Index

Proverbes : miaina

Proverbe Izaho no manongotsongo manirina ny maty, matahotra handevina ny mbola miaina. [Houlder 1895 #2139, Veyrières 1913 #2858]
Miahiahy manirina, ka manongotsongo ny maty. [Rinara 1974 #2238, Cousins 1871, Houlder 1895]
Miahy manirina, ka manongotsongo ny maty. [Veyrières 1913 #3427]
Traduction française Il craint de fermer les yeux du mort de peur qu' il ne soit pas mort, et il le pince. [Veyrières 1913 #3427]
Pourquoi, lorsqu' on vous a fait appeler pour fermer les yeux d' un mort, n' avez-vous fait que les ouvrir plus grands? [Houlder 1895]
Si je pince un mort en lui fermant les yeux, c' est que j' ai peur d' ensevelir un vivant. [Veyrières 1913 #2858]
Si je pince un mort en lui fermant les yeux, c' est que je crains d' ensevelir un vivant. [Houlder 1895]
Interprétation française Allusion à l'habitude de fermer et de presser la bouche et le nez du mort ; ce proverbe se disait des médiateurs qui au lieu d'arranger les choses, les envenimaient ou les embrouillaient ; autre sens : il faut bien examiner une question avant de la trancher. [Veyrières 1913 #3427]
C' est pour bien voir si le mort est vraiment mort. [Houlder 1895]
Proverbe souvent cité pour marquer qu' une chose est faite à rebours, qu' on a fait le contraire de ce qu'il aurait fallu faire. [Houlder 1895]

Proverbe Mamy ny miaina. [Veyrières 1913 #2867]
Traduction française Il fait bon vivre. [Veyrières 1913 #2867]
Interprétation française Les Malgaches étaient très attachés à la vie. [Veyrières 1913 #2867]

Proverbe Totozy mandalo ny saka ; sasatry ny miaina. [Veyrières 1913 #6326]
Traduction française Souris qui passe devant le chat ; elle est fatiguée de vivre. [Veyrières 1913 #6326]

Proverbe Valala sasatra ny miaina : mandry an-tanàna be olona. [Cousins 1871 #3599]
Valala sasatry ny miaina, ka mandry an-tanàna be olona. [Rinara 1974 #4841]
Valala sasatry ny miaina : mandry an-tanàna be olona. [Veyrières 1913]
Traduction française Sauterelles fatiguées de vivre : elles se posent dans un village plein de monde. [Veyrières 1913 #6330]
Interprétation française Elles seront prises. [Veyrières 1913 #6330]

Proverbe Voalavolahy mila loza, ka miditra an-trano misy saka. [Rinara 1974 #4968]
Voalavolahy mila loza : miditra an-trano misy saka. [Veyrières 1913 #6331, Cousins 1871 #3700]
Voalavolahy mila loza; saka matory ka alam-bolombava. [Veyrières 1913 #6332, Rajemisa 1985]
Voalavolahy sasatry ny miaina: saka matory ka alam-bolombava. [Rajemisa 1985]
Voalavo sasatra ny miaina, ka mandalo ambany ny saoky ny saka. [Cousins 1871 #3696]
Voalavo sasatra ny miaina: saka matory ka alam-bolombava. [Cousins 1871 #3697]
Voalavo sasatry ny miaina, ka mandalo ambanin' ny saokan' ny saka. [Houlder 1895 #874]
Voalavo sasatry ny miaina, ka mandalo ambanin' ny saoky ny saka. [Veyrières 1913 #6335, Nicol 1935 #292]
Voalavo sasatry ny miaina, ka mandalo saokan-tsaka. [Rinara 1974 #320]
Voalavo sasatry ny miaina raha saka matory ka alam-bolombava. [Rinara 1974 #321]
Interprétation malgache Enti-milaza fa tsy tokony ho sahisahy foana ka manakaiky ny loza mahafaty. [Rajemisa 1985]
Enti-milaza ireo olona sahisahy loatra ka tsy mitsapa izay mety hahafaty azy akory. [Rajemisa 1985]
Traduction française Courir à sa perte comme un rat qui irait tirer la moustache d' un chat qui dort. [Veyrières 1913 #6332]
Rat fatigué de vivre, et qui passe sous le menton du chat. [Nicol 1935 #292]
Rat fatigué de vivre : il passe sous le menton du chat. [Veyrières 1913 #6335]
Un rat qui en a assez de la vie et il passe sous le menton du chat. [Houlder 1895 #874]
Un rat qui entre dans une maison où il y a un chat, est un rat qui cherche malheur. [Veyrières 1913 #6331]
Interprétation française Qui s' expose au danger y périra. [Veyrières 1913 #6335]
Se disait des gens qui s'exposent au danger. [Veyrières 1913 #6331]

Index