Index

Proverbes : mora

Proverbe Akoho vahiny mora lanim-posa. [Samson 1965 #A29]

Proverbe Anao aho ka mora; fa raha an' olona aho dia sarotra. [Houlder 1895 #181]
Anao aho ka mora, fa raha an' olona aho ka sarotra. [Veyrières 1913 #4361, Cousins 1871]
Anao aho ka mora fa raha an' olona aho sarotra. [Rajemisa 1985]
Anao aho ka mora, fa raha an' olona sarotra. [Rinara 1974 #202]
Interprétation malgache Matetika tsy dia raharahaina firy ny zavatra raha eny amin' ny tena, fa raha vao lasan'olona iny, mahasarotiny izaitsizy. [Rajemisa 1985]
Traduction française C' est parce que je suis à vous que je suis bon marché ; si j' étais à un autre je serais cher. [Veyrières 1913 #4361]
Je suis à vous et c' est facile; si j' étais à un autre, ce serait difficile. [Houlder 1895]
Interprétation française Allusion à ce que dans les ventes, le vendeur dit que c'est bon marché afin de vendre cher, et l' acheteur dit que c' est trop cher pour acheter bon marché. [Veyrières 1913 #4361]

Proverbe Aza atao andry ombin' ilay adala, ka ny aloha voatora-tandroka, ary ny aoriana voafola-drambo ; fa ataovy andry ombin' ilay mora, ka ny aloha voakahankahana, ny aoriana voasafosafo. [Veyrières 1913]
Aza atao andri-ombin’ ilay adala, ka ny aloha voa-tora-tandroka, ary ny aoriana voahavokavoka ; fa ataovy andry ombin’ ilay mora, ka ny aloha voakahankahana, ny aoriana voasafosafo. [Cousins 1871 #336, Veyrières 1913]
Traduction française Ne gardez pas les boeufs comme ce sot qui lance des pierres aux comes de ceux qui sont devant et frappe ceux qui sont derrière ; mais imitez la douceur de celui qui appelle ceux qui vont trop vite et caresse ceux qui sont derrière. [Veyrières 1913]
Interprétation française Se disait de la manière de traiter et de conduire les gens : il ne faut pas les traiter avec méchanceté. [Veyrières 1913 #2064]

Proverbe Aza atao fitia rano-trambo : be fihavy ka mora ritra ; fa ataovy tahaka ny rano am--pasika : tsy nampoizina hisy ka nahazoana. [Nicol 1935]
Aza ataonao fitia ranon-trambo : be fihavy, ka mora ritra ; fa ataovy tahaky ny rano am--pasika : tsy nampoizina hisy, ka nahazoana. [Veyrières 1913 #5074]
Aza ataonao fitia rano-trambo: be fihavy, ka mora ritra; fa ataovy tahaka ny rano am--pasika: tsy nampoizina hisy, ka nahazoana. [Cousins 1871 #375]
Aza dia atao toy ny ranotrambo ny fitia, ka be fihavy fa mora tankina. [Rinara 1974 #434]
Aza manao fitia ranotrambo: be fihavy, fa mora mianina. [Cousins 1871 #443]
Aza manao fitia ranotrambo: be fihavy, fa mora ritra. [Cousins 1871 #443]
Aza manao fitia rano trambo: be fihavy, ka mora lasa. [Houlder 1895]
Traduction française Que l’amour n’imite pas les fortes ondées : abondantes mais vite épuisées; mais qu’il soit comme l’eau cachée dans le sable : on n’y comptait pas, et l’on en trouve. [Nicol 1935 #9]
Que votre amitié ne soit pas comme l' eau d' un torrent: elle vient en grande abondance, mais disparaît en peu de temps. [Houlder 1895]
Que votre amour ne soit pas comme le torrent qui se déverse à grands flots et tarit vite ; mais qu' il soit comme l' eau dans le sable : on n' espérait pas en trouver et cependant on a pu en recueillir. [Veyrières 1913 #5074]

Proverbe Aza mamono biby mora. [Houlder 1895 #438]
Traduction française Ne tuez pas une bête inoffensive (un serpent). [Houlder 1895 #438]

Proverbe Aza manao lakam-pohy mora mivadika. [Veyrières 1913 #5328]
Traduction française Ne soyez pas comme la pirogue trop courte qui se retourne facilement. [Veyrières 1913 #5328]
Interprétation française Proverbe betsimisaraka : soyez fidèle et constant. [Veyrières 1913 #5328]

Proverbe Aza manao mora hielezana, fa manaova sarotra hiangonana. [Cousins 1871 #483, Veyrières 1913]
Traduction française Ne soyez pas facile à dépenser mais soyez dur à entasser. [Veyrières 1913]

Proverbe Batain-tsy zaka fa afindra mora foana toa lalana. [Rinara 1974]
Batain-tsy zaka, toy ny lalana, ka afindra mora foana. [Cousins 1871 #741, Nicol 1935 #260]
Traduction française Comme la route : impossible de la transporter, mais rien de plus aisé que de la déplacer. [Nicol 1935 #260]

Proverbe Faty be mora efaina. [Veyrières 1913 #3338]
Traduction française On se tire facilement d' une affaire où il y a beaucoup de complices. [Veyrières 1913 #3338]

Proverbe Hividy aza hatao, ka mahazo vao mifararemotra. [Cousins 1871 #1080]
Hividy sarotra atao, ka mahazo mora vao mifararemotra. [Rinara 1974 #1353]
Hividy sarotra hatao, ka mahazo mora vao mifendrofendro. [Cousins 1871 #1082]

Proverbe Izay tsy faly amin' ny fitiavam-badiny, mora hozongozonina ho diso. [Rinara 1974 #1522]

Proverbe Kibontehana mora voky, olo-misy fanahy mora anarina. [Samson 1965 #K18]

Proverbe Kitapo mora feno : vady miara-mihary. [Veyrières 1913 #1199]
Mpivady miara-mihary mora feno kitapo. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza fa ny fifanampian' ny mpivady amin' ny fitadiavana dia mety hahangonany harena haingana. [Rajemisa 1985]
Traduction française Si le sac se remplit promptement, c' est que le mari et la femme travaillent ensemble. [Veyrières 1913 #1199]
Interprétation française Se disait des ménages diligents, prospères, en bon accord. [Veyrières 1913 #1199]

Proverbe Lambon--dRatsikonkona : sady tsy mora tsy miady. [Samson 1965 #L8]

Proverbe Lehibe nangataka : ny miloa-bava mora ihany, fa ny mamerin-tanana tsy mahazo no henatra. [Cousins 1871]
Lehibe no mangataka : ny miloa-bava mora ihany fa ny mamerin-tanana no tsy toha. [Rinara 1974]

Proverbe Madilan-tsy maito, malemy tsy tapaka, fa na tapaka aza mora atohy. [Veyrières 1913 #5275]
Traduction française Le coton malgré son étroitesse ne se rompt pas, faible il ne se brise pas, et s' il est brisé, il se raccommode facilement. [Veyrières 1913 #5275]
Interprétation française Se disait de la patience et de la douceur qui conservent l' amitié. [Veyrières 1913 #5275]

Proverbe Mamia fotaka malemy : giazana mafy, miporiatra amy ny elnkela-tanana; hazonina moramora, lany mitsika. [Cousins 1871 #1475]
Mamia fotaka malemy : giazana mafy, miporiatra amin' ny elakela-tanana ; hazonina moramora, lany mitsika. [Veyrières 1913 #293]
Mamia fotaka malemy : giazana mafy miporitsaka, tazonina mora lany mitsika. [Rinara 1974 #1950]
Traduction française Serrer dans les mains de la vase coulante : si on la serre fortement, elle s' échappe par les intervalles des doigts ; si on la retient mollement, elle s' en va tout entière goutte à goutte. [Veyrières 1913 #293]
Interprétation française Le gouvernement des hommes est difficile : il faut éviter les excès de sévérité et de faiblesse. [Veyrières 1913 #293]

Proverbe Manantena tsy misy no sarotra, fa raha mamoy mora foana. [Veyrières 1913 #5856]
Ny manantena tsy misy no sarotra, fa ny mamoy mora foana. [Cousins 1871 #2318, Nicol 1935 #272]
Traduction française Espérer ce qui n' est pas est pénible, mais une fois qu' on a abandonné cette espérance, cela ne coûte plus. [Veyrières 1913 #5856]
Espérer, pour aboutir à la déception, est dur ; tandis qu’il est facile de se désister d’avance. [Nicol 1935 #272]
Interprétation française Il vaut mieux dire la vérité que de faire de vaines promesses. [Veyrières 1913 #5856]

Proverbe Manao vilaniben' Amboanjobe : tsy miherin' andro akory dia vaky. [Rinara 1974 #134]
Manao vilanin' Amboanjobe, vao miherina andro ka vaky. [Veyrières 1913 #2613]
Tefy vilanin' Amboanjobe : malady ihany fa mora vaky. [Veyrières 1913 #3820, Cousins 1871]
Traduction française Faire comme la marmite d' Amboanjobe : à peine l' a-t-on gardée une semaine qu' elle est cassée. [Veyrières 1913 #2613]
Marmites façonnées à la manière de celles d' Amboanjobe : elles sont faciles à s' échauffer mais elles sont fragiles. [Veyrières 1913 #3820]
Interprétation française Amboanjobe avait la réputation de ne pas faire les marmites solides ; ce proverbe se disait des bonheurs et des biens de peu de durée. [Veyrières 1913 #2613]
Se disait d' un travail fait rapidement mais pas soigné. [Veyrières 1913]

Proverbe Mandady mora tsy folaka, tana-mihamana tsy voavely. [Samson 1965 #M48]
Tana-mihamana tsy voavely, mandady mora tsy folaka. [Samson 1965 #T33]

Proverbe Miadam-pandeha ny fahalainana, ka mora tratry ny fahoriana. [Nicol 1935 #490]
Traduction française La paresse va si lentement que bientôt la misère l’a atteinte. [Nicol 1935 #490]

Proverbe Mihazakazaka avy orana: handeha mafy toa maninana ny lanitra, handeha mora kotsakotsa. [Rinara 1974]

Proverbe Mora manembona ny efa zatra. [Veyrières 1913 #2635]
Traduction française On regrette une chose à laquelle on était habitué. [Veyrières 1913 #2635]
Interprétation française Ainsi les enfants regrettent leur mère. [Veyrières 1913 #2635]

Proverbe Mpividy mora. [Veyrières 1913 #4308]
Traduction française Recéleurs sont gens qui achètent à bon compte. [Veyrières 1913 #4308]

Proverbe Nangataka hianao nomeko, nividy nanaovako mora, ka no nitsirika ny ao am-bilany indray, ka inona kosa no mba ho an' ny zanako? [Rinara 1974]
Nangataka nomeko, nividy hianao nanaovako mora, ka nitsirika ny ao am--bilany indray, ka inona kosa no mba ho any ny zanako ? [Cousins 1871 #2082]
Nangataka, nomeko ; nividy ihanao, nanaovako mora ; ka nitsirika ny ao am-bilany indray, ka inona kosa no mba ho an' ny zanako ? [Veyrières 1913 #4542]
Traduction française Quand vous avez demandé je vous ai donné, quand vous avez acheté je vous ai vendu à bon compte, et voici que vous regardez encore ce qu' il y a dans la marmite ; alors que restera-t-il pour mes enfants ? [Veyrières 1913 #4542]
Interprétation française Réponse aux gens trop exigeants. [Veyrières 1913 #4542]

Proverbe Ny ambany no tsy zaka, fa raha mby an-koditra mora foana. [Veyrières 1913 #2643]
Traduction française L' appréhension d' un malheur est intolérable, mais une fois échu le malheur se porte facilement. [Veyrières 1913 #2643]

Proverbe Ny fihavanana tsy azo vidina. [Houlder 1895 #160]
Ny fihavanana tsy azo vidina : angatahina, mora foana. [Cousins 1871 #2228]
Ny fihavanana : vidiana sarotra, angatahina mora. [Rinara 1974 #2987]
Traduction française L' amitié ne s' achète pas. [Houlder 1895]

Proverbe Ny fitia ketsa ka mora afindra. [Rinara 1974]
Ny fitia ketsa ka mora mifindra. [Rinara 1974]
Ny fitia toy ny ketsa, ka raha afindra dia maniry. [Houlder 1895 #1812]
Ny fitia toy ny ketsa : raha afindra, maniry. [Veyrières 1913 #5118, Cousins 1871 #2236]
Traduction française L' amour est comme un jeune plant de riz, transplanté, il repousse ailleurs. [Houlder 1895]
Les affections sont comme les plants de riz, quand on les transplante, elles poussent. [Veyrières 1913 #5118]
Interprétation française L'amour est changeant. [Veyrières 1913 #5118]

Proverbe Ny hanina zaraina mora lany; ny raharaha zaraina mora vita ; ny sakafo lany mahatsara vava. [Cousins 1871 #2249]
Ny hanin-jarai-mora lany, ny entan--jarai-mora zaka, ny sakafo lany mahatsara vava! [Rinara 1974 #3029]
Ny hani-zarai-mora lany ; ny raharaha-zarai-mora vita. [Nicol 1935 #15]
Traduction française Un repas pris en commun est vite achevé; une besogne mise en commun est vite accomplie. [Nicol 1935 #15]

Proverbe Ny havana ataovy toy ny andry ombin' ilay mora: ny aloha voasafosafo, ary ny aoriana voatehatehaka. [Houlder 1895]
Traduction française Traitez vos parents (ou vos amis) comme un doux pâtre traite ses bœufs: il caresse ceux qui vont devant et il tapote ceux qui viennent derrière. [Houlder 1895 #197]

Proverbe Ny lainga mora atentina fa sarotra ialana. [Houlder 1895 #469, Veyrières 1913 #4942, Rinara 1974 #3056, Cousins 1871 #2291]
Traduction française Le mensonge est facile à ajouter, mais il est difficile de s' en dédire. [Houlder 1895]
Le mensonge se plaque facilement ; mais une fois plaqué, il est difficile de s' en défaire. [Veyrières 1913 #4942]
Interprétation française C' est tenace et bien difficile à réparer. [Veyrières 1913 #4942]

Proverbe Ny lainga tahaka ny fasika: ka mora ama-mandry, fa sarotra ama-mifoha. [Houlder 1895]
Ny lainga tahaka ny fasika : mora ama-mandry, fa sarotra ama-mifoha. [Rinara 1974 #3057]
Traduction française Le mensonge est comme le sable: il paraît doux quand on s' y couche, mais dur quand on se lève. [Houlder 1895]

Proverbe Ny mandainga mora, fa ny manala sarotra. [Veyrières 1913 #4946]
Traduction française Mentir c' est facile; réparer c' est difficile. [Veyrières 1913 #4946]

Proverbe Ny mianjona mora fa ny ianjonana no sarotra. [Rinara 1974 #3143]

Proverbe Ny mihambo mora, fa ny manana tsy efa foana. [Rinara 1974 #3146]

Proverbe Ny milondra tehina mora, fa ny mitondra tena sarotra. [Nicol 1935 #434]
Traduction française Il est facile de diriger sa route, mais il est difficile de diriger sa vie. [Nicol 1935 #434]

Proverbe Ny mitondra tehina mora, fa ny mitondra tena sarotra. [Houlder 1895 #1166, Cousins 1871 #2351]
Traduction française Il est facile de porter un bâton (ou une canne), mais il est difficile de se conduire (Litt. de se porter soi-même). [Houlder 1895]

Proverbe Ny olombelona mora soa, mora ratsy. [Veyrières 1913 #2739, Cousins 1871]
Ny olombelona mora soa sy mora ratsy. [Houlder 1895 #1]
Traduction française Les hommes peuvent être facilement bons comme ils peuvent être facilement mauvais; se dit aussi de la bonne et la mauvaise santé. [Houlder 1895]
L' homme est facilement bon, facilement mauvais. [Veyrières 1913 #2739]
Interprétation française Se disait de l' inconstance humaine. [Veyrières 1913 #2739]

Proverbe Ny raharaha ifanakonana mora efa, izay iaraha-manao, vita haingana. [Rinara 1974 #3209]

Proverbe Ny rariny no singam-bolo mandavo ny vositra, rohy mora tsy afaky ny omby. [Veyrières 1913 #3393, Cousins 1871 #2400]
Traduction française La justice est un cheveu qui terrasse un boeuf, une corde peu serrée que les vaches ne peuvent pas rompre. [Veyrières 1913]
Interprétation française Les grands et les puissants sont tenus à la justice comme les autres. [Veyrières 1913 #3393]

Proverbe Ny tarehy no tsy azo ovana, fa ny toetra mora ovana. [Rinara 1974 #3269]
Ny tarehy ratsy no tsy azo ovana, fa ny fanahy ratsy azo ovana. [Veyrières 1913 #3053, Rajemisa 1985]
Ny tarehy ratsy no tsy azo ovana, fa raha ny fanahy mora foana. [Veyrières 1913 #3053]
Interprétation malgache Enti-milaza fa ny bika aman' endrika dia sarotra ovana satria efa izao no nanaovan' ny Nahary azy, fa ny toetra amam-panahy kosa dia miankina amin' ny sitrapon' ny tena ny mahatsara na maharatsy azy. [Rajemisa 1985]
Traduction française Une vilaine figure ne peut pas être changée mais une mauvaise conduite peut facilement être changée. [Veyrières 1913 #3053]
Interprétation française On peut corriger sa conduite. [Veyrières 1913 #3053]

Proverbe Ny teny malemy mahamora harena. [Houlder 1895 #375, Cousins 1871 #2440, Rajemisa 1985]
Ny teny mora mahamora harena (tsy maha-sarotiny). [Rinara 1974 #3282]
Teny malemy mahamora harena. [Nicol 1935 #68]
Interprétation malgache Ny resaka am-pilaminana sy an-kamorana mahatonga ny tompontrosa halefaka, na ny teny malemy mampitony ny hatezerana. [Rajemisa 1985]
Traduction française Les paroles douces facilitent (l' acquisition de) la richesse. [Houlder 1895 #375]
Une parole douce rend suaves les relations. [Nicol 1935]

Proverbe Ny volo : ahandroina, tsy masaka ; atono, levona. [Veyrières 1913 #4559]
Ny volo : ahandroina tsy masaka, atono mora foana. [Rinara 1974 #3369]
Ny volo : andrahoina, tsy masaka; atono, levona. [Cousins 1871 #2492]
Traduction française Cheveux et plumes : si on les fait cuire, ça ne cuit pas ; si on les fait griller, cela se consume. [Veyrières 1913 #4559]
Interprétation française Bon à rien. [Veyrières 1913 #4559]

Proverbe Ody fitian-dRamorabe : alao mora fa ho entina ela. [Rinara 1974 #3391]

Proverbe Ranonando ny harena : mora mihintsana. [Samson 1965 #R36]

Proverbe Salasala toa mpantsaka tratr' orana : miadana, toa miandry loza ; mihazakazaka, toa maninana ny lanitra. [Veyrières 1913 #791]
Salasala toy ny mpantsaka tratr' orana: miadana, toa miandry ny loza; mihazakazaka, toa maninana ny lanitra. [Houlder 1895 #988]
Salasala toy ny olona mantsaka tratr' orana : mandeha mora toa miandry loza, mihazakazaka toa maninana ny lanitra. [Rinara 1974 #3819]
Salasala, toy ny olona mantsaka tratr’ orana: miadana, toa miandry loza ; mihazakazaka, toa maninana ny lanitra. [Cousins 1871 #2851]
Traduction française Indécis comme le porteur d' eau surpris par la pluie : s' il va lentement, il s' expose au malheur ; s' il court, il a l' air de rivaliser avec le ciel. [Veyrières 1913 #791]
Qui ne sait trop que faire comme un porteur d' eau atteint par la pluie; s' il continue à marcher lentement, il semble attendre le malheur; mais s' il se met à courir, il paraît vouloir rivaliser avec le ciel. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait des gens qui étaient chez les seigneurs ou les chefs et ne savaient comment faire pour les contenter ; et aussi des gens perplexes qui ne savent comment faire parce qu'ils ont toujours tort. [Veyrières 1913 #791]

Proverbe Sarotra loatra : tsy mahay monina, mora loatra, tsy manan-ko an-tena. [Rinara 1974 #3854]
Sarotra loatra, tsy monina amin’ olona; mora loatra, tsy manan-ko an-tena. [Veyrières 1913 #6004, Cousins 1871 #2874]
Traduction française Celui qui est trop sévère est détesté de tout le monde ; celui qui est trop bon est la proie de tout le monde et ne garde rien pour lui. [Veyrières 1913 #6004]

Proverbe Tsy mahaleo mora, ohatra ny mpantsaka. [Houlder 1895]
Tsy mahaleo mora, toa mpantsaka. [Rinara 1974 #4514, Cousins 1871]
Tsy mahaleo mora toy ny mpantsaka. [Veyrières 1913 #3992]
Traduction française Celui qui ne sait pas choisir le moment favorable, est semblable aux porteuses d' eau qui renvoient au soir ou au dernier moment pour aller chercher de l' eau, alors qu' il y aura encombrement ou mauvais temps. [Veyrières 1913 #3992]
Qui ne peut pas résister à ce qui est faible, comme un porter d' eau. [Houlder 1895]
Interprétation française Ce qui est faible, c' est l' eau, le fluide qu' on porte sur la tête, dans une cruche; c' est donc l' eau qui occupe la position la plus élevée, de là le proverbe. [Houlder 1895]
Laisser passer le moment favorable, par paresse ou négligeance. [Veyrières 1913 #3992]

Proverbe Tsy mahaleo mora, toa mpividy vary. [Veyrières 1913 #3991, Cousins 1871]
Traduction française Celui qui ne sait pas choisir le moment favorable, est comme l' acheteur de riz qui ne sait pas choisir son temps, et remet au dernier moment, alors que le riz sera très cher ou qu' il n' y en aura plus. [Veyrières 1913 #3991]

Proverbe Tsy misy mora atao, toy ny malemy, nefa aleon' ny kamo matory. [Rinara 1974]

Proverbe Vidian-tsy azo, ka alai-mora foana. [Rinara 1974 #4948]
Vidin-tsy azo, alaina mora foana. [Houlder 1895 #1186]
Vidin-tsy azo, ka alai-mora foana. [Cousins 1871 #3673]
Traduction française Qu' on ne peut pas acheter, mais qu' il est facile d' obtenir par un autre moyen. [Houlder 1895]
Interprétation française C.à.d. en le demandant). [Houlder 1895]

Proverbe Vorona ambo loha : mora taka-balavala. [Samson 1965 #V98]

Proverbe Zato iray alinalina; arivo iray hetsihetsy. [Cousins 1871 #3766]
Zato iray alinalina, arivo iray hetsihetsy, mora lazaim-bava fa tsy araky ny tanana kiraina. [Rinara 1974]

Index