Entrée langahara
Partie du discours nom
Définition française  [Tanosy] (Prononciation déformée de lanary) (nom orthographié langhare par Flacourt qui en donne la première description dans sa célèbre « Histoire de la Grande Ile de Madagascar » (1661)). Plagioscyphus stelechanthus (Radlk.) Capuron (Sapindaceae). Flacourt écrivait : « cette fleur a une petite acrimonie qui provoque un peu de salive en la mâchant : elle est fort purgative. Son bois estant broyé avec de l'eau et avallé, guérit le hoquet et aussi porté pendu autour du coup ». L'écorce est riche en saponine et surtout employée, de nos jours, comme poison de pêche. Voir Capuron, Révision des Sapindaceae de Madagascar, Mémoires Muséum national d'Histoire naturelle (Paris), série Botanique, 29, p. 91 (1969). Voir aussi lagnary. [Boiteau 1997]
Vocabulaire 
Nom scientifique Plagioscyphus stelechanthus

2017/11/19