Index

Proverbes : maso

Proverbe Akoholahy miady am--pasika, ka samy miaro ny masony tsy ho ditsika. [Houlder 1895 #1171]
Akoholahy miady am--pasika : samy manala ny ditsika amin' ny masony. [Veyrières 1913 #3226]
Akoholahy miady am--pasika : samy miaro ny masony tsy ho ditsika. [Veyrières 1913 #3227, Rinara 1974]
Akoholahy miady am--pasika : samy miaro ny masony tsy ho ditsoka. [Veyrières 1913 #3227, Cousins 1871 #65, Rinara 1974]
Akoholahy miale am-pase ka sambe miaro ty masoñe tsy ho lintsike. [Poirot & Santio: Vezo]
Toy ny akoholahy miady am--pasika, ka samy miaro ny masony tsy ho ditsoka. [Rinara 1974 #4250]
Toy ny akoholahy miady am--pasika : samy manala ny ditsika amy ny masony. [Cousins 1871 #3173]
Traduction française Coqs qui se battent dans le sable, ils s'arrangent pour ne pas être aveuglés. [Poirot & Santio: Vezo]
Coqs qui se battent sur du sable : gare aux yeux, chacun empêche les siens d' être aveuglés. [Veyrières 1913 #3227]
Des coqs qui se battent dans le sable: chacun cherche à se protéger les yeux contre la poussière. [Houlder 1895]
Quand les coqs se battent sur le sable, chacun enlève de ses yeux la poussière qui l' aveugle. [Veyrières 1913 #3226]
Interprétation française Ce proverbe exhortait à ne pas se lancer dans une affaire peu claire et où il y a des risques à courir. [Veyrières 1913 #3227]
Se disait des affaires qui ne sont pas claires ; autre sens : à chacun de se débarrasser de ses difficultés. [Veyrières 1913 #3226]

Proverbe Akondro masaka ifotony aho : tsinjo maso fa tsy azo hanina, ka jerena ihany. [Rinara 1974 #90]
Akondro masaka ifotony aho : tsinjo maso, fa tsy azonao hohanina, fa jerena ihany. [Veyrières 1913 #1556, Cousins 1871]
Traduction française Je suis comme une banane mûre sur pied : les yeux me voient, mais vous ne pouvez pas me manger, il faut vous contenter de me regarder. [Veyrières 1913 #1556]
Interprétation française Refus d' une jeune fille aux sollicitations d' un jeune homme. [Veyrières 1913 #1556]

Proverbe Amalom-balana : am-bodiny ny masony. [Samson 1965 #A39]

Proverbe Ambany maso tsy voajery. [Veyrières 1913 #610]
Traduction française On ne regarde pas ceux qui sont sous les yeux. [Veyrières 1913 #610]
Interprétation française On laisse les petits pour ne considérer que les grands ; se disait aussi de ceux qui délaissent leurs parents pour s'occuper d'étrangers à la famille. [Veyrières 1913 #610]

Proverbe Andevolahy mandihy an-jezika: mahare ny fingodony, fa tsy mahita ny handitsiky ny masony. [Houlder 1895]
Ankizilahy mandihy an-jezika : faly nihaino ny fidobony fa narahim-parasisa vao ory. [Rinara 1974 #281]
Ankizilahy mandihy an-jezika : ny fidobony dia tsara, fa ny maso ditsoka tsy voahevitra. [Rinara 1974 #280]
Traduction française Un esclave dansant sur un tas de cendres: il entend résonner ses pas, sans s’apercevoir que ses yeux s’emplissent de poussière. [Houlder 1895]

Proverbe Antakay milañona: tsy ialam-potsy maso. [Houlder 1895]
Antankay milanona, tsy ialam-potsi-maso. [Samson 1965 #A75]
Interprétation malgache Antankay mivory tsy ialan' izay fotsy maso. + Ny mikapo-bary eny am-pamoloana no dia mahafotsy ny mason' ny ankabeazan' ny Antankay (Bezanozano). Saiky fotsy maso an' ila avokoa ny ankamaroan' izy ireny. [Houlder 1895]

Proverbe Antsy be vaky maso: ka na tsy hitan' ny olona aza, hitan' ny hazo. [Houlder 1895 #1078]
Antsibe vaky maso, na tsy hitan' ny olona aza hitan' ny hazo. [Rinara 1974 #305, Cousins 1871 #258]
Antsibe vaky maso, na tsy hitan' ny tompony aza, hitan' ny hazo. [Veyrières 1913 #15, Cousins 1871 #258]
Antsibe vaky maso, na tsy hitan' olombelona aza, hitan' ny hazo. [Veyrières 1913]
Traduction française Cognée dont le tranchant est fendu invisiblement et qui saute au premier coup : elle a pu tromper son maître et les personnes qui ignoraient son défaut, mais elle ne trompe pas l' arbre de la forêt. [Veyrières 1913 #15]
Une hache ébréchée: même si les gens ne le voient pas (qu' elle est ébréchée), le bois le voit bien. [Houlder 1895]
Interprétation française Le mal finit toujours par être découvert, d'une façon ou d'une autre. [Houlder 1895]
Se disait de ceux qui font le mal en secret et trompent les hommes, mais ne trompent pas Dieu. [Veyrières 1913 #15]

Proverbe Aza manao maso mila aretina, mitady teny mihilana. [Veyrières 1913 #2066, Cousins 1871 #482]
Aza manao maso mila aretina na mitady teny mihilana. [Rinara 1974 #546]
Traduction française Ne faites pas comme un oeil qui se fatiguerait à vouloir voir si une parole est droite ou non. [Veyrières 1913]
Interprétation française Il ne faut pas chercher l' impossible. [Veyrières 1913 #2066]

Proverbe Aza manao toy ny lalitra mitsentsitra maso didy, ka hivelona amin' ny ranomason' olona. [Veyrières 1913 #706]
Traduction française Ne faites pas comme la mouche qui suce un oeil chassieux et se nourrit de ses larmes. [Veyrières 1913]
Interprétation française Il ne faut pas s' enrichir des dépouilles des petits, ni faire du mal aux malheureux. [Veyrières 1913 #706]

Proverbe Aza matahotra ny masony nefa te-hividy ny lohany. [Rinara 1974 #705]
Matahotra ny masony ka no te-hividy ny lohany. [Rinara 1974 #2165]
Nahoana no saro-tahotra ny masony, ka tia vidy ny lohany ? [Veyrières 1913 #6013, Cousins 1871 #2066]
Saro-tahotra ny masony ka te hividy ny lohany. [Houlder 1895 #1184, Rajemisa 1985]
Saro-tahotry ny masony, ka te-hividy ny lohany. [Veyrières 1913]
Saro-tahotry ny masony ka te-hividy ny lohany, manahy ny sofin-jaza ho lava, ka no miala liana amin' ny bitro ! [Rinara 1974 #3850]
Saro-tahotry ny masony, ka tia vidy ny lohany. [Veyrières 1913]
Interprétation malgache Enti-milaza ny olona matahotra noho ny zavatra nataony ihany. [Rajemisa 1985]
Traduction française Comment, ayant peur de l' oeil, prétendez-vous acheter la tête ? [Veyrières 1913]
Il a peur des yeux du mouton, et il veut cependant en acheter la tête. [Veyrières 1913 #3819]
Vous craignez les yeux et vous voudriez acheter toute la tête! [Houlder 1895 #1184]
Interprétation française Se disait des fanfarons. [Veyrières 1913 #6013]
Se disait des gens désireux d' une chose et qui ne se laissent pas arrêter par le danger ou la crainte ; se disait aussi des fanfarons et de ceux qui veulent avoir une chose sans se donner de peine pour l' obtenir. [Veyrières 1913 #3819]

Proverbe Aza mihebiheby maso hoatry ny hitsikitsika hangalatra akoho. [Veyrières 1913 #4283]
Traduction française Ne regardez pas de tout côté comme l' oiseau hitsikitsika qui cherche à voler un poulet. [Veyrières 1913 #4283]

Proverbe Aza misasa-bitsy, toa maso fotsy ila. [Rinara 1974 #777, Cousins 1871 #637]

Proverbe Aza ny vato handratra ny loha ihany no sainina, fa mba hevero koa ny fasika handitsika ny maso. [Nicol 1935 #217, Cousins 1871]
Traduction française N’appréhendez pas seulement la pierre qui peut vous blesser à la tête ; prévoyez aussi le sable qui peut vous aveugler. [Nicol 1935 #217]

Proverbe Ba ambane maso : sanja maharare ro mbo mahameñatse. [Poirot & Santio: Vezo]
Fere ambane maso : sady maharare ro mahameñatse. [Poirot & Santio: Vezo]
Fery ambany maso, sady maharary no mahamenatra. [Veyrières 1913 #6448, Houlder 1895]
Fery ambony maso ka sady maharary no mahamenatra. [Rinara 1974 #1161]
Traduction française Une plaie sous les yeux : ça fait mal et rend honteux en même temps. [Poirot & Santio: Vezo, Houlder 1895 #2054]
Une plaie sous les yeux : non seulement ça fait mal, mais ça rend aussi honteux. [Poirot & Santio: Vezo]
Une plaie sur les yeux non seulement fait mal, mais rend honteux. [Veyrières 1913 #6448]

Proverbe Be famaritra ny maso ka mitahiry raki-dratsy ny fo. [Houlder 1895 #296, Veyrières 1913 #6394, Rinara 1974 #872]
Traduction française Les yeux embrassent beaucoup, et le cœur conserve le mal (qui lui a été fait). [Veyrières 1913 #6394, Houlder 1895]

Proverbe Bongo mason' ny nahiny toy ny vivy nanitrika. [Rinara 1974 #955]
Vivy manitrika, ka bongo mason' ny nahiny. [Houlder 1895 #1706, Veyrières 1913 #3091]
Vivy nanitrika: bongo mason’ ny nahiny. [Cousins 1871 #3684]
Vivy nanitrika ka bongo maso ny nahiny. [Rinara 1974 #4960]
Vivy nanitrika ka bongo mason' ny nahiny. [Rajemisa 1985]
Vivy nanitrika ka bongo mason' ny sitrapony. [Rajemisa 1985]
Vivy nañirike, ka bongo masoñi ty sitsapoñe. [Poirot & Santio: Vezo]
Interprétation malgache Enti-milaza ny olona voan' ny nataon' ny sitrapony ihany, nandrora mitsilany. [Rajemisa 1985]
Traduction française Si le grèbe, en plongeant, a les yeux gonflés par l'eau, c' est bien qu' il l' a voulu. [Veyrières 1913 #3091]
Si le grèbe en plongeant a les yeux gonflés par l'eau, c'est qu'il le veut bien. [Poirot & Santio: Vezo, Houlder 1895]
Interprétation française Ce proverbe se disait de tout mal qu'on s' est attiré volontairement ; il se disait de la mauvaise réputation. [Veyrières 1913 #3091]
On l'a bien cherché si on a des problèmes. [Poirot & Santio: Vezo]

Proverbe Fantatro ihany ny mason' ny mpilefa, fa ny andro handehanany no tsy fantatro. [Veyrières 1913 #550, Cousins 1871]
Traduction française Je reconnais parfaitement les regards de celui qui veut s' enfuir, mais ce que j' ignore, c' est le jour de sa fuite. [Veyrières 1913 #550]
Interprétation française Paroles du maître. [Veyrières 1913 #550]

Proverbe "Fara fahitana izao" , hoy ilay voa bala amin' ny masony. [Houlder 1895 #2050]
Fara fahitana izao," hoy ilay voa basy amy ny masony. [Cousins 1871 #932]
"Fara fahitana izao" hoy ilay voa basy amin' ny masony. [Veyrières 1913 #2787]
Traduction française C' est pour la dernière fois que je vois, dit celui qui a reçu un coup de fusil dans l' oeil. [Veyrières 1913]
"J' ai fini d' y voir" , dit celui qui vient de recevoir une balle dans l' œil. [Houlder 1895 #2050]
Interprétation française Analogue au français : voir trente-six chandelles. [Veyrières 1913 #2787]

Proverbe Fotsy maso an-danonana, ka izay any ny tena no adiridiry. [Cousins 1871 #984]
Fotsy maso an-danonana, ka izay an' ny tena no adiridiry. [Veyrières 1913 #5540, Houlder 1895]
Traduction française Ceux qui ont les mêmes provisions de voyage sont unis dans la vie. Celui qui a une taie sur les yeux et assiste à une réjouissance publique: il écarquille tant qu' il peut ce qui lui appartient. [Houlder 1895]
Personne qui a des taies aux yeux et qui assiste à des réjouissances publiques : les yeux qu' elle a, elle les ouvre tout grands. [Veyrières 1913 #5540]
Interprétation française C. à. d. ses yeux, qui ne sont pas bons, mais il fait ce qu' il peut. [Houlder 1895]
Le sens est quelle fait son possible. [Veyrières 1913 #5540]

Proverbe Fotsy maso an-danonana, tsy vatra ny hiondrika, ka aseho vahoaka sao tsy mahita ny hitan' ny olona. [Rinara 1974]

Proverbe Fotsimbary misy lay : tsofina, mahavoa maso ; atelina, mahavandana ny lela. [Veyrières 1913 #5793, Rinara 1974 #1201, Cousins 1871 #989]
Traduction française Riz blanc où il y a des piquants : si on soufle, les yeux en sont pleins, si on les avale, la langue est tachetée de noir. [Veyrières 1913 #5793]
Interprétation française Quelque parti qu' on prenne, il y a des inconvénients. [Veyrières 1913 #5793]

Proverbe Fotsy ny volo, adidin' ny loha. [Veyrières 1913 #1812, Rinara 1974 #1207, Cousins 1871 #985]
Potsitra ny maso adidin' ny loha. [Veyrières 1913 #6246, Rinara 1974 #3495, Cousins 1871 #2600, Nicol 1935]
Potsitra ny maso: adidin' ny loha; fotsy ny volo: adidin' ny loha; banga ny nify: adidin' ny loha. [Rajemisa 1985 #22]
Interprétation malgache Ny loham-pianakaviana, ny mpitondra no manana ny tsiny amin' ny fahavoazan' ny olona entiny avy. [Rajemisa 1985 #22]
Traduction française Les cheveux blanchissent : c' est la faute de la tête. [Veyrières 1913 #1812]
Si l’oeil est crevé, à la tête d’y pourvoir. [Nicol 1935 #18]
Si l' oeil est crevé, c' est la faute de la tête, qui aurait dû faire attention. [Veyrières 1913]

Proverbe Gila maso mangarika : vita mialoha fa tsy fantatra. [Rinara 1974 #1225]

Proverbe Hady tsimangan’ i Kaladala : sakindra mipoetika dia amin’ ny masony. [Samson 1965 #H4]

Proverbe Hafahafa ohatra ny borizano : ampihiraina, tsy mahay, ka nony mitomany, miolakolaka ny saha, miaka-midina sahala amin' ny mason' ny mpamoly. [Rinara 1974]
Hafahafa, ohatra ny borizano: ampihirain-tsy mahay, ka nony mitomany, miolakolaka ny saha ; miaka-midina mimason’ ny mpamoly. [Cousins 1871]

Proverbe Hianareo no maso mahita ny ditsika, ary kibo mahalala ny noana. [Cousins 1871 #1070]
Hianareo no maso mahita ny ditsoka sy kibo mahalala ny noana. [Rinara 1974]
Maso mahita ny ditsika ary kibo mahalala ny noana. [Nicol 1935 #345]
Traduction française Œil qui discerne les grains de poussière, estomac qui discerne l’heure du repas. [Nicol 1935 #345]

Proverbe Hoatry ny maso : tezitra vao mibaliaka ; mijery ny tiana vao manjary mikombomkombona. [Veyrières 1913]
Traduction française C' est comme les yeux : quand ils sont en colère ils s' ouvrent tout grands ; et quand ils voient une chose qu' ils aiment, ils se ferment de contentement. [Veyrières 1913 #5604]
Interprétation française Se disait des gens singuliers. [Veyrières 1913 #5604]

Proverbe Ilay marenina nanjono : aza ny hitan' ny masoko avy no amazivaziana ahy fa ny tsy ren' ny sofiko aza efa tsy fidiny. [Rinara 1974]

Proverbe Indray mandeha no mahazo vodiakoho ka manao mason-renivitsika. [Rinara 1974 #1427]

Proverbe Indray mipy maso. [Veyrières 1913 #6643]
Traduction française En un clin d' oeil. [Veyrières 1913]

Proverbe Indray mitopy maso. [Veyrières 1913 #6645]
Traduction française En un coup d' oeil. [Veyrières 1913]

Proverbe Kamboty saro-belomina : itondrana tantely, tambaviana, itondran-kena mivozihi-kibo, omen-tsira, bongo maso, ka tsy hita izay hanaovana azy. [Rinara 1974]
Kamboty saro-belomina : itondran-tantely, tambaviana ; itondran-kena, mivozihi-kibo ; omen-tsira, mandoandoa ; ka tsy hita izay hanaovana azy. [Veyrières 1913 #1030, Cousins 1871 #1229]
Kamboty saro-belomina: omen-tsira, bongo maso; omen-tantely, marary kibo. [Houlder 1895]
Kamboty saro-belomina : omen-tsira, mandoandoa, omen-tantely marary kibo. [Rinara 1974 #109]
Traduction française Orphelin difficile pour la nourriture : on lui porte du miel, il est malade ; on lui donne de la viande, son ventre se gonfle ; on lui donne du sel, il vomit : on ne voit pas comment le traiter. [Veyrières 1913 #1030]
Un orphelin difficile à élever: on lui donne du sel, il a mal aux yeux; on lui donne du miel, il a mal au ventre. [Houlder 1895]
Interprétation française Les orphelins étaient embarrassants, parce qu'il fallait prendre soin d'eux et remplacer les parents ; se disait aussi de ceux qui n' étaient jamais contents ou repoussaient les offres qu' on leur faisait. [Veyrières 1913 #1030]

Proverbe Keliray no ho tezitra, ka ny masony ihany no adiridiriny. [Veyrières 1913]
Keliray no ho tezitra : ny maso no adiridiry. [Cousins 1871 #1256]
Keliray no tezitra ka ny maso foana no adiridiry. [Rinara 1974 #1611]
Kely ray no tezitra, ka ny maso no adiridiry. [Houlder 1895]
Keliray tezitra, ka ny masony ihany no adiridiriny. [Veyrières 1913]
Traduction française Homme chétif et malingre qui est en colère : pour épancher sa colère, il n' a pas d' autre manière que de courroucer son regard. [Veyrières 1913 #5606]
Quand un petit homme est en colère, il écarquille les yeux. [Houlder 1895]
Interprétation française Menaces sans effet. [Veyrières 1913 #5606]

Proverbe Kibobo sy menamaso, ka mataho-maso mena. [Houlder 1895 #878]
Kibobo sy menamaso ka no hatahotra maso mena? [Rinara 1974]
Traduction française Une caille ordinaire et une caille aux yeux rouges: elles auraient peur des yeux rouges. [Houlder 1895]
Interprétation française Ce proverbe repose sur un jeu de mots. [Houlder 1895]

Proverbe Kotokely nangalatr’ aomby : ny tanany an-tady, ny masony an-droranga. [Samson 1965]

Proverbe Lalitra mitsentsitra maso didy : ny ranomason' olona no itadiavan-kanina. [Veyrières 1913 #713, Cousins 1871 #1303]
Lalitra mitsetsitra maso didy : ny ranomason' ny sasany no itadiavan-kanina. [Rinara 1974 #1692]
Traduction française Mouche qui suce des yeux chassieux : elle cherche sa vie dans les larmes des autres. [Veyrières 1913 #713]
Interprétation française Se disait des gens qui exploitaient les petits. [Veyrières 1913 #713]

Proverbe Mahadidy maso mpanandro ary manoto azy milaza, fa mamitaka ny adala, ka aza manandro foana. [Veyrières 1913 #127]
Traduction française Rendre chassieux les astrologues trompeurs et les broyer quand ils prédisent, car ils trompent les simples : ils ne doivent pas parler à la légère. [Veyrières 1913 #127]
Interprétation française Ce proverbe montre le caractère sacré de la divination par les astres. [Veyrières 1913]

Proverbe Malaza ho bary, kanjo maso didy ihany. [Rinara 1974 #1929]
Malaza ho bary, kanjo ny maso didy ihany. [Cousins 1871, Veyrières 1913]
Traduction française Avoir la réputation d' avoir de beaux yeux, bien ouverts et cependant avoir les yeux chassieux. [Veyrières 1913 #1572]
Interprétation française Se disait des gens ne méritant pas leur réputation. [Veyrières 1913 #1572]

Proverbe Manahy ny oran-ko avy, ka ny maso an-ambo ihany. [Houlder 1895 #980, Cousins 1871]
Traduction française Craindre la pluie qui va venir, et ne pas cesser de tenir les yeux en haut. [Houlder 1895 #980]

Proverbe Manankera tsy voky : an-tsalazana ny maso. [Samson 1965 #M36]

Proverbe Manantsody manira : manana ny maso ahitana ny kambana sy hanohizana ny maito. [Rinara 1974 #1981]
Manantsody manira : manana ny maso hahitana ny kambana sy hanohizana ny maito. [Veyrières 1913 #6188, Cousins 1871 #1524]
Traduction française Dévider et filer : on a des yeux pour voir ce qui est double et pour nouer ce qui est rompu. [Veyrières 1913 #6188]
Interprétation française Se disait des gens habiles. [Veyrières 1913 #6188]

Proverbe Manao ambany maso tsy tsinjo ka mila haratsian-ko an-tena. [Veyrières 1913 #1095]
Manao ambany maso tsy tsinjo ka mila haratsian-ko an-tena, ka matahora an' Andriamanitra, fa tsy olona mitovy hasina aminy hianao. [Veyrières 1913 #32]
Traduction française Avoir Dieu sous les yeux sans le voir, c' est s' attirer malheur ; craignez Dieu, car il vous dépasse en sainteté et en puissance. [Veyrières 1913 #32]
Ne pas regarder ce qu' on a sous les yeux pour regarder de préférence ce qui est au loin, c' est s' attirer malheur. [Veyrières 1913 #1095]
Interprétation française Se disait de ceux qui négligeaient leurs parents pour les étrangers. [Veyrières 1913 #1095]

Proverbe Manao ampaha be maso. [Veyrières 1913 #430]
Traduction française Il ne faut pas surprendre en traître, mais déclarer la guerre loyalement comme le chat sauvage qui montre ses grands yeux. [Veyrières 1913 #430]
Interprétation française Proverbe en usage sur la côte de Madagascar. [Veyrières 1913 #430]

Proverbe Mandroroa ohatra ny mason' antitra. [Rinara 1974 #2082]
Mandroroa toy ny mason' antitra. [Veyrières 1913 #1836, Cousins 1871 #1600, Houlder 1895]
Traduction française Voir double comme les yeux des vieux. [Houlder 1895 #1939]
Voir double comme les yeux du vieillard. [Veyrières 1913 #1836]
Interprétation française Se disait au propre et au figuré. [Veyrières 1913 #1836]

Proverbe Manisa be tsy ho any ny tena, tahaka ny vady kelin’ ny mpanan-karena. [Cousins 1871]
Manisa be tsy ho an' ny tena ohatra ny vady tokantrano mason' ny mpanan-karena. [Rajemisa 1985]
Manisa be tsy ho an' ny tena, tahaky ny vadikelin' ny mpanan-karena. [Veyrières 1913 #1426]
Interprétation malgache Enti-milaza olona izay tompony tsy mizaka amin' ny zavatra na fananana eo am-pelatanany. [Rajemisa 1985]
Traduction française Faire le compte de beaucoup de choses qu'on n' a pas pour soi, comme l' épouse secondaire d' un riche polygame. [Veyrières 1913 #1426]

Proverbe Manompo Vazaha didimaso : manao tsara, voapaika ; manao ratsy, voapaika. [Veyrières 1913 #781]
Manompo Vazaha kiro maso : manao soa voapaike, manao raty voapaike. [Poirot & Santio: Vezo]
Traduction française Celui qui sert un Blanc chassieux est blâmé qu' il fasse bien ou mal. [Poirot & Santio: Vezo]
Serviteur d' un Blanc aux yeux chassieux : s' il fait bien, il est réprimandé ; s' il fait mal, il est réprimandé. [Veyrières 1913 #781]
Interprétation française Se disait des maîtres exigeants qui grondaient toujours. Les Vazaha ou Blancs, avaient la réputation d'être exigeants. [Veyrières 1913 #781]

Proverbe Maso didy halan-tsetroka. [Veyrières 1913 #2527, Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza ny maso miraikitra noho ny aretina ka mangirifiry raha vao voan' ny setroka. [Rajemisa 1985]
Ilazana ny mahantra izay sahirana erý raha vao misy mahazo azy. [Rajemisa 1985]
Traduction française Les yeux chassieux sont haïs par la fumée. [Veyrières 1913 #2527]
Interprétation française La fumée les fait pleurer doublement : le sens est que les pauvres quand ils ont un malheur, souffrent doublement. [Veyrières 1913]

Proverbe Maso mahita tsy mitondra mody. [Samson 1965 #M86, Cousins 1871]

Proverbe Maso mahita vola. [Veyrières 1913 #4392]
Traduction française Son oeil voit l' argent et il cède l' objet. [Veyrières 1913]
Interprétation française Se disait de ceux qui ne peuvent pas résister à la vue de l' argent, et cèdent l'objet en voyant le prix. [Veyrières 1913 #4392]

Proverbe Maso mangari-kavana. [Veyrières 1913 #1099]
Traduction française Regarder les parents de travers et les mépriser. [Veyrières 1913 #1099]

Proverbe Masom-boanjo : fampizaha zahàna. [Samson 1965 #M87]

Proverbe Mason' akoho ditsika : ny elanelana mpanala ditsika. [Veyrières 1913]
Traduction française Yeux de coq aveuglés par la poussière : les arbitres enlèvent la poussière. [Veyrières 1913]
Interprétation française Se disait des arbitres et médiateurs. [Veyrières 1913]

Proverbe Mason' ny mpandrary ka sady mijery ny ankazony no mandinika ny an-dalan-drambony. [Rinara 1974]
Toy ny mason' ny mpandrary : mijery ny ankazony, mandinika ny andalandrambony. [Veyrières 1913 #6193, Cousins 1871 #3211, Houlder 1895]
Toy ny mason' ny mpandrary : ny ankazony voajery, ny an-dalan-drambony voadinika. [Rinara 1974 #4302]
Traduction française C' est comme les yeux de la femme qui tresse les nattes : ils regardent les dessins du panier et ne perdent pas de vue les bords repliés. [Veyrières 1913 #6193]
Comme les yeux de la tresseuse: ils regardent de deux côtés à la fois. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait du savoir faire et de l'attention à ne rien négliger dans plusieurs occupations. [Veyrières 1913 #6193]

Proverbe Mason-tsokina : izay any ny tena kely ahiratra. [Cousins 1871 #1652]
Mason-tsokina : izay an' ny tena kely ahiratra. [Veyrières 1913 #2208]
Mason-tsokina, ka izay an' ny tena kely ahiratra. [Houlder 1895 #1367]
Mason-tsokina ka ny an' ny tena kely no ahiratra. [Rinara 1974 #2160]
Mason-tsokina ka ny kely ananana no ahiratra. [Rajemisa 1985 #35]
Mason-tsokina, masom-boalavo, izay kely ananana ahiratra. [Veyrières 1913 #844]
Mason-tsora, mason-tsokina : ny kely ananana ahiratra. [Samson 1965 #M89]
Interprétation malgache Tsy misahirana mitady zavatra tsy takatra, fa ny kely ananana no ampiasaina. [Rajemisa 1985 #35]
Traduction française Yeux de hérissons, yeux de rats, quoique petits on les fait voir. [Veyrières 1913 #844]
Les yeux du hérisson: ce qu' il a à sa petite personne, il l' ouvre bien. [Houlder 1895]
Oeil de hérisson : l' oeil qu' on a, si petit soit-il, on l' ouvre et on l' écarquille. [Veyrières 1913]
Interprétation française Chacun jouit de son bien, si petit soit-il : l'oeil du hérisson est petit ; ce proverbe se disait aussi de la destinée : que chacun s'estime content de son sort. [Veyrières 1913]
S' applique à celui qui sait bien se servir du peu qu' il possède. [Houlder 1895]
Se contenter du peu qu' on a. [Veyrières 1913 #844]

Proverbe Maso sy orona, ka alahelo no iraisana. [Houlder 1895 #256]
Traduction française Les yeux et le nez, c' est le chagrin qui les rapproche. [Houlder 1895 #256]

Proverbe Maso sy orona, ka iray alahelo; ary tanan-kavia sy havanana, ka izay didia-maharary. [Nicol 1935 #408, Cousins 1871]
Traduction française Les yeux et le nez s’unissent dans la douleur ; la main droite et la main gauche souffrent de la même blessure. [Nicol 1935 #408]

Proverbe Maso sy sakay, ka tsy mahazo mifampikasika. [Veyrières 1913 #6304]
Sakay sy maso, ka tsy mahazo mifampikasika. [Rinara 1974 #3818, Cousins 1871]
Traduction française Les yeux et le piment, ce sont deux choses qui ne doivent pas se toucher. [Veyrières 1913 #6304]
Interprétation française Se disait des gens qui ne peuvent pas s'entendre. [Veyrières 1913 #6304]

Proverbe Maso voan' ny sakay, ka ny sisa no tandremana tsara. [Rinara 1974 #2162]
Maso voan-tsakay ka ny sisa no tandremana. [Veyrières 1913, Rajemisa 1985]
Maso voa sakay, ka ny sisa no tandremana. [Houlder 1895 #1133]
Maso voa sakay : ny sisa no tandremana. [Nicol 1935 #269]
Maso voa sakay : ny sisa no tandremo tsara. [Cousins 1871]
Interprétation malgache Raha indray mandeha no voan-javatra, mitandrina mafy tsy ho voa intsony amin' ny sisa. [Rajemisa 1985]
Traduction française Oeil atteint par le piment : faites attention à l'avenir. [Veyrières 1913]
Quand le piment vous est entré dans les yeux, il ne reste qu’à s’en préserver à l’avenir. [Nicol 1935 #269]
Quand on a eu les yeux piqués par le piment (une fois), on est sur ses gardes à l' avenir. [Houlder 1895]
Interprétation française Une fois atteint il est trop tard, mais il faut être sur ses gardes pour l'avenir. [Veyrières 1913 #2721]

Proverbe Maty aho maso mambako, fa lehibe vao tsy mitafy. [Rinara 1974 #2198]

Proverbe Mena maso amin-daoka : lava halianana. [Samson 1965 #M104]

Proverbe Miavaka anatiny, hoatra ny hasim-boasary. [Cousins 1871]
Miavaka anatiny, hoatra ny maso misy fotsy. [Cousins 1871]
Miavaka anatiny hoatry ny hasim-boasary. [Veyrières 1913 #1102]
Miavaka anatiny hoatry ny maso misy fotsy. [Veyrières 1913 #1103]
Miavaka anatiny ohatra ny maso fotsy. [Houlder 1895]
Miavaka anatiny ohatra ny maso misy fotsy. [Rinara 1974]
Traduction française Faire bande à part à l' intérieur, comme des quartiers d' oranges. [Veyrières 1913 #1102]
Faire bande à part à l' intérieur comme une taie dans l'oeil. [Veyrières 1913]
Qui est bien séparé en dedans comme un œil avec une taie. [Houlder 1895]
Interprétation française Qui est clair et net. [Houlder 1895]
Se disait des parents qui ne se mêlaient pas aux autres. [Veyrières 1913 #1103]
Se disait des parents qui restaient à l' écart de leurs parents. [Veyrières 1913 #1102]

Proverbe Migaragagina karaha maso foy. [Samson 1965 #M124]

Proverbe Milazà ny tsy hitan' ny maso raha te-handainga. [Rinara 1974 #2344]

Proverbe Mipapapapa ohatra ny maso voarehoka. [Rinara 1974]
Mipapapapa ohatra ny maso voa sakay. [Houlder 1895]
Mipapapapa toy ny maso voarehoka. [Veyrières 1913 #5810, Cousins 1871 #1803]
Traduction française Embarrassé comme un oeil qui a reçu un crachat. [Veyrières 1913]
Marcher en tâtonnant comme quelqu' un qui a du piment dans les yeux. [Houlder 1895 #1048]

Proverbe Mitomoe-mitadidy toa volo maso. [Houlder 1895 #2283, Rinara 1974 #2468]

Proverbe Mivadikadika ny ravim-boaseva : mason’ a mpiaro manela-potsy. [Samson 1965 #M123]

Proverbe Moana no tezitra ka sady mikapakapa ny tanana no midiridiry ny maso ary ny vava mikiakiaka dia manginy ihany. [Rinara 1974]

Proverbe Mody tsy taitra nefa ny mason' ny mpilefa mba fantatra ihany. [Rinara 1974 #2553]

Proverbe Na ditsika aza ny maso, na tapaka aza ny loha. [Veyrières 1913 #220]
Traduction française Quoique les yeux soient aveuglés par la douleur et que la tête ploie sous la peine. [Veyrières 1913 #220]
Interprétation française Cette formule servait de précaution oratoire durant le deuil royal. [Veyrières 1913 #220]

Proverbe Nahoana no atao maso voatoto-tany ? [Rinara 1974 #2666]

Proverbe Nahoana no dia mitady hivelona amy ny ranomason’ olona, ohatra ny lalitra mitsentsitra ny maso didy ? [Cousins 1871]
Nahoana no dia mitady hivelona amin' ny ranomason' olona tahaka ny lalitra mitsetsitra maso didy ? [Rinara 1974]

Proverbe Ngara maso. [Veyrières 1913 #1671]
Traduction française Européens : gens aux yeux grisâtres. [Veyrières 1913 #1671]
Interprétation française Les Malgaches ayant remarqué que beaucoup d'Européens avaient les yeux grisâtres, leur avaient donné ce surnom. [Veyrières 1913 #1671]

Proverbe Ny bary maso tsy tambo hanafatra, ka ny koro sofina indray no hampitamby? [Rinara 1974 #2913]

Proverbe Ny faritan' ny maso sarotra atao an-trotroana. [Rinara 1974 #2971]

Proverbe Ny fitia alain' ny maso, raha jeren' ny maso afaka ihany, fa ny fitia alain' ny kibo na hitanam-parango aza tsy afaka. [Rinara 1974 #2995]
Ny fitia alain' ny maso, raha jeren' ny maso, afaka ihany ; fa raha fitia alain' ny kibo, na dia itanam-parango aza, tsy afaka intsony. [Veyrières 1913 #5115, Cousins 1871]
Traduction française L' amour recherché par les yeux est satisfait quand les yeux ont regardé ; mais un amour recherché par le coeur, alors même qu' on le tirerait avec un crochet, il ne peut plus sortir. [Veyrières 1913]
Interprétation française L'amour est profond au coeur. [Veyrières 1913]

Proverbe Ny fitiavana no lany ka ny maso no tsy ajery havana. [Rinara 1974]

Proverbe Ny kibo be famory, ny maso be famaritra, tsy mitsaha-maniry fa olona. [Rinara 1974 #3045]

Proverbe Ny kibobo no mena maso dia miresaka amim--Bazimba. [Rinara 1974 #3045]
Ny kibobo no menamaso : miresaka amin' ny Vazimba. [Houlder 1895 #67, Veyrières 1913 #94]
Traduction française Si la caille a les yeux rouges, c' est qu' elle cause avec les Vazimba. [Houlder 1895 #67]
Si la caille a les yeux rouges, c' est qu' elle parle avec les Vazimba. [Veyrières 1913]
Interprétation française La caille menamaso était une variété de cailles. [Veyrières 1913]

Proverbe Ny kibo mitomany hanam-be, ny maso manao hitsin-dalana. [Rinara 1974]
Ny kibo tomany hanam-be, ary ny maso manao hitsin-dalana. [Houlder 1895 #635, Veyrières 1913 #3212, Cousins 1871 #2284]
Traduction française Le ventre pleure et désire avoir une grosse part, tandis que les yeux regardent fixement avec envie. [Veyrières 1913 #3212]
Interprétation française Se disait de l'avidité et de la gourmandise. [Veyrières 1913 #3212]

Proverbe Ny kibo no tsy tia, ka ny maso no tsy ajery havana. [Veyrières 1913 #1120, Cousins 1871 #2283]
Traduction française C' est le coeur qui n' aime pas et ce sont les yeux qu' on détourne des parents. [Veyrières 1913]
Interprétation française Il ne faut pas se détourner des parents. [Veyrières 1913 #1120]

Proverbe Ny lavitry ny maso mahakelikely fitia fa mampirehareha ny vonona. [Rinara 1974 #3078]

Proverbe Ny maso any Ankaratra ihany. [Veyrières 1913 #6147]
Traduction française Qui a toujours l' oeil sur l'Ankaratra. [Veyrières 1913]
Interprétation française Qui est toujours dans la lune. L'Ankaratra est la plus haute montagne de la contrée. [Veyrières 1913 #6147]

Proverbe Ny maso mijery tsy mba vadin' olona. [Rinara 1974 #3127]

Proverbe Ny maso no tia jerijery, ka ny fo no mahazo raki-dratsy. [Nicol 1935 #293, Cousins 1871]
Traduction française C’est l’œil qui se mêle de tout regarder, et c’est le cœur qui se charge de trésors dangereux. [Nicol 1935 #293]

Proverbe Ny maso omaly tsy miova. [Veyrières 1913 #5301, Cousins 1871]
Traduction française Toujours les mêmes regards qu' hier. [Veyrières 1913 #5301]
Interprétation française Les sentiments n' ont pas changé. [Veyrières 1913 #5301]

Proverbe Ny maso vao mahajemby, ny randram-bao mahataitra. [Rinara 1974]

Proverbe Ny nambolena tsy naniry, ny nasosoka maty maso. [Samson 1965 #N10, Cousins 1871]

Proverbe Ny ombalahy be maso. [Veyrières 1913 #238]
Traduction française Le taureau aux grands yeux. [Veyrières 1913 #238]
Interprétation française Le roi Andrianampoinimerina s'était donné ce surnom ; on le donna plus tard à Radama I. [Veyrières 1913 #238]

Proverbe Ny sangy maro fa ny maso tsy azo haronina. [Rinara 1974 #3242, Cousins 1871 #2415]

Proverbe Ny trosa tahaka ny lay, izay zatra mandrairay azy no ataony fotsy maso. [Rinara 1974 #3333]

Proverbe Njola mangala-katsaka, ka mitifitra ny main-dambana halaina. [Rinara 1974 #2802]
Njola mangala-katsaka : mody tsy mijery, kanjo mitily ny main-dambana. [Houlder 1895 #2051, Veyrières 1913 #4311]
Njola maso nangala-katsaka. [Veyrières 1913 #5711]
Traduction française Louche qui vole du maïs. [Veyrières 1913 #5711]
Un homme qui louche volant du maïs : il fait semblant de ne pas regarder, et cependant il cherche les épis bien mûrs. [Veyrières 1913 #4311]
Un loucheur volant du mais: il paraît ne pas regarder, et pourtant il cherche les épis bien mûrs. [Houlder 1895]
Interprétation française Ce proverbe signifiait que le louche qui vole du maïs regarde de côté, car il a toujours peur d'être surpris. C' était une croyance supertilieuse que les louches étaient voleurs de maïs. [Veyrières 1913 #5711]

Proverbe Omaly hianao vao nihabe maso, ary anio hianao mangidy ro am-boafotsy. [Cousins 1871 #2543]
Omaly hianao vao nihabe maso ary anio mangidy ro am-boafotsy. [Rinara 1974]

Proverbe Omen-tantely, mivozihi-kibo ; omen-tsira, bongo maso. [Veyrières 1913 #1466, Cousins 1871 #2573]
Omen-tantely, mivozihi-kibo, omen-tsira mandoandoa, toy ny zaza somony. [Rinara 1974 #3446]
Traduction française Donnez-leur du miel, ils disent que cela gonfle le ventre ; donnez-leur du sel, ils disent que cela gonfle les yeux. [Veyrières 1913 #1466]
Interprétation française Ce proverbe se disait des gens qui ne sont jamais contents, et surtout des beaux-parents qu' on ne parvient pas à satisfaire. [Veyrières 1913 #1466]

Proverbe Papangolahy manala vintana, ka ny maso omaly tsy miova. [Veyrières 1913 #855, Rinara 1974 #3479]
Traduction française Papangue qui s' exorcise pour chasser le destin : son mauvais oeil d' hier ne change pas. [Veyrières 1913]
Interprétation française Un méchant reste méchant. [Veyrières 1913 #855]

Proverbe Piriaka ny filo, vaky ny fanjaitra : mason’ ny mpifankatia mifangatsikatsika. [Samson 1965 #P6]

Proverbe Rafotsibe maka voafotsy ka ny maso any Andringitra ihany. [Rinara 1974 #3507]
Rafotsibe nivaro-boafotsy : ny mividy tsy hita, fa ny maso Andringitra ihany. [Veyrières 1913 #1920, Cousins 1871]
Traduction française Marchande de voafotsy : elle ne voit pas les acheteurs, car ses yeux regardent la montagne Andringitra. [Veyrières 1913 #1920]
Interprétation française Elle est dans la lune ; le voafotsy est un arbuste avec les feuilles duquel on fait une boisson. [Veyrières 1913 #1920]

Proverbe Rafotsibe manandrana anana : tsy milaza ny hafiny, fa ny masony mangarika ihany. [Veyrières 1913 #1899, Houlder 1895]
Rafotsibe manandran' anana, tsy milaza ny tsantsony na miteny ny hafiny fa maso mangarika ihany. [Rinara 1974]
Traduction française La vieille goûtant aux herbes potagères (quelle fait cuire): elle ne dit pas qu' elles sont bonnes, mais ses yeux vous regardent de travers (pour que vous n' y touchiez pas). [Houlder 1895 #1971]
Vieille qui goûte des herbes qu' elle a fait cuire : elle ne dit pas que c' est bon, mais ses yeux regardent de travers pour qu' on n' y touche pas. [Veyrières 1913 #1899]

Proverbe Resy tondro maso. [Veyrières 1913 #824]
Traduction française Il a perdu le soutien vers lequel il levait les yeux. [Veyrières 1913 #824]
Interprétation française Se disait de la perte d'un protecteur. [Veyrières 1913 #824]

Proverbe Safidy manga, zai-bazaha; fatakam-be, tavy roy maso : izay ho efa avenina. [Samson 1965 #S30]

Proverbe Saro-tahotra ny masony, ka tia vidy ny lohany. [Cousins 1871 #2871]

Proverbe Sokina anaty voaroy: hitan' ny maso fa sarotra alaina. [Houlder 1895 #1213]
Sokina anaty voaroy, ka hitan' ny maso fa sarotra alaina. [Rinara 1974 #3917]
Traduction française Un hérisson dans les ronces: on le voit, mais il est difficile de l' y aller prendre. [Houlder 1895]

Proverbe Te-hoderaina, tahaka ny fanondro: ny hitan’ ny maso ihany no tondrotondroina. [Cousins 1871]

Proverbe Tonta ny ela, fa ho avy ny vao : ny maso mahita ny vao, fa ny ela tsy manaja ny vao. [Veyrières 1913 #3146, Cousins 1871 #3142]
Tonta ny ela, fa ho avy ny vao, ny maso no manaja ny vao fa ny ela tsy manaja ny vao. [Rinara 1974 #4201]
Traduction française Ce qui dure depuis longtemps est vieux et usé, mais le neuf va venir : les yeux voient ce qui est nouveau, mais le temps ne respecte pas le neuf. [Veyrières 1913 #3146]
Interprétation française Tout passe. [Veyrières 1913 #3146]

Proverbe Totohondrin' Ifanamaro : ny an-trano ihany no mifamoy maso. [Veyrières 1913 #3523, Cousins 1871]
Totohondrin' Ifanantaro, ka ny an-trano ihany no mifamoy maso. [Rinara 1974 #279]
Traduction française Coups de poings d'Ifanamaro : ce sont ceux de la maison qui se pochent les yeux les uns des autres. [Veyrières 1913 #3523]
Interprétation française Se disait des batailles dans la maison. [Veyrières 1913 #3523]

Proverbe Tsy mahita fetry ny lanitra, tsy manjehy ny masoandro, tsy mandrefy ny tany. [Veyrières 1913 #262]
Tsy nahita fetry ny lanitra, tsy nanjehy ny masoandro, tsy nandrefy ny tany. [Cousins 1871 #3557]
Tsy nahita ny fetry ny lanitra, tsy nahajehy ny masoandro, tsy naharefy ny tany, nefa hitan' ny maso sy nodiavin' ny tongotra isan' andro. [Rinara 1974 #4758]
Traduction française On ne voit pas les bornes du firmament, on ne mesure pas le soleil par empans, on ne mesure pas la terre à la brasse. [Veyrières 1913 #262]
Interprétation française Se disait de la puissance et de la grandeur du souverain, afin d' inspirer au peuple crainte et confiance. [Veyrières 1913 #262]

Proverbe Tsy maso va sa fiandry loha no tsy mahita izay hojerena? [Houlder 1895]

Proverbe Tsy mba maro herehina tahaka ny mason' ny mpandrary, fa tokam-pilana toa siny, ka rano ihany no ampoizina. [Rinara 1974 #4544]
Tsy mba maro herehina, tahaka ny mason’ ny mpandrary ; fa tokam-pilana toy ny siny, dia ny rano ihany no ampoizina. [Nicol 1935 #285, Cousins 1871]
Tsy mba maro herehina, tahaky ny mason' ny mpandrary ; fa tokam-pilana toy ny siny, ka dia ny rano ihany no ampoizina. [Veyrières 1913 #1409]
Traduction française Il ne faut pas regarder plusieurs endroits comme les yeux de la femme qui tresse les nattes, mais il faut n' avoir qu' un but comme la cruche qui n' a de souci que pour l' eau. [Veyrières 1913 #1409]
Ne pas avoir de multiples préoccupations, comme l’œil de celui qui tresse ; mais n’avoir qu’un métier, comme la cruche qui ne pense qu’à l’eau. [Nicol 1935 #285]
Interprétation française Ce proverbe se disait du mari qui ne cherchait plus à changer de femme ; il se disait aussi en général de l' attention qu' on devait apporter à une affaire. [Veyrières 1913 #1409]

Proverbe Vao misafo maso. [Veyrières 1913 #6614]
Traduction française Lorsqu' on se frotte les yeux au lit : aussitôt qu' il fait jour. [Veyrières 1913 #6614]

Proverbe Varivarian’ ny lavitra, ka tsy mahita ny ambany maso. [Cousins 1871 #3627, Nicol 1935 #497]
Traduction française Absorbé par une vision lointaine, il perd de vue ce qu’il a sous les yeux. [Nicol 1935 #497]

Proverbe Zaka tsy valiana mahamena maso. [Samson 1965 #Z12]

Proverbe Zatovo mandry maraina: bongo maso vao hita. [Houlder 1895 #1922, Cousins 1871 #3768]
Traduction française Un jeune homme étant resté tard au lit: quand on le voit, il a encore les yeux gonflés. [Houlder 1895]

Proverbe Zo maso tsy arahin-dalana; menimeny tsy vady. [Samson 1965 #Z16]

Index