Index

Proverbes : mivoaka

Proverbe Akoholahy kelin' Antananarivo : mivoaka maraina, fa tsy mitsindroka. [Veyrières 1913 #2989, Cousins 1871 #61]
Traduction française Petit coq de Tananarive : il sort de bonne heure mais ce n' est pas pour becqueter. [Veyrières 1913 #2989]
Interprétation française Se disait des jeunes débauchés de la ville qui sortaient de bonne heure, mais ce n' était pas pour travailler. [Veyrières 1913 #2989]

Proverbe Akoholahin' an-tanantanana : mivoaka maraina fa tsy mitsindroka. [Rinara 1974]

Proverbe Aza atao akohon’ Ibafo: mivoaka, kohokohoina ; mandroso, kapohina. [Veyrières 1913 #2063, Cousins 1871 #335]
Aza atao akohon' Ibafo : mivoaka kohokohoina, nony miditra kapohina. [Rinara 1974 #373]
Traduction française Ne faites pas comme Ibafo avec ses poules : quand les poules sortent, elles entendent kohokoho le mot qui sert à les appeler ; et quand elles viennent, elles sont frappées. [Veyrières 1913 #2063]
Interprétation française Il ne faut pas traiter ainsi les gens. [Veyrières 1913 #2063]

Proverbe Aza hendry anatiny, tahaka ny samoina, ka raha mivoaka, afatotry ny sasany. [Cousins 1871 #385]
Aza hendry anatiny toa samoina, fa nony mivoaka afatotry ny sasany. [Rinara 1974 #450]
Aza manao handry anatiny toa samoina, ka raha mivoaka afatotry ny sasany. [Houlder 1895]
Hendry anaty toa samoina fa raha mivoaka afatotry ny sasany. [Rinara 1974 #1308]
Traduction française Ne soyez pas sage à l' intérieur comme la chrysalide du ver à soie devenue papillon, et qui, une fois hors du cocon, se fait attraper. [Houlder 1895]

Proverbe Aza kilonga mahay lapa: mivoaka, manao halalaka; miditra, manao tsy ho tery. [Cousins 1871 #391, Veyrières 1913]
Aza kilonga mahay lapa : mivoaka, manao halalaka, miditra, manao tsy ho tery tongotra aman-tanana. [Rinara 1974]
Traduction française Ne soyez pas comme les jeunes familiers du palais : quand ils sortent ils veulent être au large et quand ils rentrent ils ne veulent pas être à l' étroit. [Veyrières 1913 #1557]
Interprétation française Ce proverbe se disait de la fierté de ces jeunes gens. [Veyrières 1913 #1557]

Proverbe Aza manao foza kely anaty lavaka : Halorina tsy azo, topazan-drano tsy mety mivoaka, fa ao anaty lavaka ihany no manaingainga tanana. [Rinara 1974]
Aza manao foza kely anaty lavaka : halorina tsy azo ; topazan-drano tsy mety mivoaka ; fa ao anaty lavaka ihany no manaingainga tanana, ka mety aminao va aho ? [Veyrières 1913 #1755]
Aza manao foza kely anaty lavaka : halorina, tsy azo; topazan-drano, tsy mety mivoaka ; fa ao anaty lavaka ihany no maninganinga tanana; ka mety aminao va aho ? [Cousins 1871]
Foza kely anaty lavaka : halorina, tsy azo ; topazan-drano, tsy mety mivoaka ; fa ao anatiny ihany no manaingainga. [Veyrières 1913 #3676]
Traduction française Ne faites pas comme le petit crabe dans un trou : si on enfonce le bras, on ne l' attrape pas ; si on lui jette de l' eau, il ne veut pas sortir mais il se contente de lever ses pattes dans son trou et feint de demander : est-ce que je vous conviens? [Veyrières 1913 #1755]
Petit crabe dans un trou : avec la main on ne l' atteint pas ; si on lui jette de l' eau il ne veut pas sortir ; mais il reste blotti au fond. [Veyrières 1913 #3676]
Interprétation française Se disait des femmes ou filles qui se faisaient désirer. [Veyrières 1913 #1755]
Se disait des gens qui restent blottis chez eux, au lieu d' aller avec les autres et de prendre part aux travaux communs ; se disait aussi des jeunes filles qui ne répondaient pas aux avances qui leurs étaient faites. [Veyrières 1913 #3676]

Proverbe Aza manao papango lahy anaty katsaka, ka tsy misy lahy afa-tsy izaho na izay mivoaka babany avokoa. [Rinara 1974 #556]
Papangolahy anaty katsaka, ka izay mivoaka babany avokoa. [Rinara 1974 #3478, Rajemisa 1985]
Papangolahy anaty katsaka ka izay mivoaka rainy avokoa. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza ny samy mahakinga na mahay ny olona maro mifandimby manao zavatra imasom-bahoaka. [Rajemisa 1985]
Ilazana ny mpifaninana, ka izay miseho mahay daholo. [Rajemisa 1985]

Proverbe Aza mitondra teny mivoaka. [Veyrières 1913 #1068]
Traduction française Ne répandez pas au-dehors les secrets de famille. [Veyrières 1913 #1068]

Proverbe Izoky mipaipai-drindrina, izaho hivoaka rahateo. [Rinara 1974 #1530]

Proverbe Kasy mivoaka tahaka ny mpanasa lamban' Antananarivo. [Rinara 1974 #1603]

Proverbe Malahelo, ka nony maraina fivoaka toy ny hangataka, ary raha hariva fivoaka, heverin' ny sasany hisakan-dalana. [Rinara 1974]
Malahelo mivoaka maraina : ataon' ny olona hangalatra ; mivoaka hariva : ataon' ny olona hisakana. [Houlder 1895 #1454, Veyrières 1913 #2518]
Traduction française Le pauvre qui sort le matin, on dit qu' il va voler ; il sort le soir, on dit qu' il va détrousser les gens. [Veyrières 1913 #2518]
Quand un pauvre sort le matin, les gens disent qu' il va voler; et s' il sort le soir, on pense que c' est pour détrousser quelqu' un. [Houlder 1895]

Proverbe Malahelo latsa-kota, ka ny efa ao am-bava aza mivoaka. [Rinara 1974 #130]

Proverbe Miditra manambolo, mivoaka manambolo. [Veyrières 1913 #1153, Rinara 1974 #152, Cousins 1871 #1744, Houlder 1895]
Mivoaka manambolo, miditra manambolo. [Veyrières 1913 #1153]
Traduction française Être indiscret (litt. flairer) en entrant, être indiscret en sortant. [Houlder 1895]
Sortant de la maison paternelle elle emporte avec elle le parfum de son frère ; elle retrouve ce parfum lorsqu' elle revient après avoir été répudiée par son mari. [Veyrières 1913 #1153]
Interprétation française Le frère est toujours l'appui de sa soeur quand les autres secours lui font défaut. [Veyrières 1913]

Proverbe Miditra misonandranandrana, ka nony mivoaka no miondri-doha. [Rinara 1974 #2285]

Proverbe Mitsanga-mitoetra tahaka ny akoho mantsina atody. [Rinara 1974 #2499]
Mivoaka sy midi-matetika tahaka ny akoho mantsina atody. [Rinara 1974 #2525]
Mivoaka sy midi-matetika, toy ny akoho mantsina atody. [Cousins 1871 #1923]
Mivoaka sy midi-matetika toy ny akoho mantsin' atody. [Houlder 1895 #1005]
Mivoaka sy miditra matetika toy ny akoho mantsina atody. [Veyrières 1913 #3044]
Traduction française Les libertins et les scandaleux qui ne font que sortir et rentrer et portent la mauvaise odeur de leur conduite, sont comme la poule qui ne peut plus couver parce que les oeufs sont gâtés et qui porte la mauvaise odeur des oeufs pourris. [Veyrières 1913]
Qui ne fait qu' entrer et sortir comme une poule (couveuse) dont les œufs sont pourris. [Houlder 1895 #1005]

Proverbe Mivoaka akoho. [Veyrières 1913 #6588]
Traduction française Quand les poules sortent : alors que le jour est clair. [Veyrières 1913 #6588]

Proverbe Mivoaka ny mpamosavy. [Veyrières 1913 #6589]
Traduction française Quand les sorciers sortent de leurs maisons : vers minuit. [Veyrières 1913 #6589]

Proverbe Mivoaka omby. [Veyrières 1913 #6590]
Traduction française Quand les boeufs sortent pour paître : vers neuf heures du matin. [Veyrières 1913 #6590]

Proverbe Mpivaro-by : mivoaka hatatao, miditra raisina. [Rinara 1974 #2636]

Proverbe Ny azo amin' ny makarakara mivoaka amin' ny loadoaka. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Izay azo amin' ny tsy rariny matetika lany amin' ny tsinontsinona. [Rajemisa 1985]

Proverbe Ny mpamosavy aza mivoaka misasaka alina dia hita ihany, ka indrindra fa izay manao ratsy antoandro. [Houlder 1895]
Traduction française On voit même les sorciers sortant à minuit, et combien mieux ceux qui font du mal en plein jour. [Houlder 1895]

Proverbe Ny vitsika no keliray, ny fanompoana no mafy : mivoaka, mitondra tany ; miditra, mitondra hanina ; kanefa nony tonga, ny tsy naka no homana. [Veyrières 1913 #731, Cousins 1871 #2481]
Traduction française Si les fourmis sont chétives, c' est que leur corvée est rude : en sortant elles portent de la terre ; en rentrant elles apportent des provisions ; mais quand elles arrivent, c' est celui qui n' a pas amassé qui mange tout. [Veyrières 1913 #731]
Interprétation française Ce proverbe qui s'appliquait aux exacteurs, fait allusion au serpent renimandotra ; les Malgaches disaient que ce serpent habitait les fourmilières et était nourri par les fourmis qui à leur tour mangeaient son cadavre. [Veyrières 1913 #731]

Proverbe Ondry mivoaka maraina : bokan’ ny ataony. [Cousins 1871, Veyrières 1913]
Ondry mivoaka maraina ka bokan' ny ataony. [Rinara 1974 #3463]
Traduction française Brebis qui sortent de bon matin : elles deviennent lépreuses par leur propre faute. [Veyrières 1913 #3058]
Interprétation française Se disait des libertins et des libertines. [Veyrières 1913 #3058]

Proverbe Raha manan-karen-drahavavy tsy tia: raha miditra, ataony hangataka; raha mivoaka, ataony hangalatra. [Cousins 1871 #2686]

Proverbe Sokina mitsoka sodina : ny mivoaka no be noho ny miditra. [Veyrières 1913 #6038]
Sokina nitsoka sodina, ka ny mivoaka no be noho ny miditra. [Rinara 1974 #3923]
Sokina nitsoka sodina : ny mivoaka no be noho ny miditra. [Cousins 1871 #2919]
Traduction française Hérisson qui souffle dans une flûte : le souffle qui sort est plus abondant que celui qui entre. [Veyrières 1913 #6038]
Interprétation française Se disait des ignorants qui veulent faire ce qu'ils ne sauraient faire. [Veyrières 1913 #6038]

Proverbe Toy ny amboakely voakapoka ny adala, ka mitondra teny mivoaka. [Rinara 1974 #4256]

Proverbe Toy ny trano vaky vovonana ka mitondra teny mivoaka. [Houlder 1895 #551, Cousins 1871 #3242, Rajemisa 1985]
Toy ny trano vaky vovonana : ka mitondra teny mivoaka ary ny mitete ambiny ihany. [Rinara 1974 #4345]
Interprétation malgache Ilazana izay tsy mahatam-bava ka milazalaza any ivelany izay tsy tokony ho fantatry ny olona. [Rajemisa 1985]
Traduction française Semblable à une maison ouverte par le faîte et qui laisse échapper les paroles (dites à l' intérieur). [Houlder 1895]

Proverbe Tsy kofehy no nafehy trano, fa zaza no miandry trano, ka ny miditra hitany, ary ny mivoaka hitany. [Veyrières 1913 #1007, Cousins 1871 #3359]
Tsy kofehy no nafehy trano, fa zaza no miandry trano, ka ny miditra hitany, ny mivoaka hitany. [Rinara 1974]
Traduction française Ce n' est pas une corde qui sert à fermer la maison, mais c' est un enfant qui garde la case : ce qui entre il le voit, ce qui sort il le voit. [Veyrières 1913 #1007]
Interprétation française C'était me grande pensée malgache que l' enfant consolidait le foyer et rendait plus stable l'union des parents ; on employait aussi ce proverbe pour dire qu'on savait tout ce qui s' était passé. [Veyrières 1913]

Proverbe Tsy misy adala tahaka ny kisoa; nefa nony mivoaka, manao tondro-molotra. [Rinara 1974 #4700, Cousins 1871 #3507]
Tsy misy adala tahaky ny kisoa ; nefa nony mivoaka, manao tondro molotra. [Veyrières 1913 #598]
Traduction française Il n' y a pas plus sot qu' un porc, et pourtant lorsqu' il sort, il fait des signes en allongeant les lèvres. [Veyrières 1913 #598]
Interprétation française Ce proverbe fait allusion à la vente perfide et rusée d'un esclave ou d' un homme libre, en l' indiquant des lèvres. [Veyrières 1913 #598]

Proverbe Tsy misy zazakely vao miana-mandeha, ka hotoroana ny lalan-kaleha ; tsy misy akohokely jamba ka hotohinina vao mianavaratra, tsipazam-bary vao mivoaka. [Veyrières 1913 #6134]
Traduction française Vous n' êtes pas un enfant à qui on montre la route qu' il doit suivre ; vous n' êtes pas un poussin aveugle qui aille au nord, à la place d'honneur, quand on le chasse, ou qui sorte du parc quand on y jette du riz pour lui. [Veyrières 1913 #6134]
Interprétation française Se disait des personnes sages et fidèles. [Veyrières 1913 #6134]

Proverbe Tsinombina anaty katsaka: mivoaka iray, izaho no babany ; mivoaka iray, izaho no rainy. [Cousins 1871]

Proverbe Tsinombina anaty katsaka : mivoaka iray ka izaho no dadany, mivoaka koa ny hafa, ka izaho no rainy. [Rinara 1974]

Proverbe Vato navalavala voay, ny nivalavalana tsy niboana, ny navalavala nihitsoka. [Samson 1965 #V29]
Vato navalavala voay: ñy nivalavalana, tsy niboaña; ñy navalavala tsy nivoaka. [Houlder 1895]
Interprétation malgache Vato natora-mamba: ny notorahana tsy nipoitra; ny natoraka tsy niseho. [Houlder 1895]

Index