Entrée Madagascar – la Mission de Tananarive
Partie du discours nom propre (titre de livre ou pièce)
Auteur Boudou Adrien (s.j.), 1940
Maison d'édition 1941.
Extraits 
page 107
1940
Le nouveau gouverneur général ne dédaigne pas de se faire le fervent prédicateur de l'athéisme, ou ce qui revient au même, du plus entier nihilisme... Le missionnaire quelconque, affirmait-il, veut ... imposer à l'indigène, sous prétexte de supériorité, l'improbable des dogmes chrétiens contre l'improbable des rites ancestraux.
page 108
1940
Un décret de M. Augagneur du 23 novembre 1906 renversait (dans le seul vicariat de Tananarive) 900 écoles sur 1.200 en interdisant de faire la classe dans l'église parce que, disait-on, l'inspecteur de l'enseignement ne peut entrer dans l'église sans violer la neutralité...
page 109
1940
En 1913, on constatait, non sans une certaine mélancolie, que la lutte de l'enseignement officiel contre les écoles des Missions avait privé de tout enseignement 109.400 enfants, tandis que la colonie dépensait un million de plus qu'avant l'introduction du laïcisme.
page 228
1940
Depuis 1931, Madame Courtois veille sur la fraction des Paulins externes collège Saint-Michel ou apprentis en ville, tandis que Madame Bablon, venue de France à cette date, dirige la maison de Bel-Air.
Tableaux et planches Tous les titres

Mis à jour le 2020/07/31