Index

Proverbes : toha

Proverbe Aza tobatobaina ny vary, fa ny misambo--bary manetsa no tsy afaka. [Houlder 1895 #793, Veyrières 1913 #2357, Cousins 1871 #714]
Aza tobatobaina ny vary, fa ny mitsidika an-tranon--drafy no tsy toha. [Veyrières 1913 #2358]
Traduction française Ne dépensez pas inutilement le riz, car emprunter du riz à l' époque où l' on transplante le riz n' est pas chose facile. [Veyrières 1913 #2357]
Ne dépensez pas inutilement le riz, car il est insupportable d' aller en demander à un rival. [Veyrières 1913 #2358]
Ne gaspillez pas votre riz, car vous ne trouveriez pas à en emprunter le moment du repiquage venu. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait des prodigues. [Veyrières 1913 #1022]
Si on a dissipé ses biens, il n' y a plus qu' à mendier. [Veyrières 1913 #2358]

Proverbe Lehibe nangataka : ny miloa-bava mora ihany, fa ny mamerin-tanana tsy mahazo no henatra. [Cousins 1871]
Lehibe no mangataka : ny miloa-bava mora ihany fa ny mamerin-tanana no tsy toha. [Rinara 1974]

Proverbe Ny anaovana lalan-driaka raha main' andro, ny fahavaratra no tsy toha ; ary ny amonoan-tena andavanandro, ny andro iray no tsy laitra. [Veyrières 1913 #3133]
Traduction française Si pendant la saison sèche on fait des travaux pour l' écoulement des eaux, c'est qu' il faut se garantir de la saison des pluies ; si on se tue de travail chaque jour, c'est qu' il y aura des jours de dépenses ou de disette. [Veyrières 1913 #3133]
Interprétation française Il faut être prévoyant. [Veyrières 1913 #3133]

Proverbe Ny avonavona toy ny an' entan' anivona : ny vesany leo ihany, fa ny enjinenjiny no tsy laitra. [Rinara 1974 #2912]
Ny avonavona toy ny entana anivona : ny vesany leo ihany, fa ny enjinenjiny no tsy toha. [Cousins 1871]
Ny avonavona toy ny entan' anivona: ny vesany leo ihany, fa ny enjinenjiny no tsy toha. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache (maivana ny anivona ka ahazakana be na atao anentana lolohavina na lanjaina, saingy manonjanonja kosa ka mahasosotra): tsy mampaninona loatra ny fanambonian-tenan' ny mpiavonavona, fa ny fahitana ny fihetsiny miedinedina no mahaletra. [Rajemisa 1985]

Proverbe Ny fangaraka no kely andilana, mafy ny isan-jato. [Veyrières 1913 #381, Rinara 1974 #2961, Cousins 1871 #2214]
Ny vano no lava tenda, mafy ny olom-pehezina ary ny fangaraka no kely andilana, ny isan-jato no tsy toha. [Rinara 1974 #3354]
Ny vano no lava tenda, mafy olom-pehezina. [Veyrières 1913 #671]
Ny vano no lava tenda, mafy olom-pehezina; ny fangaraka no kely andilana, ny isan-jato no tsy tanty. [Cousins 1871 #2465, Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Ny raharaha rehetra – na ny an' ny mpitondra na ny olona entina – dia samy mampiferin' aina ny mpanao azy avokoa (ny isan-jato dia fanompoana izay nifampizaran' ny olona tsizatozato ny manao azy). [Rajemisa 1985]
Traduction française Si l' abeille maçonne a la taille étranglée, c' est que la corvée est dure. [Veyrières 1913 #381]
Si le héron a le cou long, c'est que les gens qu' il gouverne sont difficiles à mener. [Veyrières 1913 #671]
Interprétation française Les chefs pâtissent lorsqu' ils ont des subordonnés par trop difficiles. [Veyrières 1913 #671]
Se disait de la corvée et de tout travail pénible. [Veyrières 1913 #381]

Proverbe Ny goaika no fotsy tenda dia mpingoso reny tsy toha. [Rinara 1974 #196]
Ny goaika no fotsy tenda: mpingoso reny tsy toha. [Cousins 1871 #2243]

Proverbe Ny mangataka am-bava leo ihany, fa ny mangata-maso no tsy tanty. [Houlder 1895 #2240, Veyrières 1913 #5124, Cousins 1871]
Ny mangataka am-bava leo ihany, fa ny mangata-maso no tsy toha. [Rinara 1974 #3113]
Traduction française Demander en paroles n' est pas terrible, mais mendier (approbation ou compliments) du regard (et ne rien obtenir!) est insupportable. [Houlder 1895 #2240]
On peut résister à celui qui demande en paroles ; on ne résiste pas à celui qui demande avec les yeux. [Veyrières 1913 #5124]
Interprétation française Se disait de la passion. [Veyrières 1913 #5124]

Proverbe Ny tenain-doza leo ihany, fa ny iantsampazan-doza no tsy toha. [Veyrières 1913 #2651]
Ny tenain-doza leo ihany, fa ny itsipihan-doza no tsy toha. [Rinara 1974 #3273]
Ny tenain-doza leo ihany, fa ny lantsampazan-doza no tsy toha. [Houlder 1895 #1059]
Traduction française Être malheureux c' est supportable, mais quand le malheur arrive à l' improviste, c' est intolérable. [Veyrières 1913 #2651]
Il est supportable d' être habituellement dans le malheur, mais quand il se jette sur vous à l' improviste, c' est terrible. [Houlder 1895]

Proverbe Ny teny aza atao lava loatra fa ny mamerina azy no tsy toha. [Rinara 1974 #211]

Proverbe Ny tompon' alahelo leo ihany, fa ny mpamendrofendro no tsy tanty. [Houlder 1895 #1027, Veyrières 1913 #2911, Cousins 1871]
Ny tompon' alahelo mahazaka ihany fa ny mpamendrofendro no tsy toha. [Rinara 1974 #3311]
Traduction française Passe encore pour le chagrin des proches parents du défunt, mais ce qui rend la douleur insupportable, ce sont les pleureuses et pleureurs qui amènent les larmes aux yeux. [Veyrières 1913 #2911]
Voir (la douleur de) ceux qui viennent de perdre l' un des leurs est supportable, mais les pleureurs (officiels) sont insupportables. [Houlder 1895 #1027]
Interprétation française Se disait des gens qui par leurs paroles ou leurs procédés aggravent le malheur. [Veyrières 1913 #2911]

Proverbe Ny tsongo tsy hita fery no tsy toha. [Houlder 1895 #2076, Veyrières 1913]
Traduction française Être pincé sans qu' on en voie la marque (litt. blessure) est insupportable. [Houlder 1895]
Il est insupportable d' être pincé, sans qu' on en voit la marque. [Veyrières 1913]
Interprétation française Se disait de l'hypocrisie. [Veyrières 1913 #5031]

Proverbe Ny voliko lanin' ny osy leoko ihany fa ny fidingin' ny rambony no tsy toha. [Rinara 1974 #3368]
Ny voliko lanin' ny osy leoko ihany, hoy Rafotsibe, fa ny fidingin' ny rambony no tsy zakako. [Veyrières 1913 #1889, Cousins 1871]
Traduction française Que le bouc ait ravagé mon jardin c' est encore supportable, mais ce que je ne peux pas souffrir c' est la manière dont il dresse sa queue. [Veyrières 1913 #1889]
Interprétation française La fierté de celui qui porte tort et sa manière de procéder, sont plus insupportables que le tort lui-même. [Veyrières 1913 #1889]

Proverbe Toha latsaka am-bovo: mazava andro idirana fa maizina andro ivoahana. [Rajemisa 1985]
Toho latsaka am-bovo : mazava andro idirana, fa maizina andro ivoahana. [Veyrières 1913 #3307]
Toho niditra am-bovo : mazava nidirana, fa maizina hivoahana. [Veyrières 1913 #3307]
Toy ny toho miditra am-bovo, ka mazava idirana fa maizin-kivoahana. [Rinara 1974 #4339]
Toy ny toho miditra am-bovo: mazava andro idirana, fa maizina andro ivoahana. [Cousins 1871 #3239, Nicol 1935 #234]
Toy ny toho miditra am-bovo: mazava idirana, fa maizina ivoahana. [Houlder 1895 #1142]
Interprétation malgache Enti-milaza olona mora sodokan-drendrarendra ka loza no miandry azy vokatr' izan. [Rajemisa 1985]
Traduction française Comme le toho entré dans la nasse : route claire pour entrer, moins claire quand il s’agit de sortir. [Nicol 1935 #234]
Pareil au poisson qui entre dans la nasse: c' est facile (litt. clair) d' y entrer, mais difficile (litt. sombre) d' en sortir. [Houlder 1895 #1142]
Poisson toho dans la nasse : le chemin pour entrer est facile à trouver mais la sortie est difficile. [Veyrières 1913 #3307]
Interprétation française Les commencements sont faciles, mais plus difficile la fin. [Veyrières 1913 #3307]

Proverbe Toy ny mitondra sokona : ny fitondrana maivana ihany, fa ny anjananjana no tsy toha. [Veyrières 1913 #827]
Traduction française C' est comme de porter des pièces de bois qui servent à protéger le bord des toits : elles ne sont pas d' un grand poids, mais leur longueur est insupportable. [Veyrières 1913 #827]
Interprétation française Ces paroles étaient dites par ceux qui avaient à leur charge des gens à mauvaise langue : les nourrir, passe encore ; mais supporter leur mauvaise langue, voilà le difficile. [Veyrières 1913 #827]

Proverbe Tonom--bomangan' ny Merinatsimo : ny kapo-body leo ihany, fa ny tery valahana no tsy toha. [Veyrières 1913 #4606]
Tonom--bomangan' ny Merinatsimo: ny kapo-body leo ihany, fa ny tory valahana no tsy toha. [Houlder 1895]
Traduction française Le rôtissage des patates des gens du sud de l' Imerina: il leur est facile de frapper sur le gros bout (des patates, pour voir si elles sont cuites), mais les serrer au milieu (où il y a un rétrécissement) est insupportable (parce qu' elles crèvent). [Houlder 1895]
Patates rôties des gens qui sont au sud de l' Imerina : on peut les frapper sur le gros bout pour voir si elles sont cuites ; mais on ne peut pas les serrer par le milieu, car elles crèvent. [Veyrières 1913 #4606]

Proverbe Tsy misy hofitahin-tsy ho azo, fa ny hiverenan' ny atao no tsy toha. [Rinara 1974 #4715]

Proverbe Tsy toha ny lehibe miana-poto-tsarika. [Veyrières 1913 #1743]
Traduction française Apprendre trop tard à tisser les fibres du bananier, voilà qui est impossible. [Veyrières 1913 #1743]
Interprétation française Il ne faut pas s' y prendre trop tard. [Veyrières 1913 #1743]

Proverbe Tsy toha ny tevi-dohan' ny madinika. [Veyrières 1913 #694, Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Mahasahiran-tsaina ny lehibe ny faninian' ny madinika. [Rajemisa 1985]
Traduction française Il est difficile aux grands de supporter les maux de tête qui leur viennent des petits. [Veyrières 1913 #694]
Interprétation française Les reproches et critiques des petits sont insupportables aux grands. [Veyrières 1913 #694]

Proverbe Voalavo latsaka an-kentona, ka ny halavoana leo ihany, fa ny akoralavan' ny olona no tsy toha ; hitraka moa tsy avelan' ny henatra ; hiondrika, tsy avelan' ny voninahitra. [Veyrières 1913 #6053]
Voalavo mianjera an-kentona: ka ny halavoana leo ihany, fa ny horakora-bahoaka no tsy toha. [Houlder 1895 #1036]
Voalavo nianjera an-kentona : ny halavoana leo ihany, fa ny horakora-bahoaka no tsy toha. [Rinara 1974]
Traduction française Rat qui tombe de très haut : passe pour la chute, mais ce qui est insupportable ce sont les huées des gens qui sont là. [Veyrières 1913]
Un rat tombé d' une poutre: sa chute est supportable, mais non les cris des gens (qui sont dans la case). [Houlder 1895]

Index