Index

Proverbes : hariva

Proverbe Adin' ankizy: miady maraina, tsara hariva. [Rajemisa 1985 #416]
Miady maraina fa tsara hariva, toy ny adin' ankizy. [Rinara 1974]
Miady maraina, tsara hariva; miady hariva, tsara maraina : toy ny adin’ ankizy. [Cousins 1871]
Miady maraina, tsara hariva; miady hariva, tsara maraina, toy ny mpivady. [Houlder 1895 #1797]
Mpivady miady maraina, tsara hariva ; miady hariva, tsara maraina. [Veyrières 1913 #1306]
Mpivady miady maraina, tsara hariva ; miady hariva, tsy miloaka ny andro maraina. [Veyrières 1913 #1306]
Interprétation malgache Entina milaza ny olona miady tsy mba manana otri-po na fankahalana maharitra fa mora mifankahazo na mihavana indray. [Rajemisa 1985 #416]
Traduction française En guerre le matin, en paix le soir; en guerre le soir, en paix le matin, comme des époux. [Houlder 1895]
Époux qui se disputent le matin, le soir ils sont réconciliés ; s' ils se disputent le soir, le lendemain matin ils sont réconciliés. [Veyrières 1913 #1306]
Interprétation française Se disait des disputes incessantes mais sans conséquences. [Veyrières 1913 #1306]

Proverbe Akondro jinjaina hariva : raha tsy malazon' ny andro aza, mantsasaky ny alina. [Veyrières 1913 #2582, Rinara 1974 #15]
Akondro jinjana hariva: raha tsy malazon' ny andro aza, mantsasaky ny alina. [Houlder 1895 #141, Cousins 1871 #72]
Ravina nalaina hariva, na tsy malazon' ny andro aza; mantsasaky ny alina. [Rinara 1974 #3733]
Traduction française Bananier coupé le soir : s' il n'est pas flétri par le soleil du jour, il est jauni et flétri par le froid de la nuit. [Veyrières 1913 #2582]
Un bananier coupé le soir: s' il n' a pas été desséché par la chaleur du jour, il sera gâté par la fraîcheur de la nuit. [Houlder 1895]
2.558#15 and #3733 write "matsasaky"; I changed it to "mantsasaky" []

Proverbe Andevolahy maty hariva, ka vovon' alika no anjara tafondrony. [Veyrières 1913 #522, Houlder 1895]
Traduction française Esclave mort le soir : les aboiements du chien remplacent pour ses funérailles les coups de canon. [Veyrières 1913 #522]
Un esclave mort le soir, ce sont les aboiements du chien qui remplacent pour lui les coups de canon des funérailles. [Houlder 1895]

Proverbe Andevolahy mikalo hariva: tsy alahelo fa kibo tsy feno. [Houlder 1895]
Andevolahy mikalo maraina, na hariva : tsy alahelo, fa kibo tsy voky. [Veyrières 1913 #524]
Andevolahy mikalo maraina : tsy alahelo, fa kibo tsy voky. [Cousins 1871 #189]
Mpanompo mikalo hariva : tsy alahelo fa kibo tsy feno. [Rinara 1974 #2601]
Traduction française Esclave qui fait entendre, le matin ou le soir, des chants plaintifs : ce n' est pas le chagrin qui le fait gémir, mais c' est qu' il n' a pas le ventre plein. [Veyrières 1913 #524]
Un esclave chantant plaintivement le soir: ce n' est pas de tristesse, mais de faim. [Houlder 1895 #1583]
Interprétation française Ce proverbe était dit par ceux qui avaient à travailler, le ventre vide. [Veyrières 1913 #524]

Proverbe Any an' ala no mandoro tavy, ka Imerina no manjavona antoandro (hariva). [Rinara 1974 #311]

Proverbe Avy alina toa hen' ondry. [Cousins 1871, Rinara 1974]
Avy hariva toa hen' ondry. [Rinara 1974]

Proverbe Aza atao hoatry ny kifafa : mipepipepy marain-tsy hariva, ka tsy hita izay rariny hiainana. [Veyrières 1913 #753]
Aza atao ohatra ny kifafa: mipepipepy marain-tay hariva, ka tsy mahita izay rariny hiainana. [Cousins 1871]
Aza atao toy ny kifafa : mipepipepy marain-tsy hariva, nefa tsy mahita izay rariny iainana ihany. [Rinara 1974]
Traduction française Ne le traitez pas comme le balai : du matin au soir, il va à droite et à gauche, toujours occupé, sans jamais recevoir un témoignage de satisfaction, sans pouvoir jamais se reposer. [Veyrières 1913 #753]
Interprétation française Il ne faut pas accabler de travail les petits sans les encourager. [Veyrières 1913 #753]

Proverbe Fahantitry ny andro, hariva. [Cousins 1871 #882]
Fahantitry ny andro ny hariva. [Rinara 1974 #1052]
Fahatanoran' ny andro, maraina ; ary fahantitry ny andro, hariva. [Veyrières 1913 #3101]
Traduction française Le matin est comme la jeunesse du jour, il peut beaucoup ; le soir en est la vieillesse qui ne peut plus rien. [Veyrières 1913 #3101]
Interprétation française Exhortation à faire dès le matin, les oeuvres de la journée. [Veyrières 1913]

Proverbe Fatambary hariva ka tsy azon-tsampona intsony. [Rinara 1974 #1130]
Fatambary hariva, ka tsy azo sakanana intsony. [Cousins 1871 #940]
Tsy azon-tsampona sahala amin' ny fatambary hariva. [Rinara 1974 #4485]
Tsy azon-tsampona, toy ny fatambary hariva. [Cousins 1871 #3341]

Proverbe Hady voanjo hariva : fantaro ny mena volo hongotana. [Veyrières 1913 #3250, Rinara 1974 #1237, Cousins 1871 #999]
Traduction française Quand vous arrachez les arachides à coups de bêche le soir, distinguez bien celles qui ayant déjà la couleur rouge, sont bonnes à arracher. [Veyrières 1913 #3250]
Interprétation française Se disait des affaires embrouillées et mal étudiées ; autre sens : choisir le meilleur parti. [Veyrières 1913 #3250]

Proverbe Hainandro hariva ka ny avo no trany farany. [Rinara 1974 #1245]
Hain' andro hariva : ny avo ihany no trany. [Cousins 1871, Veyrières 1913]
Hain' andro, ka ny avo ihany no vonjena. [Veyrières 1913]
Toy ny hainandro, ka ny avo ihany no vonjeny. [Houlder 1895]
Toy ny hainandro ka ny avo ihany no vonjeny aloha. [Rinara 1974 #4282]
Toy ny hainandro: ny avo ihany no vonjeny. [Cousins 1871]
Traduction française Chaleur du soleil : ce sont les régions élevées qui sont secourues. [Veyrières 1913 #765]
Pareil au soleil, qui n' éclaire (d' abord) que les endroits élevés. [Houlder 1895]
Interprétation française Les grands seuls et non les petits sont l' objet d' égards. [Veyrières 1913 #765]

Proverbe Heviny ihany toy ny torimaso hariva. [Rinara 1974 #90, Cousins 1871]

Proverbe Maka afo amin' ny maty, ka hariva foana eo. [Rinara 1974 #1905]

Proverbe Malahelo, ka nony maraina fivoaka toy ny hangataka, ary raha hariva fivoaka, heverin' ny sasany hisakan-dalana. [Rinara 1974]
Malahelo mivoaka maraina : ataon' ny olona hangalatra ; mivoaka hariva : ataon' ny olona hisakana. [Houlder 1895 #1454, Veyrières 1913 #2518]
Traduction française Le pauvre qui sort le matin, on dit qu' il va voler ; il sort le soir, on dit qu' il va détrousser les gens. [Veyrières 1913 #2518]
Quand un pauvre sort le matin, les gens disent qu' il va voler; et s' il sort le soir, on pense que c' est pour détrousser quelqu' un. [Houlder 1895]

Proverbe Manasa lamba hariva : manaram-po am-panasana, fa kely andro anahazana. [Veyrières 1913 #6234, Cousins 1871 #1572]
Manasa lamba hariva : manaram-po eo am-panasana, fa kely andro anahazana. [Rinara 1974 #2040]
Sasa-lamba hariva ; manaram-po am-panasana, fa kely andro anahazana. [Rinara 1974 #3855, Cousins 1871 #2876, Houlder 1895]
Sasa-lamba mitsidika andro; manaram-po am-panasana, fa kely andro anahazana. [Houlder 1895]
Traduction française Quand on lave le linge le soir, on est satisfait en le lavant, mais on a peu de temps pour le faire sécher. [Veyrières 1913 #6234]
Quand on lave son lamba l' après-midi, on peut bien le laver à son aise, mais pour le sécher le temps sera court. [Houlder 1895]
Interprétation française Parce que le soleil se couchera bientôt. [Houlder 1895]
Se disait des gens qui suivent leurs goûts et leurs caprices sans aucune prévoyance. [Veyrières 1913]

Proverbe Manasa lamba hariva : tsy didy fa sitrapo. [Rinara 1974 #2041]
Sasa-lamba hariva: tsy didy fa sitraka. [Cousins 1871, Houlder 1895]
Sasa-lamba hariva : tsy didy fa sitrapo. [Rinara 1974 #3856]
Traduction française Si quelqu' un lave des vêtements le soir, ce n' est pas parce qu' il est forcé de le faire, mais parce qu' il le veut bien. [Houlder 1895]
Interprétation française C' est le matin qu' on lave généralement. [Houlder 1895]

Proverbe Manenji-dambo alina : manasa anazy mody. [Samson 1965 #M39]
Manenji-dambo hariva ka maniraka azy hody. [Rinara 1974 #2097]
Manenji-dambo hariva: maniraka azy hody. [Veyrières 1913 #3031, Cousins 1871 #1609, Houlder 1895]
Traduction française Poursuivre le soir un sanglier, c' est le renvoyer chez lui. [Veyrières 1913 #3031]
Poursuivre un sanglier le soir ne sert qu' à le faire rentrer dans son repaire (litt. le renvoyer chez lui). [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait des fainéants et des mauvais sujets. [Veyrières 1913 #3031]

Proverbe Maraina tsy miala nenina, ka hariva vao aiza aho rey olona! [Rinara 1974 #2128]

Proverbe Moa ny somisi-tanana dia mpanokona ary ny mpandeha maro mpanao be hariva? [Rinara 1974]
Moa ny somisi-tanana dia mpanokona ? Moa ny mpandeha maromaro dia mpanao behariva ? [Veyrières 1913 #1667, Cousins 1871 #1931]
Traduction française Est-on cuisinier, parce qu'on a la peau des mains qui s' écaille et se soulève? appartient-on à une bande de détrousseurs de nuit, parce qu' on va en bandes nombreuses? [Veyrières 1913 #1667]
Interprétation française Il ne faut pas se fier aux apparences. [Veyrières 1913 #1668]

Proverbe Ny manam-pitia tsy mba hariva na maizina aza ny andro. [Rinara 1974 #3102]

Proverbe Ny marina toy ny ketsa an-doharano : tomaratra maraina, mavana hariva. [Rinara 1974]

Proverbe Ondrilahy tonga hariva, ka mitady ravin-katsaka horaotina. [Veyrières 1913 #4702, Rinara 1974 #220, Cousins 1871 #2580]
Traduction française Bélier qui rentre le soir: il cherche des feuilles de maïs à brouter. [Veyrières 1913]
Bélier qui rentre le soir : il cherche des gourmands. [Veyrières 1913 #4702]
Interprétation française Se disait des gourmands. [Veyrières 1913]

Proverbe Saron-doha hariva, ka ny hitako anikeheo ihany no afenina. [Houlder 1895 #1281]
Saron-doha hariva, ka ny hitako anikeheo no afenina. [Veyrières 1913 #1706, Cousins 1871 #2867]
Saron-doha hariva ka ny hitako aninkeheo no afenina. [Rinara 1974 #250]
Traduction française C' est bien inutile qu' il se couvre la tête le soir sous son lamba puisqu'il ne veut cacher que ce que j' ai déjà vu dans la journée. [Veyrières 1913 #1706]
Quelqu' un qui se couvre la tête le soir ne me cache que ce que j' avais vu tout à l' heure. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait aussi de l' oubli des chagrins. [Veyrières 1913 #1706]

Proverbe Takatra mody hariva ka samy may amin' ny mahamay azy. [Rinara 1974 #4004]

Proverbe Tampotampohin' ny manambady Raketaka, ka misambo-balala hariva. [Houlder 1895 #1749, Veyrières 1913 #1330]
Traduction française Celle qui vient de se marier n' a pas encore l' habitude du ménage et s' en va à la chasse aux sauterelles le soir. [Houlder 1895]
Raketaka est encore peu habituée au ménage et elle s' en va le soir à la chasse aux sauterelles. [Veyrières 1913 #1330]
Interprétation française C' est le matin qu' on attrape les sauterelles. [Houlder 1895]
La chasse aux sauterelles se fait le matin. [Veyrières 1913 #1330]

Proverbe Tanin' andro hariva ka kely sisa hananana azy. [Rinara 1974 #4048]
Tanin' andro hariva : kely no ananana azy. [Veyrières 1913 #6179]
Toy ny tanin' andro hariva, ka kely no ananana azy. [Houlder 1895 #715]
Toy ny tanin' andro hariva, ka tsy ho ela intsony dia ho lasa. [Rinara 1974 #4334]
Toy ny tanin' andro hariva: kely no ananana azy. [Cousins 1871 #3234]
Toy ny tanin' andro hariva : kely sisa no ananana azy. [Nicol 1935 #473]
Traduction française C’est, le soleil du soir : profitons du peu qui reste, chauffons nous à ses derniers rayons. [Nicol 1935 #473]
Quand on se chauffe le soir aux rayons du soleil, on ne peut pas le faire longtemps. [Veyrières 1913 #6179]
Quand on va se mettre au soleil le soir, il n' y en a plus pour longtemps. [Houlder 1895 #715]
Interprétation française Se disait des choses faites à la hâte et sans préparation, des choses auxquelles on ne pouvait pas se préparer et aussi de celles dont on ne pouvait pas profiter longtemps. [Veyrières 1913 #6179]

Proverbe Tanin' andro hariva : sady mihamangatsiaka no mihamaizina. [Rinara 1974 #4049]

Proverbe Torimaso hariva : heviny ihany ny lasa. [Cousins 1871]
Torimaso hariva ka ara-keviny ihany. [Rinara 1974 #272]

Proverbe Tsy mahamendrika, hoatry ny saron-doha hariva, ka ny mody no soa. [Veyrières 1913 #173]
Tsy mahamendrika ohatra ny saron-doha hariva, ka ny mody no soa. [Cousins 1871, Rinara 1974]
Traduction française C' est une chose inconvenante, comme le fait de se couvrir la tête le soir : le mieux c' est de rentrer chez soi. [Veyrières 1913 #173]
Interprétation française Il faut laisser aux sorciers cette habitude de sortir la nuit et de se couvrir la tête. [Veyrières 1913 #173]

Proverbe Valala hariva ka tsy mahamasim-panidy. [Rinara 1974 #4836]

Proverbe Volombavan' antitra : hariva vao menafify. [Rinara 1974 #5020]
Volombavan' antitra ka hariva vao mena fify [Rajemisa 1985 #416]
Interprétation malgache enti-manambara ny fahombiazan' ny efa zokinjokiny amin' ny lazon' ady feno fikirizana. [Rajemisa 1985 #416]

Index