Index

Proverbes : miantsena

Proverbe Andriandahin' i Malaza : miantsena, lanjaina ; nony mody, milanja ondry. [Veyrières 1913 #470, Cousins 1871]
Traduction française Seigneur de Malaza : quand il va au marché, il est porté en palanquin ; quand il revient du marché, il porte un mouton sur ses épaules. [Veyrières 1913 #470]
Interprétation française Allusion à un seigneur riche, mais original et de peu de tenue ; se disait en guise de moquerie. [Veyrières 1913 #470]

Proverbe Aza mitabataba miantsena, fa vahoaka no ho vantanina. [Cousins 1871 #643]
Aza mitabataba miantsena fa vahoaka no vantanina. [Rinara 1974 #782]

Proverbe Badolahy miantsena: siramamy ka atoraka alika. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza olona tsy ampy fiheverana, kely saina, ka tsy hainy akory ny manavaka ny tsara sy ny ratsy, ny mahasoa sy ny tsy ilaina. [Rajemisa 1985]

Proverbe Bevohoka miantsena ka ny maharatsiana no am-bentin-dresaka. [Rinara 1974 #887]

Proverbe Boka miantsena, tsy manam--barotra fa maty antoky ny fahalavoana. [Rinara 1974 #915]
Boka miantsena : tsy manam--barotra, ka maty antoky ny halavoana. [Veyrières 1913 #962, Cousins 1871]
Traduction française Lépreux qui va au marché : il a beau ne pas avoir de marchandises sur lesquelles il puisse perdre, il fait beaucoup de pertes par suite de ses nombreuses chutes. [Veyrières 1913 #962]

Proverbe Malahelo amoron-tsena : be sitrapo, fa tsy ampy fanaovana. [Veyrières 1913 #2512, Cousins 1871]
Malahelo monina amoron-tsena. [Veyrières 1913]
Malahelo monina amoron-tsena: be sitrapo fa tsy ampy fanaovana. [Houlder 1895 #1448, Rinara 1974 #1915, Rajemisa 1985]
Tovolahy miantsena: be sitra-po, fa tsy ampy fanaovana. [Cousins 1871 #3165, Nicol 1935 #231]
Tovolahy miantsena, ka be sitrapo fa tsy ampy fanaovana. [Rinara 1974 #4233]
Interprétation malgache Enti-milaza ny olona mahita sy maniry zavatra tsara isankarazany nefa tsy maharaka ny faniriany ny vola ananany, ka mipetraka ho faniriana fotsiny ny fitiavany hanana. [Rajemisa 1985]
Traduction française Jeune homme au marché : la volonté ne lui fait pas défaut mais ce sont les moyens qui lui manquent pour réaliser ses désirs. [Veyrières 1913 #1591]
Jeune homme qui va au marché : ce ne sont pas les désirs qui manquent, ce sont les moyens. [Nicol 1935 #231]
Pauvre près d' un marché : il a beaucoup de désirs, mais peu de moyens de les réaliser. [Veyrières 1913 #2512]
Pauvre qui demeure près du bazar : il voit beaucoup de choses qui lui plaisent, mais il ne peut les acheter. [Veyrières 1913]
Un pauvre demeurant près d' un marché: il a beaucoup de désirs, mais manque de moyens. [Houlder 1895]
Interprétation française Il ne faut pas être excessif dans ses désirs. [Veyrières 1913 #1591]
Se disait de ceux qui avaient trop de désirs. [Veyrières 1913 #2519]
Trop de désirs. [Veyrières 1913 #2512]

Proverbe Malahelo miantsena: izay mangirana rehetra atao ho vola avokoa. [Veyrières 1913 #2515, Cousins 1871 #1448]
Malahelo miantsena : izay rehetra mangirana toa vola daholo. [Rinara 1974 #1916]
Traduction française Pauvre qui va au marché : tout ce qui brille dans la poussière, il croit que c' est de l' argent. [Veyrières 1913 #2515]
Interprétation française Il est ébloui de tout. [Veyrières 1913 #2515]

Proverbe Malahelo miantsena; ka ny totohondry no arapaka. [Rinara 1974 #1917]
Malahelo miantsena: ny totohondry no arapaka. [Cousins 1871]
Malahelo miantsena: ny totohondry no asesika am--bava. [Veyrières 1913 #2516, Cousins 1871]
Malahelo miantsena : ny totohondry no asesika arapaka. [Veyrières 1913 #2516]
Malahelo miantsena: totohondry no asesika am-bava. [Houlder 1895 #1449]
Traduction française Pauvre qui va au marché : c' est le poing qu' il s' enfonce dans la bouche, car il ne peut rien acheter. [Veyrières 1913 #2516]
Un pauvre allant au marché: il ne peut que se fourrer le poing dans la bouche. [Houlder 1895]
Interprétation française Désespoir des pauvres. [Veyrières 1913 #2516]
En signe détonnement et de regret. [Houlder 1895]

Proverbe Malahelo tsy arahin' olon-trosa, ka miantsena miadana ihany. [Rinara 1974 #1923]

Proverbe Ny mahantra tsy ananan' olon-trosa : miantsena miadana ihany. [Rinara 1974 #3089]

Proverbe Rafotsibe miantsena : be zava-tiana ka tsy manan-kamidy. [Veyrières 1913 #1904]
Traduction française Vieille qui va au marché : nombreuses sont les choses qu' elle désire, mais elle n' a pas de quoi acheter. [Veyrières 1913 #1904]
Interprétation française Se disait des désirs qu'on ne pouvait pas réaliser. [Veyrières 1913 #1904]

Proverbe Ratsy tarehy miantsena : mividy maraina dia lasa. [Veyrières 1913 #786, Rinara 1974 #3730, Cousins 1871 #2772]
Traduction française Femme laide qui va au marché : elle achète vite ses provisions de bon matin et elle se hâte de rentrer. [Veyrières 1913 #786]
Interprétation française Elle a honte. [Veyrières 1913 #786]

Proverbe Tsy satry ny mitafy lambamena miantsena fa tiana mba ho hitan' ny mana-marary. [Rinara 1974 #310]
Tsy satry no mitafy lambamena miantsena, fa tiana mba ho hitan' ny mana-marary. [Veyrières 1913 #4411, Cousins 1871 #3576]
Traduction française Ce n' est pas de gaîté de coeur qu' on va au marché drapé dans un lamba de soie rouge, mais c' est pour être vu de ceux qui ont des malades. [Veyrières 1913]
Interprétation française Le lamba de soie rouge est le linceul malgache ; le sens est qu'il faut montrer ce qui est mis en vente. [Veyrières 1913 #4411]

Index