Index

Proverbes : mandeha

Proverbe Akoho mandeha amin' ny sahafa : solafaka. [Veyrières 1913 #6267]
Traduction française Coq qui marche sur le van : il glisse. [Veyrières 1913 #6267]
Interprétation française Quelle que soit votre habileté, ne vous exposez pas en vous engageant dans de mauvais pas. Le van est bombé et glissant. [Veyrières 1913 #6267]

Proverbe Aleo mandà tsy handeha toy izay hanaiky tsy ho lasa. [Rinara 1974, Rajemisa 1985]
Aleo mandà tsy handeha, toy izay manaiky tsy ho lasa. [Cousins 1871 #95, Nicol 1935 #75, Houlder 1895]
Interprétation malgache Tsy tokony hanaikinaiky foana, nefa hamitaka nony avy eo. [Rajemisa 1985]
Traduction française Il vaut mieux refuser d' aller que d' y consentir et ne pas le faire. [Houlder 1895]
Mieux vaut refuser de marcher, que dire oui et ne pas s’exécuter. [Nicol 1935 #75]

Proverbe Antsiben-daRainisamboady : tefitry ny an-olona ; mandehandeha misedisedy, ny any ny tena tsy atao. [Cousins 1871 #259]
Antsiben-dRainisamboady, ka langan' ny an' olona. [Veyrières 1913 #33]
Antsiben-dRainisamboady : langan' ny an' olona, mandeha misedisedy, fa ny an-tena tsy atao. [Rinara 1974 #304]
Traduction française Cognée de Rainisamboady : elle s' attaque à ce qui est aux autres. [Veyrières 1913 #33]
Interprétation française Rainisamboady était connu pour s' occuper des affaires des autres et négliger les siennes ; ce proverbe se disait de ceux qui portent la parole pour autrui sans en être chargés. [Veyrières 1913]

Proverbe Aza atao mandeha ila toa tenon-drafy. [Houlder 1895 #1820]
Aza atao mandeha ila toa tenon-dratsy. [Rinara 1974 #409, Cousins 1871 #358]
Traduction française Ne tissez pas d' un côté seulement, comme le fait la femme d' un polygame, de dépit, quand l' autre lui demande de l'aider. [Houlder 1895]

Proverbe Aza manao fieran-dRabemila, sady miera no manao. [Veyrières 1913 #755, Cousins 1871 #437]
Aza manao fieran-dRabemila, sady miera no mandeha. [Veyrières 1913 #755, Cousins 1871 #437]
Fieran-dRabemila ka sady manao no miera. [Rinara 1974 #1164]
Manao fieran-dRabemila : miera dia lasa. [Veyrières 1913 #4087, Houlder 1895]
Traduction française Demander la permission à la façon de Rabemila : il demande et part sans attendre la réponse. [Veyrières 1913 #4087]
Demander une permission à la façon de Rabemila: il demande et part (sans attendre de réponse). [Houlder 1895]
Ne demandez pas la permission à la manière de Rabemila : il ne se contente pas de demander la permission, il exécute. [Veyrières 1913 #751]
Interprétation française On dit que Rabemila avait demandé la permission d' acheter un canon à Andohalo et qu' il le fit avant d' avoir la réponse. [Veyrières 1913 #755]

Proverbe Aza mandeha foana raha tsy ny zana-dRanona. [Veyrières 1913 #29]
Traduction française N'allez pas avec les jeunes gens si ce n' est avec le fils d' un tel. [Veyrières 1913 #29]
Interprétation française On disait ces paroles aux jeunes filles pour leur dire de ne pas se livrer à n'importe qui mais de conclure mariage. [Veyrières 1913 #29]

Proverbe Aza mandeha singany toy ny kiraron' Ibeminahy. [Houlder 1895]
Mandeha ila ohatra ny kiraron' i Beminahy. [Rajemisa 1985]
Mandeha singany hoatry ny kiraron' i Beminahy. [Veyrières 1913 #1650]
Mandeha singany ohatra ny kiraron' i Beminahy. [Ravelojaona 1937, Abinal 1888, Rinara 1974]
Tsy mety raha mandeha singany, ohatra ny kiraron' Ibeminahy. [Rinara 1974]
Tsy mety raha mandeha singany, toy ny kiraron’ Ibeminahy. [Cousins 1871 #3449]
Interprétation malgache Enti-milaza zavatra roa tokony hiaraka, nefa tsy tafaraka, fa ny iray ihany no ampiasaina na anaovana. [Rajemisa 1985]
Enti-milaza zavatra tsy feno, tsy tokony ho araka ny izy. [Rajemisa 1985]
Ilazana ny olona izay mampiaraka zavatra tsy misy iraisany na mandeha goana tsy mba manao izay fanaom-bahoaka. [Ravelojaona 1937]
Traduction française Celui seul et n' a pas de compagnon, est comme le soulier que portait Beminahy à pied. [Veyrières 1913 #1650]
N' allez pas seul comme le soulier que portait Ibeminahy à un seul pied. [Houlder 1895]
Qui va seul, comme le soulier que portait Beminahy à un seul pied. [Abinal 1888]
Interprétation française Allusion au personnage d' une légende ; l'expression se disait des gens qui cordaient pas avec les autres. [Veyrières 1913 #1650]
Qui va sans compagnon, qui est dépareillé. [Abinal 1888]

Proverbe Aza mandeha tsy voizina, toy ny lakana mivalan-drano. [Houlder 1895 #1205]
Mandeha tsy voizina hoatry ny lakan-jejo. [Veyrières 1913 #4047]
Mandeha tsy voizina toa lakan-fila. [Rajemisa 1985]
Mandeha tsy voizina toa lakan-jejo. [Rinara 1974 #2061]
Mandeha tsy voizina toy ny lakan-jejo. [Nicol 1935 #160]
Misosa tsy voizina hoatry ny lakan-jejo. [Veyrières 1913 #4047]
Tsy mety raha mandeha tsy voizina toa lakan-jejo, na manendry tena toy ny amboa hiantsena. [Rinara 1974 #4630]
Tsy mety raha mandeha tsy voizina, toy ny lakana mivalan-drano. [Cousins 1871 #3450]
Interprétation malgache Enti-milaza olona misosososo miditra na manao zavatra nefa tsy ampandrosoina na asaina manao ilay zavatra akory. [Rajemisa 1985]
Traduction française Filer avant même qu’on rame, comme une pirogue instable. [Nicol 1935 #160]
N' allez pas sans être envoyé (litt, sans qu' on vous fasse avancer en ramant), comme un canot allant à la dérive. [Houlder 1895]
S' introduire sans être invité et s' avancer de soi-même comme une pirogue légère qui s' en va sans qu' on rame. [Veyrières 1913 #4047]
Interprétation française N' agissez pas de votre propre chef. [Houlder 1895]

Proverbe Aza mihambom-po banga nify, ka tsy mitondra miso mandeha. [Houlder 1895 #2057, Veyrières 1913 #6220, Cousins 1871 #613]
Aza mihambom-po toa banga ka tsy mitondra miso (antsy) mandeha. [Rinara 1974 #745]
Traduction française Ne faites pas comme l' édenté plein de suffisance, et qui n' emporte pas de couteau en voyage. [Veyrières 1913 #6220]
S' il vous manque des dents, que l' amour-propre ne vous empêche pas d' emporter un couteau en voyage. [Houlder 1895 #2057]
Interprétation française Il espérait trouver un couteau ; or il n' en trouve pas et il se repent, car il a faim et n' a pas de dents. Ce proverbe se disait des imprévoyants. [Veyrières 1913 #6220]

Proverbe Aza miringiringy loatra ny fitondrantena : fa ny ho faty indray mandeha leo ihany, fa ny fanindroany no tsy tanty. [Cousins 1871]

Proverbe Biby tsy mandeha tsy amin' ny lohany, hazo tsy maniry tsy amin' ny fakany. [Rinara 1974 #897]
Biby tsy mandeha tsy ny lohany ; hazo tsy maniry tsy ny fakany ; rano tsy mita tsy ny fandrana. [Veyrières 1913 #965, Cousins 1871 #764, Nicol 1935 #319]
Mañalihale biby an-davake. [Poirot & Santio: Vezo]
Traduction française Chercher un animal dans son trou. [Poirot & Santio: Vezo]
L’animal ne marche que la tête en avant, l’arbre ne pousse que grâce à ses racines, l’eau ne s’écoule que par un canal. [Nicol 1935 #319]
Un serpent ne va pas sans sa tête, un arbre ne pousse pas sans ses racines, l' eau ne franchit pas un fossé sans qu' un tronc de palmier creusé lui serve de conduit. [Veyrières 1913 #965]
Interprétation française Chercher des problèmes. [Poirot & Santio: Vezo]
Se disait des enfants et des inférieurs que des gens malveillants montaient contre leurs parents ou leurs chefs et détachaient d' eux. [Veyrières 1913 #965]

Proverbe Hazakazaky ny osa : mandeha ben’ andro. [Samson 1965 #H19]

Proverbe Indray maka no maty vary ka no handevon-tsotrobe ! [Rinara 1974 #1426]
Indray mandeha no maty vary, ka handevin-tsotrobe ! [Veyrières 1913 #2705]
Traduction française Parce que votre riz est mort une fois, vous allez enterrer votre grande cuiller ! [Veyrières 1913 #2705]
Interprétation française Il ne faut pas se décourager. [Veyrières 1913 #2705]

Proverbe Indray mandeha no mahazo vodiakoho ka manao mason-renivitsika. [Rinara 1974 #1427]

Proverbe Irak' Ingahimbazo : ny mahita ihany no mandeha. [Veyrières 1913 #3800, Rinara 1974 #1443, Cousins 1871]
Traduction française Commissionnaires d' Ingahimbazo : ce sont toujours ceux qui sont au courant, qui partent. [Veyrières 1913 #3800]
Interprétation française Se disait de ceux qui abusent des gens de bonne volonté. [Veyrières 1913 #3800]

Proverbe Izay mandeha tsy miera no mangala-dia. [Rinara 1974 #1505]

Proverbe Lahy antitra manina : hitsinjo tsy mahita, handeha tsy afaka. [Veyrières 1913]
Lahy antitra manin-kavana: hitsinjo, tsy mahita ; handeha, tsy afaka. [Houlder 1895 #1954, Cousins 1871 #1295, Veyrières 1913]
Traduction française Un vieillard s' ennuyant après ses parents (ou ses amis): il voudrait regarder, mais ne peut pas voir; il voudrait aller (auprès d' eux), mais ne peut plus marcher. [Houlder 1895 #1954]
Vieux qui a la nostalgie et veut revoir ses parents et son pays : il veut regarder et il ne voit pas, il veut marcher et il ne peut pas. [Veyrières 1913 #1823]
Interprétation française Se disait des désirs inutiles ou impossibles. [Veyrières 1913 #1823]

Proverbe Lahiantitra manin-kavana: hitsinjo mipetrapendrana, handeha godrogodro lohalika. [Rinara 1974 #1675]

Proverbe Lambo nandeha, vato nivaringarina : mandehana fa samy ratsy. [Samson 1965]

Proverbe Madio midina, toy ny andevo manasa lamban' Antananarivo. [Houlder 1895 #1551]
Madio midina, toy ny andevon’ Antananarivo manasa lamba. [Cousins 1871 #1391]
Madio midina toy ny tsongavavin' Antananarivo handeha hanasa lamba. [Rinara 1974 #1826]
Traduction française Être propre en descendant, comme les esclaves s' en allant laver les vêtements (de leurs maîtres) de Tananarive. [Houlder 1895]
Interprétation française En descendant de la ville vers la rivière, les esclaves se paraient des vêtements de leurs maîtres, et c' est pour cela qu' ils étaient propres. [Houlder 1895]

Proverbe Manao lian--dranomasina : mandeha, fa mbola ho avy. [Veyrières 1913 #5857]
Traduction française Désirer à la façon de la mer : elle s' en va, mais elle reviendra. [Veyrières 1913 #5857]
Interprétation française Proverbe betsimisaraka. [Veyrières 1913 #3110]

Proverbe Manao loa-barin-dRenimpela : ny haka sifotra no feno lovia, fa ny ho any Mantasoa mandeha manaraina. [Rinara 1974 #2006, Cousins 1871 #1550]

Proverbe Mandeha daika, mitomoe-daika. [Houlder 1895 #1003, Rinara 1974 #2057]
Mandeha, daika ; tomoe-daika. [Cousins 1871 #1580]
Traduction française Il est gauche en marchant, et il est gauche en restant en place. [Houlder 1895 #1003]

Proverbe Mandeha ho aze ka pompeñi Manja. [Poirot & Santio: Vezo]
Traduction française Couler toujours comme la pompe de Manja. [Poirot & Santio: Vezo]

Proverbe Mandeha irery, sahalain' Andriamanitra; mandeha roa, sahalain' olombelona. [Houlder 1895 #24, Cousins 1871 #1581]
Traduction française Quand on est seul (pour faire le bien) c' est Dieu qui juge; quand on est deux (ou plusieurs) ce sont les hommes. [Houlder 1895 #24]

Proverbe Mandeha miadana toy ny dian' andriana. [Veyrières 1913 #4013]
Traduction française Marcher lentement comme le cortège royal. [Veyrières 1913 #4013]
Interprétation française Quand le souverain allait en voyage il était accompagné d' un grand cortège qui embarrassait la marche. [Veyrières 1913 #4013]

Proverbe Mandeha sesika, mandiny disaka. [Samson 1965 #M27]

Proverbe Mandeha tsy fidiny hoatry ny zaobavim-boka. [Veyrières 1913 #2007]
Traduction française Aller contre son gré comme la belle-soeur d' un lépreux. [Veyrières 1913]
Interprétation française La veuve devait épouser le frère de son mari décédé. [Veyrières 1913 #2007]

Proverbe Mantongory mienatra : mandeha tsy amin’ entana. [Samson 1965 #M79]

Proverbe Maty aho basin' janako : mbola tsy napoakao indray mandeha akory, ka afaka ny sofiny. [Veyrières 1913 #924, Cousins 1871 #1660]
Traduction française Que je suis malheureuse pour le fusil de mon fils : vous ne l' avez pas fait partir une seule fois et déjà le chien est cassé. [Veyrières 1913 #924]
Interprétation française Se disait des personnes qui se laissaient absorber par le regret d' une perte matérielle au lieu de penser aux personnes : gens à courte vue, à petites idées. [Veyrières 1913 #924]

Proverbe Maty indray mandeha leo ihany, fa ny fanindroany no tsy tanty. [Nicol 1935 #367, Cousins 1871]
Traduction française Mourir une fois passe : mais deux fois, c’est trop. [Nicol 1935 #367]

Proverbe Matory mitsangana, mandeha mitsivalana toa lamba. [Rinara 1974 #2196]

Proverbe Mihazakazaka avy orana: handeha mafy toa maninana ny lanitra, handeha mora kotsakotsa. [Rinara 1974]

Proverbe Mihazakazaka avy orana: miezaka mafy, toa maninana ; handeha miadana, toa tsy manahy. [Cousins 1871 #1768]

Proverbe Miomàna hianareo manana omby, fa ny mahery mandeha aza matin' ny sasany, hoy Rafotsibe maty kary. [Rinara 1974 #2358]

Proverbe Mitsapika ny teny, mandeha ny avelo : ny avelo tsy takona afenina. [Cousins 1871 #1904]

Proverbe Mpamosavy vao mpianatra ka mandeha diavolana. [Veyrières 1913 #164, Rinara 1974 #2569, Cousins 1871 #1956]
Traduction française Sorcier encore inexpérimenté : il a tellement hâte de faire son sabbat qu'il y va même par un clair de lune. [Veyrières 1913 #164]
Interprétation française Se disait des gens passionnés ou des gens inexpérimentés et maladroits. [Veyrières 1913 #164]

Proverbe Ny mandeha tsy zoto, ny mijanona tsy laina. [Rajemisa 1985]
Ny mandeha tsy zoto, ny mipetraka tsy laina. [Veyrières 1913]
Ny mitoetra tsy laina, ny mandeha tsy zoto. [Abinal 1888, Veyrières 1913]
Interprétation malgache Adidy no aleha ary andraikitra no ijanonana, ka izay mahatsara zavatra no atao, fa tsy hoe akory izay mandeha dia olo-mazoto ay izay mijanona dia olo-malaina. [Rajemisa 1985]
Enti-milaza fa fanatanterahana adidy no atao fa tsy fitiavana hanao an' itsy na hanao an' iroa akory. [Rajemisa 1985]
Traduction française Rester n' est point de la paresse, aller n' est point du zèle. [Veyrières 1913 #3731]
Interprétation française Indifférent pour rester ou pour partir. [Abinal 1888]
On est libre d' agir ou de ne pas agir. [Veyrières 1913 #3731]

Proverbe Ny maty indray mandeha leo ihany, fa ny maty indroa no tsy tanty. [Veyrières 1913 #2902]
Ny maty indray mandeha leo ihany, fa ny maty indroa no tsy telina. [Veyrières 1913 #2902]
Traduction française Mourir une fois est supportable, mais mourir pour la seconde fois est intolérable. [Veyrières 1913 #2902]
Interprétation française Ce proverbe était dit par ceux qui perdaient un procès ou avaient malheur sur malheur. [Veyrières 1913 #2902]

Proverbe Ny nifin’ ondry no tsara tokana, fa ny mandeha irery tsy valiana. [Cousins 1871]
Ny nifin’ ondry no tsara tokana, fa ny teny tsy tsara tokana. [Cousins 1871]
Ny nifin' ondry no tsara tokana fa tsy ny teny. [Rinara 1974 #3171]

Proverbe Raha indray mandeha no misambo--bary ka tsy mahazo, aza mandoro ny fatambary. [Houlder 1895 #966]
Raha indray mandeha no misambo--bary tsy mahazo, aza dorana ny fatambary. [Rinara 1974 #230]
Traduction française Pour une fois que vous désirez emprunter du riz et qu' on ne vous en donne pas, n' allez pas brûler la petite corbeille. [Houlder 1895]
Interprétation française Il ne faut pas se décourager trop vite! [Houlder 1895]

Proverbe Raharahan' i Mantasoa, ka ny miera maty venty, ary ny mandeha fotsiny mandoa loso. [Veyrières 1913 #393]
Raharahan' i Mantasoa, mandeha tsy miera, maty loso ; mandeha miera, maty venty. [Veyrières 1913 #393]
Raharahan' Imantasoa: ny miera mandoa venty, ny mandeha fotsiny maty loso. [Houlder 1895]
Raharahan' Imantasoa : ny miera maty venty, ny mandeha fotsiny maty loso. [Rinara 1974 #3646]
Raharahan' i Mantasoa: ny miera maty venty, ny mangala-dia maty loso; ny mitoetra lany lamba aman-tsalaka. [Veyrières 1913 #393, Cousins 1871, Rajemisa 1985]
Traduction française Corvée de Mantasoa : ceux qui s' absentent avec permission sont à l' amende de seize sous, et ceux qui s' absentent sans permission sont à l' amende d' une demi-piastre. [Veyrières 1913 #393]
Le travail à Mantasoa: ceux qui demandent une permission payent quatre-vingts centimes; et ceux qui s' absentent sans permission payent deux francs cinquante. [Houlder 1895]
Mantasoa : ceux qui s' absentent avec permission sont à l' amende de seize sous ; ceux qui s' absentent sans permission sont à l' amende d' une demi-piastre ; ceux qui sont présents usent au travail leur lamba et jusqu' au salaka qui entoure leurs reins. [Veyrières 1913]
Interprétation française Au temps de Ranavalona 1ère il existait à Mantasoa (à 60 km. à l' est de Tananarive) de grands ateliers établis par J. Laborde pour le compte du gouvernement malgache. Des centaines d' ouvriers (jusqu' à 1500, dit-on), y fondaient des canons, y fabriquaient des poteries, etc. Des chrétiens persécutés y étaient aussi employés et ce n' est peut-être qu' à ces derniers que s' appliquaient les dures mesures qui ont passé en proverbe. [Houlder 1895]
La corvée dans les ateliers royaux de Mantasoa était particulièrement pénible ; le proverbe se disait de toute corvée dure et pénible : le français Laborde avait construit à Mantasoa à 40 km de Tananarive, des ateliers royaux où l'on faisait des armes. [Veyrières 1913 #393]

Proverbe Ranalahy mangery am--pihinanana : mandehana ny handeha fa tanako ity. [Samson 1965 #R22]

Proverbe Randran-gita natao vokim-pelaka : sady mandeha mamepeka. [Samson 1965 #R27]

Proverbe Ratsy tarehy handeha hilanona, ka maraina ihany no izy. [Houlder 1895 #1290]
Ratsy tarehy handeha hilanona, ka ny maraina ihany no izy. [Rinara 1974 #3727]
Ratsy tarehy handeha hilanona : maraina ihany no izy. [Veyrières 1913 #1785, Cousins 1871]
Traduction française Femme laide qui va voir les réjouissances publiques : elle n' y va que le matin. [Veyrières 1913 #1785]
Une femme laide voulant se rendre à une fête publique: c' est de bon matin qu' elle doit se mettre en route. [Houlder 1895]
Interprétation française Elle a honte. [Veyrières 1913 #786]
Pour ne pas trop se faire remarquer. [Houlder 1895]

Proverbe Salasala toa mpantsaka tratr' orana : miadana, toa miandry loza ; mihazakazaka, toa maninana ny lanitra. [Veyrières 1913 #791]
Salasala toy ny mpantsaka tratr' orana: miadana, toa miandry ny loza; mihazakazaka, toa maninana ny lanitra. [Houlder 1895 #988]
Salasala toy ny olona mantsaka tratr' orana : mandeha mora toa miandry loza, mihazakazaka toa maninana ny lanitra. [Rinara 1974 #3819]
Salasala, toy ny olona mantsaka tratr’ orana: miadana, toa miandry loza ; mihazakazaka, toa maninana ny lanitra. [Cousins 1871 #2851]
Traduction française Indécis comme le porteur d' eau surpris par la pluie : s' il va lentement, il s' expose au malheur ; s' il court, il a l' air de rivaliser avec le ciel. [Veyrières 1913 #791]
Qui ne sait trop que faire comme un porteur d' eau atteint par la pluie; s' il continue à marcher lentement, il semble attendre le malheur; mais s' il se met à courir, il paraît vouloir rivaliser avec le ciel. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait des gens qui étaient chez les seigneurs ou les chefs et ne savaient comment faire pour les contenter ; et aussi des gens perplexes qui ne savent comment faire parce qu'ils ont toujours tort. [Veyrières 1913 #791]

Proverbe Satrin' ny maniraka lasan-davitra, satrin' ny irahina tsy handeha. [Rajemisa 1985]
Satrin' ny maniraka lasan-davitra, satrin' ny irahina tsy mandeha. [Abinal 1888 #588, Veyrières 1913 #679, Rinara 1974 #3864, Cousins 1871 #2883]
Satrin' ny mpaniraka, lasan-davitra; satrin' ny hirahina tsy handeha. [Houlder 1895 #1204]
Interprétation malgache Enti-milaza fa ny mpanome baiko moa ta hampanao raharaha foana, ny baikoina kosa zarany tsy hisy baiko hatao. [Rajemisa 1985]
Traduction française Celui qui envoie aime qu' on aille loin, l' envoyé au contraire préfère ne pas bouger. [Abinal 1888 #588]
Celui qui envoie aime qu' on aille loin, mais l' envoyé préfère ne pas bouger. [Veyrières 1913 #679]
Celui qui envoie voudrait envoyer loin, mais celui qui est envoyé voudrait bien ne pas partir du tout. [Houlder 1895]
Interprétation française Ceux qui commandent exigent beaucoup, ceux qui sont commandés font le moins possible [Abinal 1888 #588]
Le maître exige beaucoup de travail, et le subordonné en fait le moins possible ; ce proverbe se disait aussi de deux intentions contradictoires. [Veyrières 1913 #679]
L' employeur désire obtenir beaucoup de travail, mais l' employé désire en faire le moins possible. [Houlder 1895]

Proverbe Sikim-balaka mahay mamindra, sampin-kavia, mahay mianjaika. [Rinara 1974 #3886]
Sikim-balaka, mahay mandeha ; sampin-kavia, mahay mihaingo. [Veyrières 1913 #2461, Cousins 1871 #2895, Houlder 1895]
Traduction française Celui qui se ceint les reins sans trop serrer montre qu' il sait marcher, et celui qui jette le bout de son lamba sur l' épaule gauche montre qu' il sait s' habiller. [Houlder 1895]
Qui met un lamba autour de ses reins et laisse pendre un bout sait marcher ; qui se drape de la main gauche sait se parer. [Veyrières 1913 #2461]

Proverbe Soa kenda hahay mitsako; soa lavo hahay mandeha. [Cousins 1871 #2908, Houlder 1895]
Soa lavo hahay mamindra, soa kenda hahay mitsako. [Rinara 1974 #3904]
Traduction française Il est bon de s' étrangler pour apprendre à mieux mâcher ensuite; il est bon de tomber, ça apprend à mieux marcher. [Houlder 1895]

Proverbe Somondrara vady, tsy mandry mandeha. [Samson 1965 #S54]

Proverbe Tafondro mandeha. [Veyrières 1913 #456]
Traduction française C' est un canon qui marche. [Veyrières 1913 #456]
Interprétation française Expression pour dire un canon sur son affût. [Veyrières 1913 #456]

Proverbe Toy ny lamba: raha tezitra, isikinana; raha mandry, irakofana; raha mandeha, itafiana. [Houlder 1895]
Toy ny lamba: tezitra, isikinana; mandry, irakofana : mandeba, itafiana ; faly, isampinana. [Cousins 1871 #3207]
Toy ny lamba : tezitra isikinana, mandry irakofana, mandeha itafiana faly isampinana. [Veyrières 1913 #1718, Rinara 1974 #4300]
Traduction française C' est comme le lamba : dans la colère, on s' en ceint les reins ; couché, on s' en couvre ; en marche, on s' en revêt ; content, on s' en sert pour se draper. [Veyrières 1913]
Pareil au lamba: quand on est en colère, on s' en ceint les reins; pour dormir, il sert de couverture; quand on sort, il sert de vêtement. [Houlder 1895]
Interprétation française Le lamba, vêtement national, est une espèce de grand châle enveloppant tout le haut du corps et une partie des jambes, et pouvant même traîner jusqu' à terre, il est en toute espèce de tissus, et sert à plusieurs usages, comme le montre ce proverbe. [Houlder 1895]
Paroles d'éloge : ce proverbe était fréquemment employé dans les discours publics, par exemple dans les discours royaux. [Veyrières 1913 #1718]

Proverbe Toy ny toho atosiky ny mamba, mandeha amin-tahotra. [Houlder 1895 #924]
Traduction française Comme les petits poissons poussés (vers le bord) par le caïman, c' est par crainte qu' ils vont. [Houlder 1895]
Interprétation française On dit que le caïman les pousse vers la rive pour saisir le pêcheur qui voudra les prendre. Ce proverbe servait d' excuses aux petits que les grands envoyaient voler. [Houlder 1895]

Proverbe Tsy mety raha natositosika handeha, fa nony lasa natao folo hafatra. [Rinara 1974 #4655]

Proverbe Tsy misy mahay mandeha ohatra ny akoho, fa raha mandeha an--tsahafa solafaka. [Rinara 1974]
Tsy misy mahay mandeha tahaka ny akoho fa raha mandeha an--tsahafa solafaka. [Rajemisa 1985]
Tsy misy mahay mandeha toy ny akoho ; fa raha mandeha amy ny sahafa, solafaka. [Cousins 1871]
Tsy misy mahay mandeha toy ny akoho ; fa raha mandeha amin’ ny sahafa, solafaka. [Nicol 1935 #288]
Interprétation malgache Aoka hitandrina na dia izay milaza azy ho mahay aza fa raha sendra ny sarotra mety ho voa. [Rajemisa 1985]
Traduction française La poule est le plus habile des marcheurs ; mais s’il lui arrive de marcher sur le van, la voilà qui glisse. [Nicol 1935 #288]

Proverbe Tsokan’ omby mahian’ Ivonizongo: atontona, tsy mandeha; trohina, mamahana; nefa raha tazanina, toa hirotsaka ihany. [Cousins 1871]
Tsokan' omby mahian' i Vonizongo : atontona tsy mandeha, trohina mamahana, nefa raha tazanina toy ny hirotsaka ihany. [Rinara 1974 #4470]

Proverbe Voalatsa-bato tsy hinona, ka misaron-doha mandeha. [Veyrières 1913 #177, Rinara 1974 #4983, Cousins 1871 #3702]
Traduction française N'être pas désigné pour subir l' épreuve du tanguin et cependant se couvrir la tête en marchant. [Veyrières 1913 #177]
Interprétation française Aller la tête couverte était une marque de sorcellerie ; le sens est qu' on peut se tenir tranquille lorsqu' on est quitte d'une difficulté. [Veyrières 1913 #177]

Proverbe Zazavavy mandeha vao isa. [Veyrières 1913 #1600]
Traduction française Jeune fille qui sort pour la première fois. [Veyrières 1913 #1600]

Index