Index

Proverbes : tanindrazana

Proverbe Aleo mahantra an-tanindrazana, toy izay malahelo any an-tanin' olona. [Rinara 1974 #116]

Proverbe Mody an-tanindrazana, toy ny andevolahy lany harena. [Veyrières 1913 #578, Cousins 1871 #1936]
Traduction française Revenir dans le domaine de ses ancêtres comme un esclave qui a fait faillite. [Veyrières 1913 #578]
Interprétation française Il sera obligé de demeurer esclave ; le proverbe se disait de ceux qui retombaient dans leur malheureux état antérieur. [Veyrières 1913 #578]

Proverbe Ny fitiavan-tanindrazana no lova soan' ny taranaka. [Veyrières 1913 #987]
Traduction française L' amour de la terre des ancêtres, voilà bien l' héritage des descendants. [Veyrières 1913 #987]

Proverbe Ny trosa mahalany tanin-drazana. [Cousins 1871 #2453]

Proverbe Sodifafana an-tanin-drazana: na atsipy aza mandohalika ihany. [Veyrières 1913 #6487, Cousins 1871]
Sodifafana atsipy vao mandohalika. [Veyrières 1913 #6488]
Sodifafana ka atsipy vao manongalika. [Veyrières 1913 #6488]
Sodifafana ka natsipy any an-kady vao manongalika (tsara toerana). [Rinara 1974 #3910]
Tahaka ny sodifafana : atsipy vao mandohalika. [Cousins 1871 #2965]
Traduction française Plante sodifafana dans sa terre : elle a beau être renversée à terre, elle s' agenouille. [Veyrières 1913 #6487]
Plante sodifafana : lorsqu' on la renverse et jette à terre, elle se recourbe et semble fléchir le genou. [Veyrières 1913 #6488]
Interprétation française Allusion à la forme recourbée de cette plante. Ce proverbe se disait des personnes tellement attachées quelles acceptent tous les traitements. [Veyrières 1913 #6487]
Se disait des gens qui ont besoin, pour s' amender, d' être traités sévèrement ; il se disait par exemple, dans le mariage, des femmes difficiles à traiter. [Veyrières 1913 #6488]

Proverbe Tsy misy hariana, fa ny iray hetra, ary ny iray tanindrazana. [Rinara 1974 #4708]
Tsy misy hariana ireo: ny iray hetra, ny iray tanin-drazana. [Veyrières 1913 #1140, Cousins 1871 #3514, Nicol 1935 #179]
Traduction française Choses dont on ne peut se défaire : d’un côté la ceinture, de l’autre la terre des ancêtres. [Nicol 1935 #179]
Il ne faut abandonner aucun de ces biens : les rizières de famille qui paient la taxe et les terres laissées par les ancêtres. [Veyrières 1913]
Interprétation française Il faut garder avec respect tout ce qui vient des ancêtres : les biens et les traditions. [Veyrières 1913 #1140]

Index