Index

Proverbes : malazo

Proverbe Akondro jinjaina hariva : raha tsy malazon' ny andro aza, mantsasaky ny alina. [Veyrières 1913 #2582, Rinara 1974 #15]
Akondro jinjana hariva: raha tsy malazon' ny andro aza, mantsasaky ny alina. [Houlder 1895 #141, Cousins 1871 #72]
Ravina nalaina hariva, na tsy malazon' ny andro aza; mantsasaky ny alina. [Rinara 1974 #3733]
Traduction française Bananier coupé le soir : s' il n'est pas flétri par le soleil du jour, il est jauni et flétri par le froid de la nuit. [Veyrières 1913 #2582]
Un bananier coupé le soir: s' il n' a pas été desséché par la chaleur du jour, il sera gâté par la fraîcheur de la nuit. [Houlder 1895]
2.558#15 and #3733 write "matsasaky"; I changed it to "mantsasaky" []

Proverbe Aza atao hazo lazoin’ ny varatra: malazo mbamin-draviny, maina mbamy ny vatany, ary fohatra mbamy ny fakany. [Cousins 1871 #349]
Aza atao hazo lazoin' ny varatra : malazo mbamin-draviny, maina mbamin' ny vatany, ary fohatra mbamin' ny fakany. [Veyrières 1913 #2586]
Aza atao hazo lazoin' ny varatra : malazo mbamin' ny raviny, maina mbamin' ny vatany, ary fohatra mbamin' ny fakany. [Rinara 1974 #400]
Traduction française Qu'on ne le traite pas comme l' arbre flétri par la foudre : les feuilles sont fanées, le tronc desséché, les racines abîmées. [Veyrières 1913 #2586]
Interprétation française Il faut traiter les gens avec ménagements. [Veyrières 1913 #2586]

Proverbe Izay manao ratsy : raha tsy malazon' ny andro, mantsasaky ny alina. [Houlder 1895 #1717, Veyrières 1913 #5662]
Traduction française Celui qui fait le mal sera puni : s' il n' est pas desséché par la chaleur du jour, il sera moisi par l' humidité de la nuit. [Veyrières 1913 #5662]
Ceux qui font le mal: s' ils ne sont pas flétris (desséchés) par la chaleur du jour, ils seront moisis par la fraîcheur de la nuit. [Houlder 1895]
Interprétation française Le châtiment les atteindra, soit d' une façon soit d' une autre. [Houlder 1895]

Proverbe Ny marina toy ny tsiriry anaty harefo, ka tsy maty fa malazo. [Rinara 1974 #3126]
Ny marina toy ny tsiriry anaty harefo, tsy maty fa malazo. [Veyrières 1913 #2966, Houlder 1895]
Toy ny tsiriry anaty harefo : malazo fa tsy maty. [Veyrières 1913 #6388]
Traduction française C' est comme l' herbe tsiriry au milieux des joncs harefo : elle est sèche mais elle n' est pas morte. [Veyrières 1913 #6388]
Les hommes justes sont comme l' herbe tsiriry au milieu des joncs : ils ne meurent pas, il ne font que se faner. [Veyrières 1913 #2966]
Les justes sont comme l' herbe "tsiriry" au milieu des joncs: ils ne périssent pas, mais se fanent seulement. [Houlder 1895]
Interprétation française Cette herbe est très vivace. Se disait des gens opiniâtres. [Veyrières 1913 #6388]

Proverbe Odre ! tsy mbola malazo ny ravina nihinanana ka dia misaraka ! lehilahy tsy mba valahara izany ! [Veyrières 1913 #1400]
Traduction française Comment ! les feuilles qui ont servi de nappes à votre repas de noces ne sont pas encore sèches, et voilà que vous répudiez votre femme ! c' est là le fait d' un homme sans pudeur. [Veyrières 1913 #1400]
Interprétation française Sens général : mariage trop tôt rompu, amitié trop tôt finie. [Veyrières 1913 #1400]

Proverbe Raha malazo ny ahitra, dia mihintsana ny voniny. [Veyrières 1913 #677]
Traduction française Quand l' herbe se dessèche, sa fleur tombe. [Veyrières 1913 #677]
Interprétation française Les chefs sont abandonnés quand ils sont trop faibles. [Veyrières 1913 #677]

Proverbe Raha te-hihinam-boasary hianao, mankanesa any amin-dRainibako any Namehana; fa ny mangataka, omeny malazo ; ny mividy, ivarotany ny manta ; izy tom-pony homana ny masaka. [Veyrières 1913 #5407, Cousins 1871 #2715]
Raha te-hihinam-boasary hianao, mankanesa any amin-dRainibako eny Namehana, fa ny mpangataka omeny malazo, ny mividy ivarotany ny manta, fa izy tompony homana ny masaka. [Rinara 1974 #3661]
Traduction française Si vous voulez manger des oranges allez chez Rainibako à Namehana : à ceux qui demandent, il donne des oranges passées ; à ceux qui achètent, il donne des oranges vertes ; et lui le propriétaire, il mange des oranges mûres. [Veyrières 1913 #5407]
Interprétation française Prendre pour soi ce qu'il y a de meilleur. [Veyrières 1913 #5407]

Index