Index

Proverbes : manemitra ivelany

Proverbe Manemitra ivelany toa tandro-trano. [Rinara 1974 #2093]
Manemitra ivelany toa tandro-trano: miainga ho avo, ka mandry irery. [Houlder 1895 #805]
Temitra ivelany, toa tandro-trano : miainga ho avo, ka mandry irery. [Veyrières 1913 #1133, Cousins 1871 #3067]
Traduction française Orner l' extérieur, comme les pièces de bois qui protègent le bord des et dépassent le faîtage de manière à former deux cornes : elles veulent s' élever et les laisse étendues seules. [Veyrières 1913 #1133]
Un ornement extérieur comme les cornes d' une maison; elles s' élèvent haut mais elles sont seules. [Houlder 1895]
Interprétation française C' est la punition des grandeurs. Dans les anciennes cases de certaines tribus, les deux pièces de bois formant le pignon se croisent au faite comme des cornes; et plus le rang du propriétaire est élevé, plus ces cornes sont longues. [Houlder 1895]
C' était une marque d'amitié, d' habiter ensemble ; mais qui fréquentent à l'excès ou favorisent les étrangers au détriment des parents, la famille les délaisse. [Veyrières 1913 #1133]

Proverbe Manemitra ivelany toy ny vady lany fitiavana. [Rinara 1974 #2094]

Index