Index

Proverbes : lavo

Proverbe Aza homehy lavo, fa ny tody tsy misy, fa ny atao no miverina. [Houlder 1895 #1718, Veyrières 1913 #2690, Cousins 1871 #387]
Aza homehy lavo : ny tody tsy misy, fa ny atao no miverina. [Nicol 1935 #10]
Traduction française Ne riez pas d’une chute : à défaut de représailles, il vous arrivera la même aventure. [Nicol 1935 #10]
Ne vous moquez pas de celui qui tombe, car même s' il ne se venge pas, Dieu le vengera et le mal que vous aurez fait, retombera sur vous. [Veyrières 1913 #2690]
Ne vous moquez pas de quelqu' un qui est tombé: il n' y a pas de vengeance (force occulte), mais ce qu' on fait retombe sur vous. [Houlder 1895]
Interprétation française Et si vous tombez, ce qui peut vous arriver à vous aussi, on se moquera aussi de vous. [Houlder 1895]

Proverbe Aza mihomehy ny lavo. [Veyrières 1913 #2697]
Traduction française Ne vous moquez pas de ceux qui tombent. [Veyrières 1913 #2697]
Interprétation française Vous pouvez tomber à votre tour. [Veyrières 1913 #2697]

Proverbe Bokalahy lavo amin-karavola: ka kibo no enti-manarina. [Houlder 1895 #2029]
Boka lavo amin-karavola ka ny kibo no enti-manarina ny tena. [Rinara 1974 #908]
Boka lavo amin-karavola : ny kibo no enti-manarina. [Veyrières 1913 #1949]
Boka lavo amin-karavola: ny kiho no enti-manarina. [Cousins 1871 #776]
Traduction française Lépreux tombé dans l' herbe qu' on appelle haravola : n' ayant plus de mains, c' est avec l' aide de son ventre qu' il se relève. [Veyrières 1913 #1949]
Un lépreux tombé sur l' herbe: c' est en s' aidant de son ventre qu' il se relève. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait des gens qui sont dans le malheur et qui s' en tirent comme ils peuvent. [Veyrières 1913 #1949]

Proverbe Bokalahy lavo an-tany mena, ka tafarina vao mingoso anabavy. [Houlder 1895 #2028]
Boka lavo-an-tany mena, ka tafarina vao mingoso anabavy. [Veyrières 1913 #1950]
Boka lavo an-tanimena : tafarina vao mingoso fady. [Rinara 1974 #910]
Traduction française Lépreux qui est tombé sur la terre rouge : quand il est relevé, il jure par sa soeur. [Veyrières 1913]
Un lépreux qui tombe sur la terre rouge: ce n' est qu' une fois relevé qu' il jure par sa sœur. [Houlder 1895]
Interprétation française Il fait le fier. [Veyrières 1913 #1950]
Voyant qu' il n' a pas été en danger, n' étant tombé que sur la terre, une fois sur pied il reprend confiance et ose se mettre à jurer. [Houlder 1895]

Proverbe Boka lavo amin-antsoro : raha misy fivoy, dia lakana. [Veyrières 1913 #1948, Cousins 1871 #775]
Boka lavo amin' antsoro : raha nisy fivoy dia lakana. [Rinara 1974 #907]
Traduction française Lépreux qui est tombé dans l'herbe qu' on appelle antsoro : il ne manque qu' une rame pour faire la pirogue. [Veyrières 1913 #1948]
Interprétation française Cette herbe rend les coteaux très glissants et le lépreux est rond comme la pirogue ; amère plaisanterie sur les lépreux parce que le mal a rongé leurs membres. [Veyrières 1913 #1948]

Proverbe Boka lavo amin-tsihivitrana ka nambakain' ny hohony. [Rinara 1974 #909]
Boka lavo an-tsihivitrana : ka nambakain' ny hohony. [Veyrières 1913 #1952, Cousins 1871]
Traduction française Lépreux qui tombe sur une natte : ce sont ses ongles qui l' ont trompé. [Veyrières 1913 #1952]
Interprétation française Plaisanterie ; on appliquait le proverbe à ceux qui étaient eux-mêmes les auteurs de leurs maux. [Veyrières 1913 #1952]

Proverbe Boka lavo an-tsihivitrana : indray mitsinkasina ihany. [Veyrières 1913 #1951, Cousins 1871]
Traduction française Lépreux qui tombe sur une natte : il tombe tout d' une pièce. [Veyrières 1913 #1951]
Interprétation française Puisqu' il n' a plus d' extrémités ; se disait des chutes. [Veyrières 1913 #1951]

Proverbe Diamangan-dRainisima : ny lavo mitsilany, voa vao manala vava. [Veyrières 1913 #6497, Cousins 1871 #832]
Diamangan-dRainisima : ny lavo mitsilany, voa vao miala vava. [Rinara 1974 #977]
Traduction française Coups de pied de Rainisima : celui qui tombe demande grâce, c' est une fois atteint qu' on a de bonnes paroles. [Veyrières 1913 #6497]
Interprétation française La lutte à coups de pied était un jeu très en usage. [Veyrières 1913 #6497]

Proverbe Faly raha tonga ny rano fanala kenda, raha malahelo ka misy mpanony, raha lavo ka misy mpanarina. [Houlder 1895, Rinara 1974]
Faly raha tonga ny rano fanala kenda, raha malahelo ka misy mpanony, raha lavo no misy mpanarina. [Veyrières 1913 #808, Cousins 1871 #889]
Traduction française Nous sommes heureux, car l'eau est arrivée pour dégager le gosier obstrué ; malheureux nous avons un consolateur ; tombés à terre, nous avons quelqu' un qui nous relève. [Veyrières 1913 #808]
On est content de trouver de l' eau quand on étouffe, un consolateur quand on a du chagrin, quelqu' un qui vous relève quand on est tombé. [Houlder 1895]
Interprétation française Paroles dites aux protecteurs. [Veyrières 1913 #808]

Proverbe Izaho no lavo, niherika anao! [Houlder 1895 #140, Veyrières 1913 #3010, Cousins 1871 #1164, Rinara 1974]
Traduction française C' est de détourner la tête pour vous regarder qui m' a fait tomber. [Houlder 1895]
Si je suis tombé, c'est que je me suis retourné pour vous regarder. [Veyrières 1913 #3010]
Interprétation française Se disait au sens passionnel. [Veyrières 1913 #3014]

Proverbe Lavo manandrongo. [Veyrières 1913 #6758]
Traduction française Tomber comme le lézard. [Veyrières 1913 #6758]
Interprétation française Se disait d'une chute de tout son long en avant. [Veyrières 1913 #6758]

Proverbe Manao tolon’ Ilaihavia : ny anilany tsy lavo, ny anilany tehafi-maso. [Cousins 1871 #1559, Veyrières 1913]
Manao tolon' Ilaikavia: ny an-ilany tsy lavo, ny an-ilany tehafi-maso. [Houlder 1895]
Manao tolon' ilaikavia : ny an-tratra tsy lavo, ka ny an' ila tehafi-maso. [Rinara 1974 #2017]
Traduction française Lutte à la manière d'Ilaihavia le gaucher : d' un côté il n' arrive pas à terrasser son adversaire, de l' autre il frappe des yeux et foudroie du regard. [Veyrières 1913]
Lutter comme un gaucher: l' un de ses adversaires n' est pas encore renversé, mais il tape sur l' œil de l' autre. [Houlder 1895]
Interprétation française Il est habile! [Houlder 1895]
Se dit des lutteurs maladroits. [Veyrières 1913]

Proverbe Mandia tany ka lavo, miloloha lanitra ka lena. [Rajemisa 1985]
Mandia tany ka solafaka, miloloha lanitra ka lena. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-manambara na miala tsiny fa na iza na iza tsy maintsy manana ny halemeny noho ny maha-olombelona azy (mivelona eto antany). [Rajemisa 1985]
Enti-milaza fa ny olombelona dia mety diso na mety ho voan-javatra, toy ny aretina, ny voina... [Rajemisa 1985]

Proverbe Miandry teza ho lavo. [Veyrières 1913 #3354, Rajemisa 1985]
Tsy mety raha dia miandry teza ho lavo. [Rinara 1974 #4589, Cousins 1871 #3408]
Tsy mety raha miandry teza ho lavo, na mirary harena ho lovana. [Rinara 1974 #4639]
Interprétation malgache Enti-milaza ny fiandrasana ny tompon-javatra iray – na vavolombelona – ho faty vao manaraka an' io zavatra io. [Rajemisa 1985]
Traduction française Attendre que ceux qui se tenaient debout, tombent. [Veyrières 1913 #3354]
Interprétation française Cette expression se disait de ceux qui laissent disparaître les témoins pour faire plus tard d'injustes réclamations. [Veyrières 1913 #3354]

Proverbe Mpijiri-bary lavo amin' ampombo, ka potraka amin' ny hoditry ny fanao. [Veyrières 1913 #2121]
Traduction française Marchand de riz qui est tombé dans le son : il est tombé dans l' écorce de ce qui fait son commerce ordinaire. [Veyrières 1913 #2121]
Interprétation française On est puni par où on a péché. [Veyrières 1913 #2704]

Proverbe Ny an-tratra tsy lavo, ka " alao koa rain' ialahy be " . [Veyrières 1913 #6371, Cousins 1871 #2174]
Ny an-tratra tsy lavo ka alao koa rain' ialahy be (ry i Be). [Rinara 1974 #2898]
Traduction française N' avoir pas encore terrassé son adversaire et dire: "Fais venir aussi ton grand-père" . [Houlder 1895]
Vous n' avez pas encore pu renverser l' adversaire qui lutte contre vous, et vous dites : appelez aussi votre grand-père. [Veyrières 1913 #6371]
Interprétation française Fanfarons. Se disait aussi d'un second malheur venant s' ajouter au premier. [Veyrières 1913 #6371]

Proverbe Ny fifonana no mendriky ny diso, fa mandia tany ka lavo, miloloha lanitra ka lena. [Rinara 1974 #2980]
Ny fifonana re no hatao, fa diso ; fa mandia ny tany, ka lavo ; miloloha ny lanitra, ka lena ; miara-monina aman-kavana, ka diso amim-pihavanana. [Cousins 1871 #2225, Veyrières 1913]
Traduction française Il ne nous reste qu' à demander pardon, car nous avons été en faute ; en effet quiconque foule la terre, tombe ; quiconque a le ciel au-dessus de sa tête, se mouille ; quiconque demeure avec des parents, peut faillir contre les devoirs de la parenté. [Veyrières 1913 #6420]
Interprétation française Il est humain d'errer, il faut savoir reconnaître sa faute. [Veyrières 1913 #6420]

Proverbe Ny hazo no lavo, ny zaram-pamaky no mody an-daniny. [Veyrières 1913 #1117, Cousins 1871 #2259]
Traduction française Si l' arbre est abattu c' est que le manche de la cognée a pris parti contre lui. [Veyrières 1913 #1117]
Interprétation française Se disait des parents qui prenaient parti contre leurs parents ; et de ceux qui faisaient pénétrer les ennemis ou les voleurs dans le village. [Veyrières 1913 #1117]

Proverbe Ny mihomehy lavo aza misy todiny. [Veyrières 1913 #2738]
Traduction française Toute mauvaise action a son châtiment, même un sourire à la vue d' un homme qui fait une chute. [Veyrières 1913 #2738]

Proverbe Ny tsiny lala-malama : izay tsy miala no lavo. [Veyrières 1913 #3604]
Traduction française Le chemin du blâme est glissant : qui ne s' en détourne pas y tombe. [Veyrières 1913 #3604]
Interprétation française Formule pour ce qui doit suivre dans un discours. [Veyrières 1913]

Proverbe Rafotsibe lavo an-tambiazina, ka raha tafarina mitsimpon-tsindretra. [Rinara 1974 #3500]
Rafotsibe lavo an-tambiazina: lavo, manao an-tora-body; miarina, mitsimpon-tsindretra; mody, manao endy kely. [Veyrières 1913 #1893, Rinara 1974 #3499, Cousins 1871 #2602]
Rafotsibe lavo antambiazina: raha tafarina mitsimpona tsindretra. [Rajemisa 1985]
Rafotsibe lavo an-tambiazina : raha tafarina, mitsimpon-tsindretra. [Cousins 1871 #2603]
Tahaka an--dRafotsibe lavo an-tambiazina : raha tafarina, mitsimpon-tsindretra. [Veyrières 1913 #1934]
Interprétation malgache Enti-milaza olona azon' ny fahavoazana mafy, ka raha afaka avy ao aza, mbola tsy ambinina. [Rajemisa 1985]
Traduction française C' est comme la vieille qui est tombée dans de l' eau ferrugineuse : quand elle se relève, au lieu de penser à sa chute elle ramasse des larves de libellules. [Veyrières 1913 #1934]
Vieille qui est tombée dans de l' eau ferrugineuse : une fois tombée elle s' assied ; quand elle se relève, elle attrape des larves de libellules, et de retour chez elle les fait griller pour les manger. [Veyrières 1913 #1893]
Interprétation française Ce proverbe se moquait des vieilles à courte vue, aux idées étroites. [Veyrières 1913 #1893]
Se disait des petites idées et courtes vues. [Veyrières 1913 #1934]

Proverbe Rafotsibe lavo an-tatatra, ny halavoana tsy tsapany, fa alaon' ny sandriko taloha aho. [Rinara 1974 #3500]
Rafotsibe lavo an-tatatra : ny halavoana tsy tsapany, fa "alaon’ ny sandriko taloha anie aho". [Veyrières 1913 #1894, Cousins 1871 #2604]
Traduction française Vieille femme qui est tombée dans un fossé : elle ne fait pas attention à sa chute mais elle s' écrie : ah ! si j' avais mes bras d' autrefois pour me tirer de là. [Veyrières 1913 #1894]
Interprétation française Se disait des gens qui passaient le temps à regretter le passé. [Veyrières 1913 #1894]

Proverbe Soa kenda hahay mitsako; soa lavo hahay mandeha. [Cousins 1871 #2908, Houlder 1895]
Soa lavo hahay mamindra, soa kenda hahay mitsako. [Rinara 1974 #3904]
Traduction française Il est bon de s' étrangler pour apprendre à mieux mâcher ensuite; il est bon de tomber, ça apprend à mieux marcher. [Houlder 1895]

Proverbe Solafaka aman-tsira, lavo amin-tantely : ny mamy roa ho anao daholo ? [Cousins 1871 #2928]
Solafaka amin-tsira, lavo amin' ny tantely : ny mamy roa ho anao daholo. [Rinara 1974 #3927]
Solafaka amin-tsira, lavo amin-tantely: ka ny mamy roa ho anao daholo. [Houlder 1895 #1056]
Traduction française Glisser sur du sel, tomber sur du miel: vous attrapez deux choses savoureuses pour vous tout seul. [Houlder 1895]
Interprétation française Le sel, autrefois était un article très apprécié et cher; ce proverbe revient à dire: Vous en avez de la chance! [Houlder 1895]

Proverbe Tsy manaja hita ka lava hahoriana. [Veyrières 1913 #4092, Rinara 1974 #4523, Cousins 1871 #3373]
Tsy manaja hita ka lavo aoriana. [Veyrières 1913 #4092]
Traduction française Celui qui ne salue pas les gens qu' il rencontre fait un faux pas et tombe : il est frappé de malheur. [Veyrières 1913 #4092]
Interprétation française C'était une grave impolitesse qui était censée attirer malheur. [Veyrières 1913 #4092]

Proverbe Tsy raharahan' ny jamba ny tafintohina, fa raha lavo izy miarina. [Rinara 1974 #4786]

Index