Index

Proverbes : miteraka

Proverbe Angalisa zanaky ny tafondro : ny feon--drainy ihany no feon--janany. [Veyrières 1913 #956, Cousins 1871]
Tafondro niteraka angalisa, ka ny feon--drainy ihany no feon--janany. [Rinara 1974 #3970]
Traduction française Le fusil est fils du canon : la voix du père est la voix du fils. [Veyrières 1913 #956]
Interprétation française Tel père, tel fils. [Veyrières 1913 #956]

Proverbe Ataonao ho katsaka va aho ka hiteraka an-tehezana. [Veyrières 1913 #1264, Cousins 1871 #295]
Ataonao ho katsaka ve aho ka hiteraka an-tehezana? [Houlder 1895 #1663]
Traduction française Me prenez-vous pour du maïs que vous pensiez que je puisse produire (ou engendrer) par mes côtes? [Houlder 1895]
Pensez-vous que je sois comme le maïs qui porte ses fruits sur le côté ? [Veyrières 1913 #1264]
Interprétation française Allusion au fait que les épis du maïs viennent vers le milieu de la tige. S' applique à ce qui n' est pas dans l'ordre, ou à quelque chose qu' il n' est pas raisonnable de demander de quelqu' un. [Houlder 1895]
Ces paroles étaient dites de dépit par les personnes stériles ; elles faisaient allusion à la fécondité étonnante du maïs ; elles avaient aussi un sens général : vous me demandez ce que je n'ai pas. [Veyrières 1913 #1264]

Proverbe Boka miteraka Alahamady, ka hitan' Andriamanitra ny tarehiny. [Veyrières 1913 #1975, Houlder 1895]
Boka niteraka Alahamady, ka hitan' Andriamanitra ny tarehiny. [Veyrières 1913 #24, Cousins 1871 #814]
Boka teraka alahamady : hitan' Andriamanitra ny tarehiny. [Rinara 1974 #948]
Traduction française Lépreux qui lance quelque chose à la nouvelle lune d' Alahamady : Dieu voit sa figure. [Veyrières 1913 #1975]
Pauvre lépreuse qui enfante pendant le grand jour de fête d' Alahamady : Dieu seul voit sa face. [Veyrières 1913 #24]
Un lépreux qui lance quelque chose en haut au mois d' Alahamady: Dieu voit sa figure. [Houlder 1895]
Interprétation française Allusion à l' ancienne coutume de lancer des morceaux de bouse de bœuf à la lune lors de la nouvelle lune d' Alahamady, le premier mois de l'année malgache; en ce faisant, le lépreux découvrait son visage défiguré qu' il n' aurait pas voulu montrer. [Houlder 1895]
Ce proverbe disait l' éloignement des Malgaches pour les lépreux, et s' employait pour signifier une chose dont il n'y a pas à tenir compte. [Veyrières 1913 #24]
Il la découvre pour lancer ; on lançait de la bosse de boeuf à la nouvelle lune du mois d' Alahamady. [Veyrières 1913]

Proverbe Harongam-pohatra ny momba; milevin' ila fa tsy lo ny miteraka, andrasan' amboa varavarana ny amboalambo, ary mandry be tsy matory ny mpitrosa. [Rinara 1974]
Harongam-pohatra ny momba; milevin' ila tsy lo ny miteraka. [Veyrières 1913 #912]
Harongam-pohatra ny momba ; milevin' ila tsy lo ny miteraka ; andrasan' amboa varavaranany amboalambo ; mandry be tsy matory ny mpitrosa. [Cousins 1871 #1037]
Traduction française La femme stérile est comme un arbre haronga arraché ; la femme qui a enfanté peut avoir sa moitié enfouie sans être pourrie. [Veyrières 1913 #912]
Interprétation française Ce proverbe dit la tristesse de la stérilité et le bonheur de la maternité ; il fait allusion au placenta que le père va enfouir au sud de la maison, après la naissance de l' enfant. [Veyrières 1913 #912]

Proverbe Mila adidy amin' ny mainty natovona, fa ny fotsy nolalaina tsy niteraka. [Veyrières 1913 #6478]
Traduction française Encourir des reproches parce qu' on a choisi la noire, moins belle ; mais c' est que la blanche qu' on a aimée, est demeurée stérile. [Veyrières 1913 #6478]
Interprétation française Se disait des vaches, mais aussi des épouses. [Veyrières 1913 #6478]

Proverbe Miteraka an-tehezana, tahaka ny katsaka. [Cousins 1871 #1866]
Miteraka an-tehezana toa katsaka. [Rinara 1974 #2453]

Proverbe Ny andraso andraso manariva ny mody. [Rajemisa 1985]
Ny takariva no mahatonga ny alina; ny sangy mahery no mahatonga ny ady ; ny "andraso kely" no mahariva ny andro; ny hadino no mahavery ny entana. [Veyrières 1913 #6244, Cousins 1871 #2422]
Ny takariva no mahatonga ny alina, ny sangy no miteraka ny ady, ny andraso kely no mahariva ny andro ary ny hadinodino no mahavery ny entana. [Rinara 1974]
Interprétation malgache Ny hataka andro lava, ny fampiandrasana ary ny fiolakolahana dia mahatonga ho tratra hariva nony hody (tokony hotsorina izay fanapahankevitra raisina). [Rajemisa 1985]
Traduction française Le crépuscule amène la nuit ; la plaisanterie trop forte engendre les disputes; le attendez un peu, retarde jusqu' au soir; l' oubli fait perdre les paquets. [Veyrières 1913 #6244]
Le soir appelle la nuit ; les familiarités excessives engendrent les querelles ; les fréquents délais épuisent la journée ; les oublis causent la perte des bagages. [Nicol 1935 #274]
Interprétation française Une petite cause a de grands effets. [Veyrières 1913 #6244]

Proverbe Ny ony niteraka ny mamba, fa ny loharano niteraka ny ony. [Rinara 1974 #3203]
Ny ony niteraka ny mamba; ny loharano niteraka ny ony. [Houlder 1895 #2247, Veyrières 1913 #303, Cousins 1871 #2386]
Traduction française Le fleuve a donné naissance aux caïmans; la source a donné naissance au fleuve. [Houlder 1895]
Le lac a produit un caïman, la source a produit un fleuve. [Veyrières 1913 #303]
Interprétation française Paroles dites par les descendants du roi Ralambo source des nobles de l' Imerina pour dire qu'ils étaient la source des souverains ; on les appliquait aux richesses. [Veyrières 1913 #303]

Proverbe Ny vola tahaky ny vato sy ny vy, koa tsy mba miteraka, fa ny vava no mampiteraka azy sy ny teny fanekena. [Veyrières 1913 #2232]
Traduction française L' argent est comme la pierre et le fer, il ne produit pas ; c' est la bouche, ce sont les paroles du contrat qui lui font produire des intérêts. [Veyrières 1913 #2232]
Interprétation française Formule de prêt à intérêt. [Veyrières 1913 #2232]

Proverbe Notodian' Imainty namidy hianao, ka sendra an' Imena alain-tsy niteraka. [Rinara 1974 #2815]
Notodin’ Imainty namidy hianao, ka sendra any Imena alain-tsy niteraka. [Cousins 1871 #2118]
Notodin' Imainty namidy hianao, ka sendra an' Imena alain-tsy niteraka. [Veyrières 1913 #2733]
Traduction française La vache noire que vous avez vendue se venge, aussi êtes-vous tombé sur une vache rouge qui par une évidente destinée est stérile. [Veyrières 1913 #2733]
Interprétation française Se disait des gens qui ne gagnent pas au change. [Veyrières 1913 #2733]

Proverbe Ondrin' Ibesa : raha maty soloana, raha miteraka tsy omena azy ny zanany. [Rinara 1974 #3457, Cousins 1871]

Proverbe Toy ny ray aman-dreny: ny iray niteraka, ny iray niampofo. [Houlder 1895 #1876]
Toy ny ray aman-dreny : ny iray niteraka, ny iray niampofo, ka samy tiavo. [Veyrières 1913 #1005, Cousins 1871 #3223]
Toy ny ray aman-dreny : ny iray niteraka, ny iray niampofo, ka tsy asiana tombo sy hala. [Rinara 1974 #4319]
Traduction française Comme le père et la mère: l' un a enfanté et l' autre a tenu sur ses genoux. [Houlder 1895]
Père et mère : l'un t' a engendré, l' autre t'a bercé sur son sein ; montre-leur à tous les deux un amour égal. [Veyrières 1913 #1005]
Interprétation française Donc, ils ont tous deux droit à la reconnaissance. [Houlder 1895]

Proverbe Toy ny ray aman-dreny : ny iray niteraka, ny iray nitaiza nanangana. [Veyrières 1913 #947]
Traduction française Père et mère : celui qui n' a pas enfanté, a nourri, soigné, adopté les enfants de l' autre. [Veyrières 1913 #947]
Interprétation française Se disait de la manière égale de traiter les enfants. [Veyrières 1913 #947]

Proverbe Tsy keliray aho fa iva dia ; tsy banga aho fa makaka nify ; tsy sola aho fa mazava ray. [Veyrières 1913 #1730, Cousins 1871 #3357]
Tsy keliray aho fa iva dia, tsy banga fa makaka nify, tsy sola fa mazava ray, ka izay niteraka anay nitera-dehilahy. [Rinara 1974 #4502]
Traduction française Je ne suis pas nain mais court sur pieds ; je ne suis pas édenté mais j' ai les dents espacées ; je ne suis pas chauve mais j' ai le front découvert. [Veyrières 1913 #1730]
Interprétation française Je n' ai pas les défauts dont on m'accuse. [Veyrières 1913 #1730]

Index