Index

Proverbes : matavy

Proverbe Aleo anana ampian-tsetsetra, toy izay matavy arahin-dromoromo. [Rinara 1974 #108]
Aleo sosoa ampian-tsetsetra, toy izay hena matavy ampian-dromoromo. [Cousins 1871 #110, Nicol 1935 #65]
Aleo sosoa ampian-tsetsetra, toy izay matsiro arahin-datsa. [Rinara 1974 #20]
Traduction française Mieux vaut le sosoa accompagné de soupirs compatissants que la viande grasse donnée avec mauvaise humeur. [Nicol 1935 #65]

Proverbe Aleo mahia mahatratra, toy izay matavy malim-bolo. [Cousins 1871 #93]
Aleo mahia mahatratra toy izay matavy mialim-bolo. [Veyrières 1913 #2273, Rinara 1974]
Traduction française Mieux vaut un maigre secourable qu' un gras qui reste enfermé chez lui. [Veyrières 1913 #2273]
Interprétation française Un pauvre secou-rable vaut mieux qu'un riche avare et égoïste. [Veyrières 1913 #2273]

Proverbe Ambohimanambola no matavy omby, ka Ambohimalaza no lafo kitay. [Veyrières 1913 #2168]
Ambohimanambola no matavy omby, ka Antanamalaza no lafo kitay. [Houlder 1895 #1496, Cousins 1871 #142]
Ambohimanambola no matavy omby ka Antananarivo no lafo kitay. [Rinara 1974, Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Misy ifandraisany ny fiainan' ny tanàna na tany samihafa fa ny mitranga amin' ny anankiray misy akony amin' ny anankiray hafa, na koa hoe ny fahombiazan' ny sasany, fahasahiranana ho an' ny hafa. [Rajemisa 1985]
Traduction française C' est au village à' Ambohimanambola que les boeufs sont gras et c' est à Ambohimalaza que le combustible est cher. [Veyrières 1913]
Comme il y a des bœufs gras à Ambohimanambola, les marchands de bois d' Antanamalaza feront de bonnes affaires. [Houlder 1895]
Interprétation française Allusion à ce que les gens d' Ambohimanambola achetaient le combustible à Ambohimalaza pour faire cuire leur viande de boeuf et faire bonne chère. [Veyrières 1913]
Car il faudra du bois pour cuire la viande de ces bœufs. [Houlder 1895]

Proverbe Ambolo bitaka, ambolo matavy: zava-tsy hay tsy azo ibitabitahana. [Rajemisa 1985 #63, Rinara 1974 #181]
Ambolo bitaka matavy: zava-tsy hay tsy ibitabitahana. [Houlder 1895 #854]
Ambolo bitaka matavy : ny zava-tsy hay, tsy ibitabitahana. [Cousins 1871 #144]
Interprétation malgache Tsy tokony hitsabatsabaka amin' ny zavatra tsy hay. [Rajemisa 1985 #63]
Traduction française Une sauterelle verte qui saute, une sauterelle verte bien grasse: il ne faut pas sauter de joie pour une chose qu' on ne sait pas. [Houlder 1895 #854]

Proverbe Aza afovoany tsy matavy toa havokavo-kena. [Rinara 1974 #363]

Proverbe Homam-be tsy matavy, toa fanoron dratsy. [Veyrières 1913 #4494, Rinara 1974 #1370, Cousins 1871 #1093]
Traduction française Qui mange beaucoup sans engraisser, comme un mauvais jeu au fanorona. [Veyrières 1913]
Interprétation française Beaucoup de travail et peu de profits. [Veyrières 1913]

Proverbe Homana ny fy tsy matavy toa tavin-jiro. [Rinara 1974 #1371]

Proverbe Izahay tsy mba voankena, ka hahia anatin' ny matavy. [Rinara 1974 #1460]
Izaho sahala amy ny voankena : mahia anatin’ ny matavy. [Cousins 1871 #1163]

Proverbe Lahiantitra manani-piakarana : matavy, misanehaka, mahia, misohika! [Rinara 1974 #1673, Cousins 1871, Veyrières 1913]
Traduction française Vieux qui monte une côte : gras, il est essouflé ; maigre, il est poussif. [Veyrières 1913 #1821]
Interprétation française Il y a des inconvénients, quoi qu' on fasse. [Veyrières 1913 #1821]

Proverbe Mahita ny akohokelinay matavy, ka andeha hilalao ry zavavy. [Veyrières 1913 #919, Cousins 1871 #1428]
Mahita ny akohokelinay matavy, ka "andeha hilalao ry zazavavy". [Rinara 1974 #1888]
Traduction française On voit que nos enfants sont dodues et on leur dit : allez vous amuser, filles. [Veyrières 1913 #919]

Proverbe Matavy am-patorana toa vomanga. [Rinara 1974 #2166]

Proverbe Matavy anarana, fa mahia tena hoatry ny saingona. [Veyrières 1913 #1654]
Matavy anarana, famahiatena, ohatra ny saingona. [Cousins 1871]
Matavy anarana ohatra ny saingona. [Rinara 1974]
Tahaka ny saingona : matavy anarana, fa mahia tena. [Cousins 1871 #2963]
Traduction française Gros de nom et maigre de corps comme l' herbe qu' on nomme saingona. [Veyrières 1913 #1654]
Interprétation française Le même mot qui signifie gros, est le nom d' une herbe longue servant à couvrir le faîtage des maisons. [Veyrières 1913 #1654]

Proverbe Matavy omby sa maranitra antsy no dia mihomehy olona! [Rinara 1974 #2168]
Matavy omby va hianao, sa maranitra antsy, no dia homehy olona ? [Cousins 1871 #1655]
Matavy omby va, sa maranitra antsy, no mihomehy olona? [Houlder 1895 #1433]
Traduction française Est-ce que vous avez un bœuf gras, ou un couteau tranchant, pour vous moquer ainsi des gens? [Houlder 1895 #1433]

Proverbe Matavy sarin' alobotra, mahia sarin' alofisaka. [Rinara 1974 #2169]

Proverbe Matavy vasoka, hoatry ny samoimboatavo. [Veyrières 1913 #2209]
Matavy vasoka ohatra ny samoim-boatavo. [Cousins 1871, Rinara 1974]
Traduction française Mauvaise graisse, sans éclat, comme le sphinx grisâtre qui suce les fleurs des citrouilles. [Veyrières 1913 #2209]
Interprétation française Se disait des mauvais riches et des richesses mal acquises. [Veyrières 1913 #2209]

Proverbe Mpiasabe mahay mandrasa ka ny matavy no mby an-kitapo mialoha. [Rinara 1974 #2612]
Mpiasabe mahay mandrasa, ka ny matavy no mby ao an-kitapo aloha. [Veyrières 1913 #3208, Cousins 1871 #1979]
Traduction française C' est un homme simple qui sait partager la viande : il commence par mettre les bons morceaux de viande dans son sac. [Veyrières 1913 #3208]
Interprétation française Se disait des gens qui sous des dehors simples, sont rusés. [Veyrières 1913 #3208]

Proverbe Ny afahy tsy matavy, fa ny mamahy no mivalon-kotraka. [Veyrières 1913 #2734, Rinara 1974 #2825, Cousins 1871 #2124]
Traduction française L'animal qui est à l' engrais ne devient pas gras, et c' est l' engraisseur qui a des replis de graisse au ventre. [Veyrières 1913 #2734]
Interprétation française C' est une bizarrerie de la nature ; ce proverbe se disait de ceux qui ne réussissaient pas dans l' élevage ou autres entreprises. [Veyrières 1913 #2734]

Proverbe Ny matavy igagana, ny mahia italanjonana. [Veyrières 1913 #5770, Cousins 1871 #2335, Rinara 1974]
Traduction française On est en admiration devant ce qui est gras, on est dans l' étonnement devant ce qui est maigre. [Veyrières 1913 #5770]
Interprétation française Il faut un juste milieu. [Veyrières 1913 #5770]

Proverbe Ny matavy no tsy arahin-dromoromo, ary ny mahia no tsy arahin-datsa, dia samy herim-po no nenti-nitady. [Rinara 1974]

Proverbe Omby bory matavy : soa tsy ampy kely. [Rinara 1974 #3427]

Proverbe Omby mahia lava tandroka, omby bory matavy : samia ihany manana ny azy. [Rinara 1974 #3434]

Proverbe Omby maty an-tsena: ny mahia manana adidy, ary ny matavy manana antsa. [Cousins 1871 #2552]
Omby maty an-tsena : ny mahia manana adidy, ny matavy manana antsa, (tsiny). [Rinara 1974 #221]

Proverbe Ompin' Andriamorabe: ny mahia voalambolambo, ny matavy voasafosafo. [Rinara 1974 #3448]

Proverbe Toy ny angidina: atao mahia, be tratra; atao matavy, kely rambo. [Houlder 1895 #991, Cousins 1871 #3182]
Traduction française Semblable à une libellule: si on la considère comme maigre, elle a une grande poitrine; mais si on la regarde comme grasse, elle n' a qu' une petite queue. [Houlder 1895]

Proverbe Tsikovoka am-bodo : matavy tsy mifahy. [Veyrières 1913]
Tsikovoka an-dobo: matavy tsy afahy. [Houlder 1895 #1435]
Tsikovoka an-dobo: matavy tsy afahy; tsindrahaka an-tatatra, mahia tsy marary. [Houlder 1895]
Tsikovoka an-dobo : matavy tsy mifahy. [Rinara 1974 #4429, Cousins 1871 #3301]
Traduction française Dytiques de réservoir : ils sont gras, sans être mis en parc pour être engraissés. [Veyrières 1913 #4617]
Un dytique dans une mare: il s' est engraissé tout seul; un cancrelas aquatique dans une rigole: il est maigre sans être malade. [Houlder 1895]
Un dytique dans une mare: il s' est engraissé tout seul. [Houlder 1895]
Interprétation française Qui profite bien. [Veyrières 1913 #4617]

Proverbe Vinanto misorom-pihavanana rafozana, mividy hena matavy, manasa rafozana noho ny tany tsy lavitra, fa trano mifanolo-body rindrina. [Veyrières 1913 #1482]
Traduction française Gendre qui n' a pas trop d' affection pour ses beaux-parents : quand il achète de la viande grasse, il les invite parce qu' ils habitent tout près et que maison est contiguë à la sienne. [Veyrières 1913 #1482]
Interprétation française Se disait des gendres qui n' aimaient guère leurs beaux-parents, mais faisaient pour eux ce qu'ils étaient obligés de faire. [Veyrières 1913]

Index