Index

Proverbes : zato

Proverbe Afo lavitra tsy azo amindroana ; vary zato tsy enti-mandeha. [Nicol 1935 #488]
Ro tsy atoraka ; vary zato tsy enti-mandeha. [Cousins 1871 #2796]
Vary zato tsy enti-mandeha. [Veyrières 1913 #2260, Rinara 1974 #4883, Houlder 1895]
Traduction française Flamme éloignée ne peut vous chauffer; cent mesures de riz ne peuvent se transporter en voyage. [Nicol 1935 #488]
On ne peut emporter cent (grandes) mesures de riz avec soi. [Houlder 1895]
On ne peut pas emporter avec soi cent grandes mesures de riz. [Veyrières 1913 #2260]
Interprétation française Se disait des biens qu'on ne pouvait dépenser que sur place. [Veyrières 1913 #2260]

Proverbe Aleo eranambatry " manomboa " toy izay ariary zato " aza manombo " . [Veyrières 1913 #698]
Aleo eranambatry mitombo, toy izay ariary tsy miakatra. [Rinara 1974 #110]
Aleo eranambatry mitombo, toy izay ariary tsy mitombo. [Houlder 1895 #763]
Aleo ny eranambatry "manomboa," toy izay ariary "aza manombo". [Veyrières 1913 #4265, Cousins 1871 #109]
Traduction française Il vaut mieux avoir un sou qui augmente (ou rapporte) qu' une piastre qui n' augmente pas (ou ne rapporte rien). [Houlder 1895 #763]
Mieux vaut la soixante-douzième partie d' une piastre bien acquise et qui peut prospérer, que cent piastres mal acquises et chargées de malédictions. [Veyrières 1913 #698]
Mieux vaut la soixante-douzième partie d' une piastre bien acquise et qu' on peut faire fructifier, qu' une piastre entière mal acquise et qu' il est interdit de faire fructifier. [Veyrières 1913 #4265]
Interprétation française Petite somme bien acquise. Vaut mieux que grands biens mal acquis et auxquels s'attache comme une malédiction. [Veyrières 1913 #4265]
Se disait de ceux qui prenaient injustement le bien d'autrui. [Veyrières 1913 #698]

Proverbe Andevolahy manan' omby zato : ny tenany aza ahy, mainka ny omby zato. [Veyrières 1913 #517]
Traduction française Esclave qui a cent boeufs : je suis le maître de sa personne, à plus forte raison je suis le maître de ses cent boeufs. [Veyrières 1913]
Interprétation française L' esclave appartient à son maître, lui et tous ses biens. [Veyrières 1913 #517]

Proverbe Andevolahin-telopolo mitaingina ariary zato. [Veyrières 1913 #501]
Traduction française Esclave de trente piastres, à cheval sur cent piastres. [Veyrières 1913 #501]
Interprétation française Les chevaux, alors très rares, coûtaient plus cher que les esclaves. [Veyrières 1913 #501]

Proverbe Ariary zato iombonana, ka ny kisoa iray no iadiana. [Veyrières 1913 #3191]
Ny ariary zato iombonany fa ny kisoa iray iadiany. [Rinara 1974 #2906]
Ny ariary zato iombonany, ka ny kisoa iray iadiany. [Houlder 1895]
Traduction française Avoir cent piastres en commun, et se battre pour un cochon (qui ne valait peut-être guère plus d' une piastre). [Houlder 1895 #303]
S'accorder dans le partage de cinq cents francs et se brouiller pour un porc. [Veyrières 1913 #3191]

Proverbe Arivo tatatra, zato renirano; faran' ny rano Ikopa ihany. [Houlder 1895 #456, Cousins 1871]
Renirano zato, sakeli-drano arivo : Ikopa ihany no farany. [Nicol 1935 #165]
Renirano zato, sakeli-drano arivo : Matsiatra ihany no farany. [Nicol 1935 #165]
Renirano zato, tatatra arivo, fa Ikopa ihany no farany. [Rinara 1974]
Renirano zato, tatatra arivo: Ikopa ihany no farany. [Cousins 1871]
Tatatra zato, sakelidrano arivo, faran' ny rano any Matsiatra. [Rinara 1974 #4113, Cousins 1871 #3048]
Traduction française Mille canaux, cent rivières: leur fin à tous est l' Ikopa. [Houlder 1895]
Interprétation française Le mensonge finit toujours par être dévoilé. [Houlder 1895]

Proverbe Arivo teny, zato kabary: faran’ ny teny ifanatrehana. [Cousins 1871, Houlder 1895]
Traduction française Cent discours, mille paroles; la confrontation mettra fin aux disputes. [Houlder 1895]

Proverbe Aza manao ariary zato am--pandriana. [Houlder 1895 #691]
Manao ariary zato am--pandriana. [Rajemisa 1985]
Manao ariary zato am--pandriana fa voamena nony mifoha. [Rinara 1974 #1985]
Manao ari-zato am--pandriana. [Cousins 1871 #1528, Nicol 1935 #47]
Interprétation malgache Manao tetika be an' eritreritra, izay mazàna tsy mifanaraka amin' ny zavatra mety hisy akory. [Rajemisa 1985]
Traduction française Compter cent piastres en songe (châteaux en Espagne). [Nicol 1935 #47]
Ne vous figurez pas avoir cent piastres dans votre lit. [Houlder 1895]
Interprétation française Bâtir des châteaux en Espagne. [Houlder 1895]

Proverbe Aza manao karazan' amboa : zato lahy tsy midina an-kosy, arivo vavy tsy mitam-body ketsa. [Veyrières 1913 #3900, Rinara 1974 #530, Cousins 1871 #472]
Traduction française Ne vivez pas à la manière des chiens : cent mâles ne descendent pas dans la boue pour écraser les mottes de terre ; mille femelles ne touchent pas les racines des plants de riz. [Veyrières 1913]
Interprétation française Ne soyez pas paresseux. [Veyrières 1913 #3900]

Proverbe Haba zato, haba arivo. [Veyrières 1913 #4128]
Traduction française Puisses-tu en avoir cent, mille. [Veyrières 1913 #4128]
Interprétation française Souhait fait aux enfants quand on leur donne le bracelet ; le sens est : sois riche. [Veyrières 1913 #4128]

Proverbe Ilay mitoto vary zato, ka faheniny sisa vao tsy fotsy. [Veyrières 1913 #3920]
Toy ilay mitoto vary zato : faheniny no sisa vao tsy fotsy. [Veyrières 1913 #3762, Cousins 1871 #3168]
Toy ilay nitoto vary zato : faheniny sisa vao tsy fotsy. [Rinara 1974 #4238]
Traduction française C' est comme celui qui pile cent mesures de riz : il ne lui reste plus qu' une petite mesure à piler et il n' y arrive pas. [Veyrières 1913 #3762]
Il pile cent grandes mesures de riz mais il laisse la dernière mesure inachevée. [Veyrières 1913 #3920]
Interprétation française Se disait de ceux qui négligent de finir leur travail. [Veyrières 1913 #3920]
Se disait d'une affaire qu' on laissait inachevée alors quelle était près d' être terminée. [Veyrières 1913 #3762]

Proverbe Lany ny kipikipy zato vao tonga ny voron-tsara dia. [Veyrières 1913 #2507]
Lasa ny kipikipy zato vao tonga ny voron-tsara dia. [Houlder 1895 #956, Rinara 1974 #1749, Cousins 1871 #1337, Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Lany tamin' ny tsinontsinona ny vola sy ny fitaovana vao tonga ny ilana azy. [Rajemisa 1985]
Traduction française Avoir épuisé ses cent projectiles avant que les bons oiseaux arrivent. [Houlder 1895]
Avoir épuisé toutes ses ressources lorsqu'arrive le moment favorable, c' est être comme le chasseur qui a déjà lancé tous ses bâtonnets aux oiseaux lorsqu' arrive un oiseau facile à viser. [Veyrières 1913 #2507]
Interprétation française Ne plus pouvoir saisir une bonne occasion quand elle se présente. [Houlder 1895]

Proverbe Mamoaka omby zato, miandry omby arivo, ka ny mania no betsaka. [Rinara 1974 #1952]
Mamoaka omby zato, miandry omby arivo, ka tsy ilaozan’ izay hafa soratra. [Veyrières 1913 #2201, Cousins 1871]
Mamoaka omby zato, miandry omby arivo : ny mania no be noho ny tonga ; mitari-drano an-kilahila : ny mitobaka no be noho ny mizotra. [Veyrières 1913 #3349, Cousins 1871 #1478]
Mamoaka omby zato, miandry ondry arivo: ny mania no be noho ny tonga. [Houlder 1895 #1206]
Miandry ondry zato, miambina omby arivo, ka tsy ilaozan' izay mania. [Houlder 1895 #149, Veyrières 1913 #1656]
Miandry ondry zato, miandry omby arivo, ka tsy ilazaon' izay hania. [Rinara 1974 #146]
Traduction française Conduire cent bœufs, faire paître mille moutons: ceux qui errent à droite et à gauche sont plus nombreux que ceux qui arrivent tout droit. [Houlder 1895]
Garder cent moutons, faire paître mille boeufs, il y en a toujours qui s' égarent. [Veyrières 1913 #1656]
Quand on fait sortir du parc cent boeufs, quand on fait paître mille boeufs, dans un tel nombre il ne manquera pas de boeufs de couleurs diverses. [Veyrières 1913]
Quand on fait sortir du parc cent boeufs, quand on garde mille boeufs, ceux qui s' égarent sont plus nombreux que ceux qui rentrent; quand on canalise l' eau pour la conduire sur le versant d' une colline, il s' en perd plus qu' il n' en arrive par la conduite. [Veyrières 1913]
Quand on garde cent moutons et qu' on fait paître mille bœufs, il y en a toujours qui s' égarent. [Houlder 1895]
Interprétation française Ce proverbe se disait de la variété qui est inévitable ; autre sens : il est impossible qu' il n'y ait pas des méchants. [Veyrières 1913 #2201]
Ce proverbe s' emploie en parlant d' un travail ou d' une affaire difficiles. [Houlder 1895]
Se disait des biens qui se perdent en route, dans un procès, ou autrement. [Veyrières 1913 #3349]

Proverbe Ny andro iray ihaonana toy ny andro zato. [Houlder 1895 #245, Rinara 1974 #2882, Cousins 1871 #2166]
Traduction française Un jour où l' on se rencontre (entre amis) en vaut cent (où l' on ne se voit pas). [Houlder 1895 #245]

Proverbe Ny ari-zato iombonany, ny kisoa iray no iadiany. [Cousins 1871 #2182]

Proverbe Ny voamena zaton' i dada, ny sotro rano tsy tian' i neny. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza ireo fisahiranan' ny ray aman-dreny amin' ny zanany, ka ny an' ny reny, dia ny mikasika indrindra ny niterahany azy; ny an' ny ray kosa, ny mikasika ny fitadiavam-bola hamelomana azy. [Rajemisa 1985]
Enti-milaza ny fahasahiranana mafy nentin' ny ray sy ny reny amin' ny famelomana, fikarakarana ny zanaka eo amin' ny taona mbola maha-kely azy indrindra. [Rajemisa 1985]

Proverbe Omby zato tsy nampihosy, ka efa iray sisa vao manenjan-tsikina! [Rinara 1974 #3445]

Proverbe Rainy lany voamena zato sy reniny nihazon-drindrina irery ary nisotro rano. [Veyrières 1913 #995]
Traduction française Enfant ingrat : son père a dépensé pour lui vingt francs, et sa mère pour avoir du lait après l' enfantement s' est appuyée au mur et a bu de l' eau, et il se montre ingrat envers eux ! [Veyrières 1913 #995]

Proverbe Teny zato, kabary arivo; fa iray ihany no marina. [Houlder 1895 #454]
Teny zato, kabary arivo, tokana ihany ny marina []
Traduction française Cent paroles, mille discours; un seul est vrai. [Houlder 1895 #454]

Proverbe Toy ilay mitoto vary zato: fahenina sisa vao tsy fotsiny. [Houlder 1895 #1221]
Traduction française Comme celui qui pile six cents mesures de riz: il en reste une mesure qui n' est pas faite (litt. blanchie). [Houlder 1895]
Interprétation française Il n' a pas complètement terminé; il a fait le plus mais pas le moins. [Houlder 1895]

Proverbe Tsy mba ny ankamaroam-bahoaka, fa ny olona iray toa zato. [Houlder 1895 #866]
Tsy ny ankamaroam-bahoaka fa ny safatsiroa. [Rinara 1974 #309]
Traduction française Vous n' êtes pas comme le commun des mortels, mais vous êtes un homme qui en vaut cent. [Houlder 1895 #866]

Proverbe Tsy ny fahamaron' ny olona, fa ny olona iray toa zato. [Veyrières 1913 #1741, Cousins 1871 #3561]
Traduction française Ce n' est pas la multitude, mais un homme qui en vaut cent. [Veyrières 1913 #1741]
Interprétation française Ce n' est pas un homme quelconque. [Veyrières 1913]

Proverbe Tsitsina tsy ho an' iza, fa ho an' ny tena ; tobaina tsy ho an' iza, fa ho an' ny tena. [Veyrières 1913 #5413]
Vary zato andrefan-trano : na tsitsina na tobaina, tsy an' iza fa anao ihany. [Rinara 1974 #4882]
Vary zato andrefan-trano: tsitsina, tsy ho an’ iza, fa ho any ny tena ihany; tobaina, tsy ho an’ iza, fa ho any ny tena ihany. [Cousins 1871]
Vary zato andrefan-trano : tsitsina, tsy ho an' iza, fa ho an' ny tena ihany ; tobaina, tsy ho an' iza, fa ho an' ny tena ihany. [Houlder 1895 #770, Veyrières 1913 #2259]
Traduction française Cent (grandes) mesures de riz à l' ouest' de la maison; si vous les économisez, ce ne sera que pour vous; si vous les gaspillez, ce ne sera que pour vous. [Houlder 1895]
Cent mesures de riz à l' ouest de la maison : si on les épargne, ce n' est pas pour un autre que pour soi ; et si on les gaspille, ce n' est pas pour un autre que pour soi. [Veyrières 1913 #2259]
Si on épargne, ce n' est pas pour les autres, mais pour soi ; si on dépense, ce n' est pas pour les autres, mais pour soi. [Veyrières 1913 #5413]
Interprétation française On en est le maître et on peut en disposer comme l' on veut. [Veyrières 1913 #2259]

Proverbe Varifitoventy zato no tonga ariary. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Mitovy hevitra: erikerika mahatondra-drano. [Rajemisa 1985]
Ny zavatra kely sy madinika aza, rehefa mitambatambatra ela, mety hisy vokany lehibe. [Rajemisa 1985]

Proverbe Vary iray no nafafy, ka vary zato no miakatra. [Houlder 1895 #665]
Vary iray no nafafy, ka vary zato no niakatra. [Cousins 1871 #3618, Nicol 1935 #237]
Traduction française On a semé une (grande) mesure de riz, et on en a récolté cent. [Houlder 1895]
Riz semé dont la récolte donne cent pour un. [Nicol 1935 #237]

Proverbe Vary zato naharon' ny sompitra. [Rajemisa 1985 #32]
Interprétation malgache Enti-milaza olona samy hafa toerana na fonenana nefa nakamban' ny ra maha-mpihavana. [Rajemisa 1985 #32]

Proverbe Zato iray alinalina; arivo iray hetsihetsy. [Cousins 1871 #3766]
Zato iray alinalina, arivo iray hetsihetsy, mora lazaim-bava fa tsy araky ny tanana kiraina. [Rinara 1974]

Index