Index

Proverbes : mandihy

Proverbe Andevolahy mandihy an-jezika: mahare ny fingodony, fa tsy mahita ny handitsiky ny masony. [Houlder 1895]
Ankizilahy mandihy an-jezika : faly nihaino ny fidobony fa narahim-parasisa vao ory. [Rinara 1974 #281]
Ankizilahy mandihy an-jezika : ny fidobony dia tsara, fa ny maso ditsoka tsy voahevitra. [Rinara 1974 #280]
Traduction française Un esclave dansant sur un tas de cendres: il entend résonner ses pas, sans s’apercevoir que ses yeux s’emplissent de poussière. [Houlder 1895]

Proverbe Andro velona tsy mandihy, ka mirakaraka volo vao mitsinjaka toa mpamosavy. [Rinara 1974 #245]

Proverbe Aza manao ohatra an' Ikotokely mandihy ambony zezika : faly foana mihaino ny fidobony, fa tsy mihevitra ny farasisa hanaikitra ny tongotra. [Veyrières 1913]
Traduction française Ne faites pas comme Ikotokely dansant sur le fumier : tout content d' entendre ses pas, il ne pense pas au mal qui mordra ses pieds enflés par la maladie farasisa. [Veyrières 1913 #6215]
Interprétation française Le plaisir présent empêche de penser à ses suites funestes. [Veyrières 1913 #6215]

Proverbe Aza mandihy am-piringa toa vorondolo. [Houlder 1895 #1321]
Traduction française Il ne faut pas danser sur un tas d' ordures comme un hibou. [Houlder 1895 #126]
Ne dansez pas sur des tas d' ordures comme un hibou. [Houlder 1895]
Interprétation française Ne vous réjouissez pas pour de mauvais motifs (du mal ou de la honte des autres, par ex.). [Houlder 1895]

Proverbe Aza mandihy eo ambony antambo. [Cousins 1871 #568]
Aza mandihy eo an-tampon' ny antambo. [Houlder 1895 #1322]
Mandihy ambonin' ny antambo. [Veyrières 1913 #6301]
Traduction française L' imprudent danse au-dessus du danger et du malheur. [Veyrières 1913 #6301]
Ne dansez pas quand une catastrophe vous menace. [Houlder 1895]

Proverbe Aza mandihy tsy afa-tavony. [Rinara 1974 #664, Cousins 1871 #570]

Proverbe Aza midera vady mahay mandihy, fa ny sandriny no hilaza azy. [Veyrières 1913 #1273]
Aza midera vady mandihy, fa ao ny sandriny milaza azy. [Houlder 1895]
Tsy midera vady mahay mandihy, fa ao ny sandriny hilaza azy. [Rinara 1974 #4697, Cousins 1871]
Traduction française Ne louez pas votre femme parce quelle sait bien danser, car ses bras et ses mains sont là pour attester son talent. [Veyrières 1913 #1273]
Ne louez pas votre femme qui danse, car ses bras (qui s' agitent) montrent assez ce qu' elle sait faire. [Houlder 1895]
Interprétation française Il s' agit ici de la danse d' ondulation des bras et des mains ; sens général : c'est bien à l' oeuvre que l' on connaît l' ouvrier. [Veyrières 1913]
Proverbe très souvent employé et correspondant à peu près à: à l' œuvre on connaît l' ouvrier. [Houlder 1895]

Proverbe Hitsikitsika tsy mandihy foana fa ao raha. [Rinara 1974 #1350, Rajemisa 1985]
Hitsikitsika tsy mandihy foana, fa ao zavatra. [Houlder 1895 #981, Veyrières 1913 #637]
Kitsikitsika tsy mandihy foana, fa ao zavatra. [Cousins 1871 #1278]
Interprétation malgache Tsy misy fisehoan-javatra tsy manam-pototra na antony. [Rajemisa 1985]
Traduction française La crécerelle ne s' agite pas en vain, c' est pour une proie qu' elle aperçoit. [Veyrières 1913 #637]
La crécerelle ne tournoyé pas sans cause, mais c' est qu' elle aperçoit quelque chose. [Houlder 1895]
Interprétation française On n' agit pas et on ne se réjouit pas sans motif ; se disait aussi des chefs qui n' agissent pas sans cause. [Veyrières 1913 #637]
Proverbe souvent cité pour éveiller les soupçons ou insinuer le mal. Pas de fumée sans feu. [Houlder 1895]

Proverbe Kotokely mandihy ambony zezika : faly mihaino ny dobony, fa tsy mihevitra ny farasisa amy ny tongony. [Cousins 1871 #1284]

Proverbe Mandihy amoron-tevana. [Veyrières 1913 #6300]
Traduction française L' imprudent danse au bord de l' abîme. [Veyrières 1913 #6300]

Proverbe Mandihy be volon-kelika : mahay manan-tsiny, tsy mahay manampondro. [Cousins 1871 #1588]
Mandihy be volon-kelika : mahay manan-tsiny, tsy mahay manan-tsiny. [Veyrières 1913 #1776]
Mandihy lava volon-kelika: mahay, manan-tsiny; tsy mahay, manan-tsiny. [Houlder 1895]
Mpandihy lava volon-kelika : mahay, manan-tsiny ; tsy mahay, manan-tsiny. [Veyrières 1913 #1776, Cousins 1871 #1964]
Mpandihy lava volon-kelika : mahay misy tsininy, tsy mahay manan-tsiny rahateo. [Rinara 1974 #2585]
Traduction française Danser avec de longs poils sous les bras (et en les laissant voir): ceux qui savent danser sont répréhensibles, et ceux qui ne savent pas le sont aussi. [Houlder 1895]
Quand une femme en dansant laisse apercevoir des aisselles par trop velues, elle est sûre d' être toujours critiquée, qu' elle sache ou qu' elle ne sache pas danser. [Veyrières 1913 #1776]
Interprétation française Les premiers le sont à cause de leur manque de pudeur, et les seconds parce qu' ils ne devraient pas se mêler de faire ce qu' ils ne savent pas. [Houlder 1895]
Se disait des personnes qui sont critiquées tout en agissant bien, parce quelles ont laissé voir un défaut quelles auraient dû cacher. [Veyrières 1913 #1776]

Proverbe Mandihy maina tsy enin' amponga. [Houlder 1895 #1317]
Traduction française Danser sans raison et sans accompagnement de tambour. [Houlder 1895 #1317]

Proverbe Mandihy miakanjo halatra ka miara-mirebika amin-doza. [Rajemisa 1985]
Mandihy miakanjo ny akanjo halatra, ka miara-mirebika amin-doza. [Houlder 1895 #1065, Rinara 1974 #2070]
Interprétation malgache Enti-milaza ny fahafaham-barakan' izay mangala-javatra enti-miseho eo imasom-bahoaka. [Rajemisa 1985]
Traduction française Danser en portant un habit volé, c' est s' exposer à une catastrophe;. [Houlder 1895]
Interprétation française C. à. d. c' est courir le risque d' être découvert. [Houlder 1895]

Proverbe Mandihy tsy amin' amponga. [Veyrières 1913 #5554]
Traduction française Danser sans tambour, ou sans s'accorder avec le tambour. [Veyrières 1913 #5554]
Interprétation française Se disait d'une joie sans motif ; et aussi de ce qui arrive trop tard. [Veyrières 1913 #5554]

Proverbe Mandihy tsy faly toa tandrimo. [Rinara 1974 #2071]

Proverbe Mandihy tsy toraham-damba. [Cousins 1871 #1589]
Mandihy tsy torahan-damba. [Houlder 1895 #1313, Rinara 1974 #2072]
Traduction française Danser sans y être invité. [Houlder 1895]
Interprétation française Litt. sans qu' on vous présente ou lance un lamba, par allusion à la coutume de faire danser quelqu' un en lui présentant un lamba propre. Au figuré, se mêler de ce qui ne vous regarde pas. [Houlder 1895]

Proverbe Salamanga mandihy irery : ilaozan-kandihy tsy misy hitehaka, ilaozan-kitehaka tsy misy handihy. [Rinara 1974]
Salamanga mandihy irery : ilaozan-kitehaka, tsy hisy handidy ; ilaozan-kandihy, tsy hisy hitehaka. [Veyrières 1913]
Salamanga mandihy irery, ilaozan-kitehaka, tsy hisy handihy; ilaozan-kandihy tsy hisy hitehaka. [Houlder 1895]
Traduction française Quand un homme seul danse le salamanga, s' il cesse de danser pour battre des mains et applaudir, il n' y a plus personne pour danser, et s' il cesse de battre des mains pour danser, il n' y a plus personne pour applaudir. [Veyrières 1913 #5585]
Un homme dansant seul le "salamanga" : s' il s' arrête pour battre des mains, personne ne danse plus; et s' il cesse de battre des mains pour danser, personne n' applaudit plus. [Houlder 1895]
Interprétation française Le "salamanga" est une danse usitée dans certaines cérémonies païennes, comme les exorcismes: le danseur commence lentement d'abord, puis accélère de plus en plus ses mouvements, jusqu' à ce qu' à la fin il tombe parfois épuisé. [Houlder 1895]

Proverbe Tandrimon-jaza ka avy mandihy dia miongana. [Rinara 1974 #4035]

Proverbe Tefahim-poana aza handihy, ka homena vola tsy hirebika. [Samson 1965 #T67]

Proverbe Tomitsika ny tombotay, mandihy ny mananina : izay tsy mbola naniny miesora akany. [Samson 1965 #T102]

Proverbe Tsy mety raha mandihy am-piringa toa vorondolo. [Rinara 1974 #4632, Cousins 1871 #3452]

Proverbe Tsy satry ny mandihy mipetraka, fa ny lamba ho enti-mitsangana no tsy misy. [Rinara 1974 #308]
Tsy satry no mandihy mandry, fa ny lamba ho enti-mitsangana no tsy misy. [Veyrières 1913 #2570, Cousins 1871 #3574]
Traduction française Ce n' est pas de dessein prématuré qu' on danse assis ou couché, mais c' est le lamba qu' il faut porter pour se lever qui manque. [Veyrières 1913]

Index