Entrée lavenona
Partie du discours   nom
Définition malgache   Vovobovoka malemy manjamanja sisa mijanona avy amin' ny kitay nirehitra ka tsy tonga arina: Tsara hatao zezika ny lavenona. [Rajemisa 1985]
Définition anglaise   ashes from fire [Richardson 1885]
   ashes [Hallanger 1973]
Définition française   cendres [Hallanger 1974]
Définition française   [Merina] (dans certaines régions, on prononce plutôt lavenoka, ce qui montre bien le caractère artificiel des terminales na et ka . le mot vient du malais habu). Nom des cendres végétales. Elles étaient utilisées dans toutes les régions éloignées de la mer pour préparer un sel de cuisine, à base de carbonate de potassium, qu'on substituait au sel marin. Voir aussi sirahazo. On préférait pour cet usage les cendres blanches ou lavenom-potsy. On utilisait aussi des cendres préparées spécialement à cet effet et dites lavenom-paraky, pour les incorporer au tabac à mâcher. Voir laro et kisoka. Les cendres du foyer dites lavenona am-patana (de fatana : foyer) étaient elles aussi soigneusement collectées. Elles servaient à faire des lessives et à la préparation du savon noir à la mode malgache. On les appelait alors lavenon-tsavony. Par extension, on appelle : lavenon-taolana (littéralement : « cendre d'os »), le noir animal de préparation locale. [Boiteau: Végétaux]
Vocabulaire  
Citations  

2017/12/26