Index

Proverbes : matahotra

Proverbe Akohokely latsaka an-kady : haneno moa kely feo, hanidina kely hery; hitoetra ihany, matahotra ny kary. [Rinara 1974]
Akoho kely latsaka an-kady : hiantso, kely feo ; hanidina, tapaka elatra ; hitoetra ihany, manin-dreny. [Veyrières 1913 #2579, Cousins 1871]
Akohokely latsaka an-kady: hiantso, kely feo; hanidina, tapak' elatra; hitoetra ihany, manina ny reniny. [Houlder 1895]
Akoho kely latsaka an-kady : hisarangotra, tsy afaka ; hiantso, kely feo. [Veyrières 1913 #2580]
Akohokely latsaka an-kady : hisarongatra, tsy afaka; hiantso, kely feo; hitoetra ihany, matahotra ny kary. [Cousins 1871]
Akohokely latsaka an-kady : hisarongatra, tsy afaka ; hiantso, kely ieo ; hitoetra ihany, matahotra ny kary. [Nicol 1935 #359]
Traduction française Petit poulet tombé dans le fossé : s' accrocher pour grimper, il ne le peut pas ; appeler, il n'a pas assez de voix ; rester où il est, il craint les chats sauvages. [Veyrières 1913]
Petit poulet tombé dans le fossé : s' il veut appeler, sa voix est trop faible ; s' il veut voler, il n' a que des bouts d' ailes ; quant à rester où il est, il soupire après sa mère. [Veyrières 1913 #2579]
Poussin tombé dans un fossé : s’accrocher, impossible ; crier, pas de voix ; se résigner, mais il y a le chat sauvage. [Nicol 1935 #359]
Un poussin tombé dans un fossé: pour appeler, il a la voix trop faible; pour voler, il a les ailes trop courtes; s' il y reste, il regrette sa mère. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait des gens qui perdent la tête dans le malheur, ne sachant quel parti prendre. [Veyrières 1913 #2580]

Proverbe Anaovana aro riaka raha maina andro, hialofana raha fahavaratra. [Rinara 1974 #204]
Anaovana aro riaka raha main’ andro: ny tahotry ny ho lena fahavaratra. [Cousins 1871 #164]
Ny anaovako aro riaka raha main' andro, ialofako raha fahavaratra. [Rinara 1974 #185]
Ny anaovana aro riaka main' andro, matahotra ny ho lena raha fahavaratra. [Cousins 1871 #2152, Nicol 1935 #224]
Ny anaovana aro riaka raha maina andro, tahotra ny ho lena raha fahavaratra. [Rajemisa 1985]
Ny anaovana aro-riaka raha main' andro, matahotra ny ho lena raha fahavaratra. [Houlder 1895 #1267]
Interprétation malgache Enti-milaza fahamalinana sy fitsiniovana ny ho avy. [Rajemisa 1985]
Traduction française C’est pendant le beau temps qu’on se prémunit contre les ondées de l’orage. [Nicol 1935 #224]
Si l' on construit des digues pendant la saison sèche, c' est parce qu' on craint l' eau qui viendra en été. [Houlder 1895]
Interprétation française Se dit de toute précaution ou mesure qu' on prend en vue de l' avenir. [Houlder 1895]

Proverbe Atodim-boronkontsy ambony fandrana : hanihina matahotra ny fatsy, hitevesina matahotra ny ho vaky. [Samson 1965 #A109]

Proverbe Aza manan-tahotra, fa tsy mihazom-bahy maina, fa mihazom-bahy lena. [Veyrières 1913 #805, Cousins 1871 #412]
Aza matahotra fa manara-bahy lena fa tsy manara-bahy maina. [Rinara 1974 #703]
Traduction française N' ayez pas peur, la liane à laquelle vous vous tenez n' est pas une liane sèche ; c' est une liane verte et solide. [Veyrières 1913 #805]
Interprétation française Paroles dites par les protecteurs pour assurer qu'ils sont un appui solide. [Veyrières 1913 #805]

Proverbe Aza matahotra fa tsy misy tondroina dia maty. [Houlder 1895 #938, Rinara 1974 #704]
Tsy misy tondroina dia maty. [Veyrières 1913 #5516, Cousins 1871 #3547]
Tsy misy tondroina dia maty, na jerem-potsiny dia velona. [Rinara 1974 #306]
Traduction française Ne craignez pas, car personne ne meurt pour avoir été montré du doigt. [Houlder 1895]
On n' est pas mis à mort par un simple signe du doigt. [Veyrières 1913 #5516]
Interprétation française Beaucoup de gens croyaient autrefois qu' on mourait subitement quand un sorcier vous montrait du doigt. [Houlder 1895]
Il faut examiner l' affaire et juger impartialement. C' était une croyance populaire que certaines personnes, avec leurs talismans, pouvaient faire mourir ceux quelles indiquaient du doigt. [Veyrières 1913 #5516]

Proverbe Aza matahotra ny masony nefa te-hividy ny lohany. [Rinara 1974 #705]
Matahotra ny masony ka no te-hividy ny lohany. [Rinara 1974 #2165]
Nahoana no saro-tahotra ny masony, ka tia vidy ny lohany ? [Veyrières 1913 #6013, Cousins 1871 #2066]
Saro-tahotra ny masony ka te hividy ny lohany. [Houlder 1895 #1184, Rajemisa 1985]
Saro-tahotry ny masony, ka te-hividy ny lohany. [Veyrières 1913]
Saro-tahotry ny masony ka te-hividy ny lohany, manahy ny sofin-jaza ho lava, ka no miala liana amin' ny bitro ! [Rinara 1974 #3850]
Saro-tahotry ny masony, ka tia vidy ny lohany. [Veyrières 1913]
Interprétation malgache Enti-milaza ny olona matahotra noho ny zavatra nataony ihany. [Rajemisa 1985]
Traduction française Comment, ayant peur de l' oeil, prétendez-vous acheter la tête ? [Veyrières 1913]
Il a peur des yeux du mouton, et il veut cependant en acheter la tête. [Veyrières 1913 #3819]
Vous craignez les yeux et vous voudriez acheter toute la tête! [Houlder 1895 #1184]
Interprétation française Se disait des fanfarons. [Veyrières 1913 #6013]
Se disait des gens désireux d' une chose et qui ne se laissent pas arrêter par le danger ou la crainte ; se disait aussi des fanfarons et de ceux qui veulent avoir une chose sans se donner de peine pour l' obtenir. [Veyrières 1913 #3819]

Proverbe Aza matahotra ny tanan-kiempaka ka manolotra ny vozon-kavesa-by. [Veyrières 1913, Rinara 1974]
Aza matahotra ny tanan-kiepaka ka manolotra ny vozon-kavesa-by. [Houlder 1895 #1095]
Traduction française N' ayez pas peur des ampoules aux mains, ou bien vous porterez des chaînes au cou. [Veyrières 1913 #4284]
N' ayez pas peur de vous écorcher les mains, sinon il vous faudra consentir à avoir des chaînes de fer au cou. [Houlder 1895]
Interprétation française Ceux qui ont peur de s' écorcher les mains, ce sont ceux qui ne veulent pas travailler et qui alors seront obligés de voler, et autrefois les voleurs étaient chargés de chaînes. [Houlder 1895]
Le paresseux se met à voler, et il est condamné aux fers. [Veyrières 1913 #4284]

Proverbe Aza toy ny zaza maditra : derain-tsy faly, tezeran-tsy matahotra. [Veyrières 1913 #14, Cousins 1871 #715]
Traduction française Ne faites pas comme les enfants difficiles et têtus : les éloges ne les gagnent pas, les menaces ne les effraient pas. [Veyrières 1913 #14]

Proverbe Bibilava sy olombelona : matahotra, atahorana. [Veyrières 1913 #5687]
Bibilava sy olombelona : samy tsiravina ihany. [Veyrières 1913 #5687]
Bibilava sy olona, ka samy matahotra ihany. [Veyrières 1913 #5687]
Bibilava sy olona : samy tsiravina ihany. [Cousins 1871]
Traduction française Un serpent et un homme : ils ont peur et se font peur réciproquement. [Veyrières 1913 #5687]
Interprétation française Se disait de deux craintifs. [Veyrières 1913 #5687]

Proverbe Hianao angaha tsy matahotra ny ho voarangotra, no saka matory ka alam-bolombava. [Veyrières 1913 #6281, Rinara 1974 #1318, Cousins 1871 #1057]
Saka matory ka alam-bolombava. [Nicol 1935 #262]
Traduction française Ne tirez pas la moustache au chat qui dort. [Nicol 1935 #262]
Vous ne craignez donc pas d'être égratigné que vous tirez la moustache à un chat qui dort. [Veyrières 1913 #6281]
Interprétation française Ne réveillez pas le chat qui dort. [Veyrières 1913 #6281]

Proverbe Hitako biby, fa iniako arahabaina, fa matahotra azy aho. [Veyrières 1913 #766]
Traduction française Je vois la bête et je la salue, car je la redoute. [Veyrières 1913 #766]
Interprétation française Se disait des petits qui étaient dévorés par les grands et devaient les remercier de cet honneur, de peur que pis encore ne leur arrivât. [Veyrières 1913 #766]

Proverbe Izaho no manongotsongo manirina ny maty, matahotra handevina ny mbola miaina. [Houlder 1895 #2139, Veyrières 1913 #2858]
Miahiahy manirina, ka manongotsongo ny maty. [Rinara 1974 #2238, Cousins 1871, Houlder 1895]
Miahy manirina, ka manongotsongo ny maty. [Veyrières 1913 #3427]
Traduction française Il craint de fermer les yeux du mort de peur qu' il ne soit pas mort, et il le pince. [Veyrières 1913 #3427]
Pourquoi, lorsqu' on vous a fait appeler pour fermer les yeux d' un mort, n' avez-vous fait que les ouvrir plus grands? [Houlder 1895]
Si je pince un mort en lui fermant les yeux, c' est que j' ai peur d' ensevelir un vivant. [Veyrières 1913 #2858]
Si je pince un mort en lui fermant les yeux, c' est que je crains d' ensevelir un vivant. [Houlder 1895]
Interprétation française Allusion à l'habitude de fermer et de presser la bouche et le nez du mort ; ce proverbe se disait des médiateurs qui au lieu d'arranger les choses, les envenimaient ou les embrouillaient ; autre sens : il faut bien examiner une question avant de la trancher. [Veyrières 1913 #3427]
C' est pour bien voir si le mort est vraiment mort. [Houlder 1895]
Proverbe souvent cité pour marquer qu' une chose est faite à rebours, qu' on a fait le contraire de ce qu'il aurait fallu faire. [Houlder 1895]

Proverbe Jamba sendra tadio : tsy matahotra izay ho ditsoka. [Rinara 1974]

Proverbe Kibobo sy menamaso, ka mataho-maso mena. [Houlder 1895 #878]
Kibobo sy menamaso ka no hatahotra maso mena? [Rinara 1974]
Traduction française Une caille ordinaire et une caille aux yeux rouges: elles auraient peur des yeux rouges. [Houlder 1895]
Interprétation française Ce proverbe repose sur un jeu de mots. [Houlder 1895]

Proverbe Manary dia ny fisaorana, ka manakotrika akoho mbola manatody. [Cousins 1871 #1568, Veyrières 1913]
Manary dia ny fisaorana ka mitady fanakotrehana akoho. [Rinara 1974]
Manary dia ny fisaorana ka mitady fanaronana akoho. [Veyrières 1913, Rinara 1974]
Manary dia ny fisaorana, ka mitady fanaronan’ akoho. [Cousins 1871 #1569]
Matahotra ny hisaorana hianao ka mitady ny fanakotrehan' atody. [Veyrières 1913]
Matahotra ny hisaorana hianao ka mitady ny fanotrehan' atody. [Houlder 1895 #1829]
Matahotra ny hisaorana, ka sady mitady fanakotrehana akoho no indroa mandrotsa-bilon' omby ao am-pahitra. [Rinara 1974 #2164]
Traduction française Chercher à éviter le divorce en allant chercher de quoi couvrir une poule qui va pondre. [Veyrières 1913 #5452]
Chercher à éviter le divorce en allant faire couver une poule qui pond encore. [Veyrières 1913 #5451]
Craignant d' être divorcée, vous vous occupez de la poule qui couve ses œufs. [Houlder 1895]
Vous redoutez le divorce et voilà pourquoi vous soignez la poule qui couve. [Veyrières 1913 #1380]
Interprétation française Chercher à se rendre nécessaire. [Veyrières 1913 #5451]
La femme qui redoutait le divorce montrait de l'empressement au travail. [Veyrières 1913 #5452]
Vous cherchez à vous faire bien voir. [Veyrières 1913 #1380]
Vous cherchez à vous rendre indispensable, pour éviter d' être renvoyée. [Houlder 1895]

Proverbe Matahotra afo, ka mivatsy raingy; matahotra ando, ka miorika ny rano. [Veyrières 1913 #5704, Cousins 1871 #1653]
Traduction française Craindre le feu, et se munir du morceau de bois à faire tourner rapidement dans le trou d' un autre, pour produire le feu ; craindre la rosée, et remonter un courant. [Veyrières 1913 #5704]
Interprétation française Se disait des gens inconséquents. [Veyrières 1913 #5704]

Proverbe Matokim--pihavanana ka tsy mataho-miteny. [Rinara 1974]
Matokim--pitiavana ka tsy mataho-miteny. [Rinara 1974]
Matokim--pitiavana, ka tsy matahotra miteny. [Cousins 1871 #1685]

Proverbe Misalasala ohatra an-dRakotobe : hivarotra matahotra ny ho fatiantoka, hangalatra matahotra ny ho tapa-doha. [Rinara 1974]
Misalasala tahaka an-dRakotobe: mivarotra, mahatahotra ny ho faty antoka; mangalatra, matahotra ny ho tapa-doha. [Houlder 1895]
Misalasala tahaka an-dRakotobe : mivarotra, matahotra ny faty antoka ; mangalatra, matahotra ny ho tapa-doha. [Veyrières 1913 #5813]
Traduction française Être perplexe comme Rakotobe: s' il se met à faire du commerce, il craint de faire des pertes; et s' il se fait voleur, il craint d' avoir la tête coupée. [Houlder 1895]
Perplexe comme Rakotobe : s' il fait du commerce il a peur de faire des pertes; s' il se met à voler il a peur d' avoir la tête coupée. [Veyrières 1913 #5813]

Proverbe Ny bibin-tsaonjo tsy mahatahotra ahy, ka bibim-bomanga va no hatahorako? [Houlder 1895 #804, Cousins 1871 #2195]
Ny bibin-tsaonjo tsy matahotra ahy, ka bibim-bomanga no hatahorako? [Rinara 1974 #2922]
Traduction française Une chenille d' arum ne me fait pas peur, et j' aurais peur d' une chenille de patate? [Houlder 1895]
Interprétation française La seconde est plus petite que la première. [Houlder 1895]

Proverbe Ny kibibibiby dia ny ankizy ihany no matahotra, fa raha tena biby dia mihararetra koa ny lehibe. [Rinara 1974]

Proverbe Ny maty no tsy alevina alahady, dia ny velona no tandrovina. [Rinara 1974 #3138]
Ny maty no tsy alevina Alahady, ny velona no tandrovina. [Cousins 1871 #2343]
Ny maty no tsy alevina alakamisy, ny sisa velona matahotra sao misy maty indray. [Veyrières 1913 #2903]
Ny maty no tsy alevina alakamisy sy alahady, ny velona no tandrovina. [Houlder 1895 #69, Veyrières 1913 #2904]
Raha mandevina alahady, malady maty ny velona. [Veyrières 1913 #2914]
Raha mandevina alakamisy, misy maty indray ny velona. [Veyrières 1913 #2915]
Traduction française Quand on ensevelit le jeudi, il y a d' autres morts. [Veyrières 1913 #2915]
Quand on enterre le dimanche, les vivants meurent vite. [Veyrières 1913 #2914]
S' il ne faut pas enterrer les morts le jeudi, c' est parce que les vivants craignent qu' il y ait d' autres morts. [Veyrières 1913 #2903]
S' il ne faut pas enterrer les morts le jeudi et le dimanche, c' est pour épargner les vivants. [Veyrières 1913 #2904]
Si l' on n' enterre les morts ni le jeudi ni le dimanche, c' est parce qu' il faut penser aux vivants. [Houlder 1895]
Interprétation française Cette croyance superstitieuse était fondée sur un jeu de mot, le mot jeudi en malgache pouvant signifier : un parti, il y en aura d'autres. [Veyrières 1913 #2903]
Croyance superstitieuse fondée sur le jeu de mots entre alahady et malady, dimanche et vite. [Veyrières 1913 #2914]
Croyance superstitieuse fondée sur le jeu de mots entre alakamisy et ka misy, jeudi et il y a. [Veyrières 1913 #2915]
Les Malgaches craignaient la mort : ils disaient en faisant des jeux de mots superstitieux : les vivants meurent vite si on enterre le dimanche, et il y a des morts quand on ensevelit le jeudi. [Veyrières 1913 #2904]
On pensait qu' en ensevelissant ces jours-là on augmentait les décès en répandant la maladie. [Houlder 1895]

Proverbe Ny tsintsina no kely fingotra, matahotra ny alain-dro. [Rinara 1974]
Ny tsintsina no kely fingotra, matahotra ny halain-dro. [Veyrières 1913 #788, Cousins 1871 #2457]
Traduction française Si le roitelet a des pattes très fines, c' est qu' il a peur qu' on ne le prenne pour faire du bouillon. [Veyrières 1913 #788]
Interprétation française Se disait de la crainte que les petits avaient des grands et du soin qu' ils prenaient de cacher leurs biens. [Veyrières 1913 #788]

Proverbe No mpanefy, ka matahotra afo ? [Cousins 1871 #2116, Nicol 1935 #32]
Traduction française Un forgeron, craindre le feu ? [Nicol 1935 #32]

Proverbe Te-hitokan-trano, matahotra ny hetra; te-hitoetra, matahotra ny vinanto. [Veyrières 1913 #1478, Cousins 1871 #3060]
Traduction française On désire avoir un ménage indépendant, mais on redoute les charges ; on désire rester dans la maison, mais on redoute le gendre. [Veyrières 1913 #1478]
Interprétation française Paroles dites par les beaux-parents ; ce proverbe se disait des situations où il y a des inconvénients des deux côtés. [Veyrières 1913 #1478]

Proverbe Toy ny bibilava sy ny olona, ka samy matahotra ihany. [Houlder 1895]
Toy ny bibilava sy olona, ka samy matahotra ihany. [Rinara 1974 #276]
Traduction française Comme un serpent et un homme, tous les deux ont peur, lorsqu' ils se rencontrent subitement. [Houlder 1895 #921]

Proverbe Tsy mba ny bibilava matahotra ny amalona, fa ny amalona zatra ny rano ; ompy kely ka mahay kinarinarina. [Veyrières 1913 #595, Cousins 1871]
Traduction française Ce n' est pas un serpent qui a peur de l' anguille, mais une anguille habituée à l' eau ; c' est un esclave élevé au foyer domestique qui sait porter les objets sur la tête sans les tenir avec la main. [Veyrières 1913 #595]
Interprétation française Ce proverbe dit les avantages de l' habitude. [Veyrières 1913 #595]

Proverbe Tsy mba ny bibilava matahotra ny amalona izahay. [Veyrières 1913 #464]
Traduction française Nous ne craignons pas plus nos semblables que le serpent ne craint l' anguille. [Veyrières 1913 #464]
Interprétation française Discours d' un officier. [Veyrières 1913 #464]

Proverbe Tsy mba ny bibilava matahotra ny morona, fa ny amalona zatra ny rano. [Rinara 1974 #4550]

Proverbe Zanak’ aomby masiaka tsy matahotra an-dreniny. [Samson 1965 #Z8]

Proverbe Zanaky ny efa mangotraka tsy matahotra izay mangorovitsika. [Rinara 1974 #5088]

Index