Index

Proverbes : lamosina

Proverbe Andevolahy be lamosina, ka tsy mifidy zaza hobabena. [Veyrières 1913 #503, Cousins 1871 #173]
Ankizilahy be lamosina, ka tsy mifidy zaza hobabena. [Rinara 1974 #272]
Traduction française Esclave qui a l' échine forte : il ne choisit pas un enfant à porter. [Veyrières 1913 #503]
Interprétation française Il ne faut pas faire attention à la difficulté quand on peut faire un travail ou rendre un service. [Veyrières 1913 #503]

Proverbe Androngolahy manetsa : mandro matetika vao mavo lamosina. [Rinara 1974 #237]
Androngolahy manetsa : mandro matetika vao mavo lamosina ; tongo-dririnina : hosoran-tsavony vao mihavasoka. [Veyrières 1913 #701, Cousins 1871 #227]
Traduction française Lézard à l' époque du repiquage du riz : il prend des bains fréquents et il a le dos sale ; les pieds en hiver, on les enduit de savon et ils sont ternes. [Veyrières 1913 #701]
Interprétation française Se disait des officiers concussionnaires. [Veyrières 1913 #701]

Proverbe Aza lava lamosina. [Veyrières 1913 #3893]
Traduction française N' ayez pas le dos long. [Veyrières 1913 #3893]
Interprétation française Ne soyez pas paresseux mais sachez courber l' échine pour travailler. [Veyrières 1913 #3893]

Proverbe Aza zatra lava lamosina fa tonga lava ahoriana. [Rinara 1974]

Proverbe Fery an-damosina ka tsy azo ibaben-jaza. [Rinara 1974 #1162]
Tsy azo ibaben--jaza, toa fery an-damosina. [Veyrières 1913 #1543, Houlder 1895]
Tsy azo ibaben--jaza, toy ny vay an-damosina. [Rinara 1974 #4484]
Traduction française Ce qui empêche de porter un enfant, comme une plaie au dos. [Veyrières 1913 #1543]
Qui empêche de porter un enfant, comme une blessure au dos. [Houlder 1895]
Interprétation française C' est sur leur dos que les femmes malgaches portent leurs enfants. [Houlder 1895]
Les enfants se portaient sur le dos. [Veyrières 1913 #1543]

Proverbe Mitomany anoloana : te-hampofoina, mitomany an-damosina : te-ho babena. [Rinara 1974 #2463]
Mitomany eo an-damosina, te-hobabena ; mitomany eo anoloana, ta-hampofoina. [Veyrières 1913 #981, Cousins 1871 #1875]
Traduction française Quand l' enfant pleure derrière sa mère, c' est qu' il veut être porté sur le dos ; quand il pleure devant sa mère, c' est qu' il veut téter. [Veyrières 1913 #981]
Interprétation française Chacun cherche ses intérêts. [Veyrières 1913 #981]

Proverbe Ny kibo tsy mba lamosina. [Rajemisa 1985]
Ny kibo tsy mba lamosina ary ny tsinay tsy mba vatsy. [Rinara 1974 #197]
Ny kibo tsy mba lamosina; tsinay tsy mba vatsy; enti-miady an-dilana. [Cousins 1871 #2286]
Tsinay tsy mba vatsy, kibo tsy mba lamosina. [Houlder 1895 #1985]
Interprétation malgache Enti-milaza fa tsy maintsy misakafo mba hahavelona azy ny kibo, ka araka izany, raha misy atao na ampanaovin' olona na ataon' ny tena samy irery, izay tokony hivelomana tsy azo hadinoina. [Rajemisa 1985]
Ny tiana holazaina amin' izany dia ny hoe: malemilemy ny kibo fa tsy mba mafy sahala amin' ny lamosina, hany ka tsy mba maharinoana. (Matetika io ohabolana io no tovonana tapany manao hoe: ny tsinay tsy mba vatsy). [Rajemisa 1985]
Traduction française Les intestins ne sont pas des aliments (litt. provisions de voyage), le ventre n' est pas le dos. [Houlder 1895]
Interprétation française Proverbe souvent employé pour marquer la nécessité qu' il y a de manger, d' avoir des moyens d' existence suffisants. [Houlder 1895]

Proverbe Ny tsinay tsy mba vatsy ; ny kiho tsy mba lamosina. [Cousins 1871]

Proverbe Ny tsora-kazo dia efa voatokana rahateo ho amin' ny lamosin' ny adala. [Veyrières 1913 #2105]
Traduction française La verge est préparée pour le dos du sot. [Veyrières 1913 #2105]
Interprétation française Le sens est qu' il y a des gens qu'il faut punir. [Veyrières 1913 #2105]

Proverbe Ny zanaka toy ny tanan' akanjo : atsipy ao an-damosina, asavily eo am-pofoana. [Rinara 1974]
Ny zanaka toy ny tanan' akanjo: atsipy, eo an-damosina; asavily, ao an-damosina ihany. [Houlder 1895 #1883, Veyrières 1913 #934]
Traduction française Les enfants sont comme les manches d' habit: qu' on les lance ou qu' on les jette, elles sont sur votre dos. [Houlder 1895]
Les enfants sont comme les manches d'un habit : qu' on les jette ou qu' on les lance, elles sont sur le dos. [Veyrières 1913 #934]
Interprétation française Les femmes portaient les enfants sur le dos ; le sens est qu' on a la responsabilité des enfants. [Veyrières 1913 #934]
Vos enfants sont vos enfants pour toujours, et vous en avez pour toujours la responsabilité. [Houlder 1895]

Proverbe Rataloha no manaizana, ka Rangahibe no mavo lamosina. [Veyrières 1913 #1850, Rinara 1974 #3722, Cousins 1871 #2766]
Traduction française C' est Rataloha qui a un enfant et c' est le vieux qui a l' échine salie. [Veyrières 1913 #1850]
Interprétation française Se disait des vieux qui portaient les enfants de leurs femmes ou de leurs filles ; on portait l'enfant sur le dos, à califourchon. [Veyrières 1913 #1850]

Proverbe Vorompotsy mitaingina ery an-kazo vokoka : jereo ny aloha, todiho ny aoriana, ndrao voafitaka avy ao an-damosina. [Veyrières 1913 #6136]
Traduction française Oiseau blanc sur un arbre courbé : regarde devant, regarde derrière, de peur d' être pris par derrière. [Veyrières 1913 #6136]
Interprétation française Excitation à la prudence, à la vigilance, à l' examen. [Veyrières 1913 #6136]

Index