Index

Proverbes : katsaka

Proverbe Amboa nangala-katsaka : ampangain’ ny tainy. [Samson 1965 #A46]
Amboa nangala-katsaka, ka ampangain' ny tainy. [Veyrières 1913 #4267]
Traduction française Chien qui a volé du maïs : ses excréments l' accusent. [Veyrières 1913 #4267]
Interprétation française Se disait des gens qui ont habilement volé, mais qui sont découverts quand ils vendent leur vol. [Veyrières 1913 #4267]

Proverbe Ataonao ho katsaka va aho ka hiteraka an-tehezana. [Veyrières 1913 #1264, Cousins 1871 #295]
Ataonao ho katsaka ve aho ka hiteraka an-tehezana? [Houlder 1895 #1663]
Traduction française Me prenez-vous pour du maïs que vous pensiez que je puisse produire (ou engendrer) par mes côtes? [Houlder 1895]
Pensez-vous que je sois comme le maïs qui porte ses fruits sur le côté ? [Veyrières 1913 #1264]
Interprétation française Allusion au fait que les épis du maïs viennent vers le milieu de la tige. S' applique à ce qui n' est pas dans l'ordre, ou à quelque chose qu' il n' est pas raisonnable de demander de quelqu' un. [Houlder 1895]
Ces paroles étaient dites de dépit par les personnes stériles ; elles faisaient allusion à la fécondité étonnante du maïs ; elles avaient aussi un sens général : vous me demandez ce que je n'ai pas. [Veyrières 1913 #1264]

Proverbe Ataonao ho katsaka va aho, ka ikatsahanao ? [Veyrières 1913 #2991]
Ataonao ho katsaka ve aho, ka ikatsahanao ? [Cousins 1871 #296]
Traduction française Croyez-vous que je sois un champ de maïs, pour que vous y maraudiez ainsi? [Veyrières 1913 #2991]
Interprétation française Jeu de mots sur le mot katsaka qui veut dire : maïs et chercher ; la femme répondait par ce proverbe à des paroles trop libres. [Veyrières 1913 #2991]

Proverbe Aza manao baby roa tahaky ny katsaka. [Veyrières 1913 #3240]
Aza manao baby roa, toa katsaka. [Houlder 1895 #1209, Cousins 1871 #421]
Traduction française Ne cherchez pas à porter deux épis comme le mais qui pousse dans une bonne terre. [Veyrières 1913 #3240]
Ne portez pas deux épis à la fois comme le maïs. [Houlder 1895]
Interprétation française Il ne faut pas courir deux lièvres à la fois. [Houlder 1895]
Ne vous occupez pas à la fois de plusieurs affaires que vous ne pouvez pas soigner. [Veyrières 1913 #3240]

Proverbe Aza manao miaramila be nify ka tsy mandalo katsa-maina. [Rinara 1974 #547]
Aza manao miaramila be nify, ka tsy mataho-katsa-maina. [Houlder 1895 #932]
Miaramila be nify, ka tsy mandalo katsa-maina. [Veyrières 1913 #439, Cousins 1871 #1729]
Miaramila be nify tsy mandalo katsa-maina. [Rinara 1974 #148, Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza fa tsy tokony hiaingitraingitra amin' ny sakafo rehefa eo am-panaovana ny fanompoana. [Rajemisa 1985]
Olona tsy mba sarotsarotiny fa vonona ny hanao na hihinana izay azo atao na hanina. [Rajemisa 1985]
Traduction française Ne vous dites pas un soldat pourvu de fortes dents et qui ne craint pas de manger du maïs sec et dur, car on pourrait vous demander de le prouver! [Houlder 1895 #932]
Soldats qui ont de grosses dents : ce n' est pas en vain qu' ils passent à côté d' un champ de maïs. [Veyrières 1913 #439]
Interprétation française On profite d' une bonne aubaine ; ou bien, on se nourrit de tout et sans choix. [Veyrières 1913 #439]

Proverbe Aza manao papango lahy anaty katsaka, ka tsy misy lahy afa-tsy izaho na izay mivoaka babany avokoa. [Rinara 1974 #556]
Papangolahy anaty katsaka, ka izay mivoaka babany avokoa. [Rinara 1974 #3478, Rajemisa 1985]
Papangolahy anaty katsaka ka izay mivoaka rainy avokoa. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza ny samy mahakinga na mahay ny olona maro mifandimby manao zavatra imasom-bahoaka. [Rajemisa 1985]
Ilazana ny mpifaninana, ka izay miseho mahay daholo. [Rajemisa 1985]

Proverbe Aza manao tahon-katsaka am-body fahitra, ka izay miposaka mena somotra daholo. [Veyrières 1913 #1613, Houlder 1895]
Aza manao tahon-katsaka am-body fantsakana, ka izay miposaka mena somotra. [Rinara 1974 #42]
Traduction française Ne croyez pas que vous soyez comme des tiges de maïs poussant près d' un parc à boeufs : toutes celles qui poussent ont de beaux épis. [Veyrières 1913 #1613]
Ne croyez pas qu' il en soit de vous comme des tiges de maïs croissant près d' un parc à bœufs: toutes celles qui poussent ont de beaux épis. [Houlder 1895]
Interprétation française Ce proverbe veut dire qu' il ne faut pas se croire soi-même riche ou instruit par le fait qu' on se trouve clans la compagnie de gens qui le sont. [Houlder 1895]
Tous les hommes ne sont pas également sages et vénérables. [Veyrières 1913 #1613]

Proverbe Aza manary tena homan-katsa-maina, nefa tsy vazana tsinona. [Veyrières 1913 #6272, Cousins 1871 #560]
Aza manary tena : tsy am-bazana ka tia katsa-maina. [Rinara 1974 #650]
Aza manary tena: tsy vazan-tsinona, ka homan-katsa-maina! [Houlder 1895 #933]
Traduction française Ne vous exposez pas en mangeant des grains de maïs secs, lorsque vous n' avez pas de dents. [Veyrières 1913 #6272]
Ne vous faites pas du mal à vous-même: n' ayant pas de molaires, comment voudriez-vous manger du maïs sec et dur! [Houlder 1895]
Interprétation française Ne vous lancez pas dans une affaire que vous serez incapable de mener à bien. [Veyrières 1913 #6272]

Proverbe Babin-katsaka an-tany mena, ka ny baby roa tsy misy fa raha mahatana ny aina dia zara. [Rinara 1974 #841]
Katsaka an-tanimena : ny baby roa tsy misy fa raha mahatana ny aina dia zara. [Rinara 1974 #1605]
Katsaka an-tanimena : ny baby telo tsy misy, fa raha velona ny aina dia zara. [Veyrières 1913 #2500, Cousins 1871 #1236]
Katsaka maniry an-tany mena: ka zara raha mahatana ny aina, fa ny baby telo dia tsy misy. [Houlder 1895 #598]
Traduction française Du mais poussant dans la terre rouge: il arrive tout juste à ne pas périr, et il n' y a pas trois épis. [Houlder 1895]
Maïs qui pousse dans une terre rouge : il ne porte pas trois épis, et si sa vie est sauve c' est une bonne fortune. [Veyrières 1913 #2500]
Interprétation française La terre rouge ou latérite de Madagascar est très aride. [Houlder 1895]
Se disait des pauvres. [Veyrières 1913 #2500]

Proverbe Dia saotra no atao anareo, mba tsy ho vaky lovia fararano, tsy ho banga nify voka-katsaka, tsy ho tapa-tsalaka vory vahoaka. [Veyrières 1913 #4124, Cousins 1871 #833]
Dia saotra no atao anareo mba tsy ho vaky vilia fararano, tsy ho banga nify voka-katsaka, tsy ho tapa-tsalaka vory vahoaka. [Rinara 1974]
Traduction française Tous nos souhaits : que vos assiettes ne se brisent pas en automne, que vos dents ne tombent pas à l' époque de la récolte du maïs, que le salaka dont vous ceignez vos reins ne se rompe pas au milieu de la foule. [Veyrières 1913 #4124]
Interprétation française Souhaits de prospérité. [Veyrières 1913 #4124]

Proverbe Katsaka lavi-tanàna : raha antitra lanin' ny goaika. [Rinara 1974 #1606, Cousins 1871 #1235, Veyrières 1913]
Traduction française Maïs qui sont loin du village : quand ils sont mûrs, les corbeaux les pillent. [Veyrières 1913 #4293]
Interprétation française Ce qui est loin du maître, est bien exposé aux déprédations. [Veyrières 1913 #4293]

Proverbe Lian-katsaka, ka nibady roa toa katsaka. [Veyrières 1913 #1767]
Traduction française Femme enceinte qui a eu envie de mais, elle est comme le maïs qui porte deux épis, elle a deux jumeaux. [Veyrières 1913 #1767]
Interprétation française Ce proverbe qui fait allusion à l' envie des femmes enceintes, exprime une croyance populaire. [Veyrières 1913 #1767]

Proverbe Mainka izany raha amparasily, ravin-katsaka aza mikasaoka! [Rinara 1974 #1897]
Mainka izany raha parasily, ravin-katsaka aza mikasoka. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza ny olona be hambo aoka izany ka zavatra tsinontsinona iny dia efa mampibontsina azy izaitsizy. [Rajemisa 1985]
Enti-milaza ny olona matin-kambo be loatra; zavatra kely iny dia mampibontsina azy izaitsizy, hanao ahoana izany raha zavatra lehibebe kokoa no sendra azy? [Rajemisa 1985]
Enti-milaza olona be hambo amin' ny zavatra madinika. [Rajemisa 1985]
Fiteny enti-maneso ireo be hambohambo foana amin' ny zavatra tsinontsinona. [Rajemisa 1985]

Proverbe Malaza ho katsaka ka savihin' ny tsaramaso. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Miseho ho matanjaka na ambony, nefa resin' ny osa na kely noho izy. [Rajemisa 1985]

Proverbe Manao ho katsaka ka no ladinim-boavahy? [Rinara 1974 #1996]

Proverbe Maty vao manakora tahaka ny katsaka voaendy. [Rinara 1974 #2213]
Maty vao manakora, toy ny endin-katsaka. [Veyrières 1913 #2812, Cousins 1871 #1671]
Traduction française Crier en mourant, comme une grillade de maïs. [Veyrières 1913 #2812]

Proverbe Miteraka an-tehezana, tahaka ny katsaka. [Cousins 1871 #1866]
Miteraka an-tehezana toa katsaka. [Rinara 1974 #2453]

Proverbe Njola mangala-katsaka, ka mitifitra ny main-dambana halaina. [Rinara 1974 #2802]
Njola mangala-katsaka : mody tsy mijery, kanjo mitily ny main-dambana. [Houlder 1895 #2051, Veyrières 1913 #4311]
Njola maso nangala-katsaka. [Veyrières 1913 #5711]
Traduction française Louche qui vole du maïs. [Veyrières 1913 #5711]
Un homme qui louche volant du maïs : il fait semblant de ne pas regarder, et cependant il cherche les épis bien mûrs. [Veyrières 1913 #4311]
Un loucheur volant du mais: il paraît ne pas regarder, et pourtant il cherche les épis bien mûrs. [Houlder 1895]
Interprétation française Ce proverbe signifiait que le louche qui vole du maïs regarde de côté, car il a toujours peur d'être surpris. C' était une croyance supertilieuse que les louches étaient voleurs de maïs. [Veyrières 1913 #5711]

Proverbe Rivotra mandavo katsaka. [Veyrières 1913 #2745]
Traduction française C' est un vent qui renverse le maïs devenu grand et portant épis. [Veyrières 1913 #2745]
Interprétation française Se disait des épreuves, qui montrent ce qu'est réellement un homme et quelle est sa force d' âme. [Veyrières 1913 #2745]

Proverbe Tahaka ny katsaka: izay iainana misy ta-hanimba avokoa: maitso, hanin’ ondry; mibaby, ian-tsampazan’ ny alika; main-dambana, itomanian’ ny ankizy. [Cousins 1871 #2959]
Tahaka ny katsaka ka izay iainana misy te-hanimba : maitso hanin' ny ondry, mibaby iantsapazan' ny alika, main-dambana itomanian' ny ankizy. [Rinara 1974 #3976]
Tahaky ny katsaka : izay iainana misy ta-hanimba avokoa ; maitso, hanin' ny ondry ; mibaby, iantsampazan' ny alika ; main-dambana, itomanian' ny ankizy. [Veyrières 1913 #5726]
Traduction française C' est comme le maïs : il y a toujours à craindre pour sa vie : encore vert, il est brouté par les moutons ; quand il porte des épis, les chiens sautent après lui ; lorsqu' il est mûr, il excite la convoitise des enfants. [Veyrières 1913 #5726]
Interprétation française Se disait des pauvres gens qui sont toujours sur le qui-vive. [Veyrières 1913 #5726]

Proverbe Tsy misy tsy mangala-katsaka, fa izay mipiaka mahery ihany no ren' ny tompony. [Cousins 1871, Rinara 1974]

Proverbe Tsinombina anaty katsaka : mivoaka iray ka izaho no dadany, mivoaka koa ny hafa, ka izaho no rainy. [Rinara 1974]

Proverbe Tsy sasa-poana akory ny katsaka ela nihantonana fa niandry vanin-taona haniriana. [Rajemisa 1985]
Tsy sasa-poana tahaka ny katsaka ela nihantonana, fa miandry ny vanin-taona haniriana. [Rinara 1974 #4789]
Tsy sasa-poana, tahaka ny katsaka ela nihantonana, fa niandry vanin-taona haniriana. [Cousins 1871]
Interprétation malgache Ilazana ny olona nahita voka-tsara amin' ny fiandrasana ela fa tsy mba maimaika nanao zavatra tsy amin' ny fotoanany. [Rajemisa 1985]

Proverbe Volon-katsaka misakan-tadio, ka manohana ny tsy eran' ny ainy. [Houlder 1895 #910]
Volon-katsaka misakan-tadio, ka manohitra ny tsy eran' ny aina. [Rinara 1974 #5023]
Volon-katsaka misakan-tadio : manohitra ny tsy eran’ ny aina. [Veyrières 1913 #801, Cousins 1871 #3731]
Traduction française Barbe de maïs qui s' oppose au tourbillon : elle lutte contre ce qui est au-dessus de ses forces. [Veyrières 1913 #801]
Des fleurs de maïs s' opposant à un ouragan: elles tentent ce qui leur est impossible. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait des petits et des faibles luttant contre le malheur ou contre les grands. [Veyrières 1913 #801]

Index