Index

Proverbes : reny anaka

Proverbe Adala vady reny anaka ka mirakitra amin-karon-doa-body. [Rajemisa 1985 #21]
Adala vady reny anaka, ka mirakitra an-karon-doa-body. [Veyrières 1913 #1252, Cousins 1871 #2]
Aza mirakitra an-karon-doa-body. [Houlder 1895 #788, Veyrières 1913 #2354, Rinara 1974 #784, Cousins 1871 #630, Nicol 1935 #216]
Interprétation malgache Entimilaza ireo manambady vehivavy fatra-piroborobo ka na mitahiry sy manangona ohatrinona aza, lany tsisy mijanona ny vidin-kasasarana. [Rajemisa 1985 #21]
Traduction française Avoir une femme qui est une mère de famille peu sage, c' est amasser dans un panier percé. [Veyrières 1913 #1252]
Ce n' est pas dans un panier percé qu' il faut mettre un trésor. [Houlder 1895]
L' homme dont la femme est dépensière ou dont les serviteurs sont voleurs, amasse dans un panier percé. [Veyrières 1913 #1302]
Ne mettez pas votre argent dans un panier percé. [Veyrières 1913 #2354]
Ne pas thésauriser dans un sac percé. [Nicol 1935 #216]
Interprétation française Se disait de ceux qui dépensent follement leurs biens. [Veyrières 1913 #2354]

Proverbe Aleo adala tena toy izay adala reny anaka. [Houlder 1895]
Aleo adala tena, toy izay adala vady reny anaka. [Veyrières 1913 #2059]
Traduction française Il vaut mieux que ce soit vous qui soyez fou plutôt que votre femme, la mère de vos enfants. [Veyrières 1913 #2059]
Il vaut mieux que ce soit vous qui soyez imbécile, plutôt que votre femme, la mère de vos enfants. [Houlder 1895]

Proverbe Ny vady reny anaka ka tandra enti-mihantitra. [Veyrières 1913 #1395]
Ny vady tsy misaraka, ka tandra enti-mihantitra. [Veyrières 1913 #1396]
Traduction française Époux qui ne se séparent pas : c' est comme la tache qui est sur la peau et qui y demeure, vieillissant avec elle. [Veyrières 1913 #1396]
Une épouse qui a des enfants, c' est comme une tache sur la peau : elle vieillit avec son mari, sans séparation. [Veyrières 1913 #1395]
Interprétation française Les enfants étaient un gage de stabilité, car les maris répudiaient plus difficilement les épouses dont ils avaient des enfants ; d'une manière générale, ce proverbe disait l'attachement à une personne ou une chose. [Veyrières 1913 #1395]

Proverbe Raha hendry vady reny anaka, ny an' olona miditra ho an' ny tena, ny an' ny tena dia an' ny tena rahateo. [Veyrières 1913 #1229]
Traduction française Quand un homme a une épouse qui est mère de famille intelligente et sage, il acquiert des biens et les biens qu' il avait déjà il ne les perd pas. [Veyrières 1913 #1229]
Interprétation française Celui qui est sage, acquiert des biens et ne perd pas ceux qu' il a amassés. [Veyrières 1913 #1229]

Proverbe Sakaiza tiana namadi-belirano ; vady reny anaka niholy ho an’ olona ; reniomby nompiana nandaka; nampaka-drano tsy nahatafakatra; nahandro vary namolavola sosoa : koa izany no kanto maizina indrindra. [Cousins 1871]
Sakaiza tiana namadi-belirano, vady reny anaka niholy ho an' olona, reniomby nompiana nandaka, nampaka-drano tsy nahatafakatra, nahandro vary namolavola sosoa : koa izany no maizina indrindra. [Rinara 1974]

Index