]
Se laisser fasciner par l' éclat des objets brillants qui pendillent. [Veyrières 1913 #3078]
Interprétation française Il s' agit de fruits mûrs au bord d' un chemin, car, autrefois, paraît-il, les propriétaires avaient l' habitude d' y mettre du poison pour empêcher les passant d' y toucher. [Houlder 1895]
Il s' agit des fruits au bord du chemin ; parfois les propriétaires y mettaient du poison. [Veyrières 1913 #4473]
Se disait de ceux qui se laissent aller à la passion. [Veyrières 1913 #3078]

Proverbe Babin-katsaka an-tany mena, ka ny baby roa tsy misy fa raha mahatana ny aina dia zara. [Rinara 1974 #841]
Katsaka an-tanimena : ny baby roa tsy misy fa raha mahatana ny aina dia zara. [Rinara 1974 #1605]
Katsaka an-tanimena : ny baby telo tsy misy, fa raha velona ny aina dia zara. [Veyrières 1913 #2500, Cousins 1871 #1236]
Katsaka maniry an-tany mena: ka zara raha mahatana ny aina, fa ny baby telo dia tsy misy. [Houlder 1895 #598]
Traduction française Du mais poussant dans la terre rouge: il arrive tout juste à ne pas périr, et il n' y a pas trois épis. [Houlder 1895]
Maïs qui pousse dans une terre rouge : il ne porte pas trois épis, et si sa vie est sauve c' est une bonne fortune. [Veyrières 1913 #2500]
Interprétation française La terre rouge ou latérite de Madagascar est très aride. [Houlder 1895]
Se disait des pauvres. [Veyrières 1913 #2500]

Proverbe Bokalahy lavo an-tany mena, ka tafarina vao mingoso anabavy. [Houlder 1895 #2028]
Boka lavo-an-tany mena, ka tafarina vao mingoso anabavy. [Veyrières 1913 #1950]
Boka lavo an-tanimena : tafarina vao mingoso fady. [Rinara 1974 #910]
Traduction française Lépreux qui est tombé sur la terre rouge : quand il est relevé, il jure par sa soeur. [Veyrières 1913]
Un lépreux qui tombe sur la terre rouge: ce n' est qu' une fois relevé qu' il jure par sa sœur. [Houlder 1895]
Interprétation française Il fait le fier. [Veyrières 1913 #1950]
Voyant qu' il n' a pas été en danger, n' étant tombé que sur la terre, une fois sur pied il reprend confiance et ose se mettre à jurer. [Houlder 1895]

Proverbe Hady voanjo hariva : fantaro ny mena volo hongotana. [Veyrières 1913 #3250, Rinara 1974 #1237, Cousins 1871 #999]
Traduction française Quand vous arrachez les arachides à coups de bêche le soir, distinguez bien celles qui ayant déjà la couleur rouge, sont bonnes à arracher. [Veyrières 1913 #3250]
Interprétation française Se disait des affaires embrouillées et mal étudiées ; autre sens : choisir le meilleur parti. [Veyrières 1913 #3250]

Proverbe Kibobo sy menamaso, ka mataho-maso mena. [Houlder 1895 #878]
Kibobo sy menamaso ka no hatahotra maso mena? [Rinara 1974]
Traduction française Une caille ordinaire et une caille aux yeux rouges: elles auraient peur des yeux rouges. [Houlder 1895]
Interprétation française Ce proverbe repose sur un jeu de mots. [Houlder 1895]

Proverbe Leon-dran-kena, ka ny tany mena avy no andosirana. [Houlder 1895 #1134, Veyrières 1913 #6230]
Leon-dran-kena ka tanimena avy no andosirana. [Rinara 1974 #1786]
Traduction française Avoir trop mangé de sang, et fuir jusqu' à la terre rouge. [Houlder 1895]
Repu de sang il fuit jusqu' à la terre rouge. [Veyrières 1913 #6230]
Interprétation française Instruit par l'expérience. [Veyrières 1913 #6230]

Proverbe Mahita anay irery tena ka mandroaka maizim-bolana. [Rinara 1974 #1883]
Mahita anay lavi-kavana ka miady mena masoandro. [Rinara 1974 #1884]
Mahita anay lavi-kavana, ka miady mena masoandro ; mahita anay irery tena, ka mandroaka anay maizim-bolana. [Veyrières 1913 #1093, Cousins 1871 #1424]
Sao mahita anay lavi--kavana ka mandroaka mena-masoandro. [Rinara 1974]
Sao mahita anay lavi--kavana ka miady mena-masoandro. [Rinara 1974]
Traduction française Quand on voit que nos parents habitent loin, on nous suscite des procès à l' heure où le soleil est rouge et sur le point de se coucher ; quand on nous voit sans enfants, on nous chasse par une nuit sans lune. [Veyrières 1913 #1093]
Interprétation française Ce proverbe disait le malheur des gens sans famille, sans appui ; sens plus général : on profite de nos difficultés pour nous susciter des procès. [Veyrières 1913 #1093]

Proverbe Manjaka indray mahamasa-bary, toy ny leon' ny toaka mena. [Rinara 1974 #2117]

Proverbe Mena ambanin' ny mena. [Veyrières 1913 #649]
Mena ambanin' ny mena ohatra ny tretrak' akoholahy. [Rajemisa 1985]
Toy ny tretrak' akoholahy : mena, fa ambanin' ny mena. [Veyrières 1913 #688, Cousins 1871 #3243]
Toy ny tretrok' akoholahy, ka mena ambanin' ny mena. [Rinara 1974 #4346]
Interprétation malgache Enti-milaza olona manam-pahefana, nefa mbola misy ambony noho izy. [Rajemisa 1985]
Traduction française C' est comme les barbillons charnus qui se trouvent au-dessous de la gorge du coq : c' est du rouge au-dessous d' un plus rouge. [Veyrières 1913 #688]
C' est de la pourpre au-dessous d' une autre pourpre plus rouge. [Veyrières 1913]
Interprétation française Chef puissant qui en a de plus puissants au-dessus de lui. [Veyrières 1913]
Se disait des chefs subalternes et aussi de deux choses semblables. [Veyrières 1913 #688]

Proverbe Mena masoandro. [Veyrières 1913 #6577]
Traduction française Lorsque le soleil est rouge, et près de se coucher. [Veyrières 1913 #6577]

Proverbe Mena vava. [Veyrières 1913 #1524]
Traduction française Lèvres rouges. [Veyrières 1913 #1524]
Interprétation française On appelait ainsi les nouveaux-nés. [Veyrières 1913 #1524]

Proverbe Ny fanambadiana tahaky ny harongana : izay tsongoina toa mena avokoa. [Veyrières 1913 #1219]
Traduction française Le mariage c' est comme l' arbre harongana : partout où on l' entaille il y a du rouge. [Veyrières 1913 #1219]
Interprétation française Il y a facilement des disputes dans les ménages. [Veyrières 1913 #1219]

Proverbe Ny kibobo no mena maso dia miresaka amim--Bazimba. [Rinara 1974 #3045]
Ny kibobo no menamaso : miresaka amin' ny Vazimba. [Houlder 1895 #67, Veyrières 1913 #94]
Traduction française Si la caille a les yeux rouges, c' est qu' elle cause avec les Vazimba. [Houlder 1895 #67]
Si la caille a les yeux rouges, c' est qu' elle parle avec les Vazimba. [Veyrières 1913]
Interprétation française La caille menamaso était une variété de cailles. [Veyrières 1913]

Proverbe Ny roatra fotsy ihany na mena aza ny vary nandrahoina. [Rinara 1974 #207]

Proverbe Ny teny tahaka ny harongana: izay tsongoina mena avokoa. [Cousins 1871 #2493]
Ny teny toy ny harongana ka izay tsongoina mena avokoa. [Rinara 1974 #3287]

Proverbe Ombalahy mena fotsy, loha, ka tsy menatra izay hivalan-tsaha. [Veyrières 1913 #6321]
Ombilahy mena, fotsy loha, ka tsy menatra izay hivalan-tsaha. [Rinara 1974 #3411]
Ombilahy mena fotsy loha, ka tsy menatr’ izay hivalan-tsaha. [Cousins 1871 #2561]
Traduction française Taureau rouge et blanc : il est la tête, et cependant il n' a pas honte de se laisser aller au courant de la rivière. [Veyrières 1913 #6321]
Interprétation française Se disait de l'entrainement des passions. [Veyrières 1913 #6321]

Proverbe Raha andriana tsy mena, tsy hanjaka ; ary raha mena loatra, tsy araky ny olona. [Veyrières 1913 #249, Cousins 1871 #2637]
Raha Andriana tsy mena, tsy tokony hanjaka, raha mena loatra tsy araky ny olona. [Rinara 1974 #228]
Traduction française Un roi qui ne sait pas se mettre en colère ne régnera pas ; s' il se met trop en colère il est insupportable. [Veyrières 1913 #249]
Interprétation française Le souverain doit régner avec autorité, mais sans despotisme. [Veyrières 1913 #249]

Proverbe Raha mena masoandro. [Veyrières 1913 #6597]
Traduction française Quand le soleil commence à rougir, avant de se coucher. [Veyrières 1913 #6597]

Proverbe Tain' omby an-tany mena : raha tsy miomba nofo tsy miala. [Rinara 1974 #3996, Cousins 1871 #2975]
Tain' omby an-tany mena: raha tsy miombona afo, tsy miala. [Houlder 1895 #284]
Tain' omby an-tany mena : raha tsy miombon' afo tsy omena. [Rinara 1974 #3995]
Traduction française De la bouse de vache sur de la terre rouge: si on ne les met ensemble dans le feu, elles ne se séparent pas. [Houlder 1895]

Proverbe Tsy foly manga mitohy rofia, fa foly mena mitohy sily. [Houlder 1895 #2218, Veyrières 1913 #2979]
Tsy foly manga mitohy rofia, fa ny foly mena mitohy sily. [Rinara 1974 #4490]
Traduction française Ce n' est pas du fil de soie bleu auquel on ajoute du fil de raphia, mais c' est du fil de soie rouge (indigène) auquel on ajoute du fil de soie rouge (étranger). La première partie de ce proverbe veut dire: bien commencer et mal finir; et la seconde: bien commencer et bien finir. [Houlder 1895]
Ce n' est pas du fil de soie bleu auquel on ajoute du fil grossier de raphia, mais du fil de soie rouge auquel on ajoute un autre fil de soie rouge venant de l' étranger. [Veyrières 1913 #2979]
Interprétation française Il ne faut pas seulement bien commencer pour mal finir, mais bien commencer et bien finir. [Veyrières 1913 #2979]

Proverbe Tsy mety raha leon-drakena ka tany mena avy no handosirana. [Rinara 1974 #4597]
Tsy mety raha leon-dran-kena, ka ny tanimena avy no andosirana. [Cousins 1871 #3420]

Proverbe Tsy ny kirihitr' ala hodiasan' ampanga no maty, fa ny ala be ho diasan' ny hazo mena. [Rinara 1974 #4773]

Proverbe Valala an-tany mena, ka na koro aza ny elatra, tsy lany piaka. [Rinara 1974 #4832]
Valala an-tany mena: na dia tapaka elatra aza, tsy lany piaka. [Houlder 1895 #881]
Valala an-tany mena, na dia tapaka elatra aza, tsy mba lany piaka. [Veyrières 1913 #4846, Cousins 1871]
Traduction française Sauterelles dans une terre rougeâtre : elles ont beau avoir les ailes brisées, elles font beaucoup de bruit. [Veyrières 1913 #4846]
Une sauterelle sur la terre rouge: bien que ses ailes soient coupées, elle ne cesse pas de crisser. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait des paroles. [Veyrières 1913 #4846]

Index