Index

Proverbes : lalina

Proverbe Aza manao boka mihalo-poza, ka manosika azy hiverina. [Cousins 1871 #422]
Boka mihalo-poza : manosika azy hiverina. [Rinara 1974]
Boka mihalo-poza, manosika azy ho lalina. [Veyrières 1913 #1965]
Boka mihalo-poza : mipaka ihany fa tsy mitondra. [Houlder 1895 #2013, Rinara 1974 #918]
Boka mihalo-poza : mitoto azy ho mafy. [Rinara 1974]
Boka nihalo-poza: nipaka ihany, fa manosika azy hiverina. [Cousins 1871]
Boka nihalo-poza : nipaka ihany fa nanosika azy hiverina. [Veyrières 1913 #1988]
Boka nihalo-poza : nipaka ihany fa tsy nitondra. [Veyrières 1913 #1988, Cousins 1871]
Halo-pozan' ilay boka, ka nanosika azy ho lalina. [Veyrières 1913 #1997]
Halo-pozan' Ilaimondry, ka manasika azy hivarina ihany. [Houlder 1895 #2012]
Manao halo-pozan' ny mondry izy, ka mitoto azy ho mafy. [Veyrières 1913]
Traduction française La pêche aux crabes de celui qui n' a plus de doigts (un lépreux): il ne fait que les pousser plus au fond de leur trou (parce qu' il ne peut le saisir). [Houlder 1895]
Lépreux pêcheur de crabe: il les enfonce plus profondément au lieu de les prendre. [Veyrières 1913]
Lépreux pêcheur de crabes : il les enfonce plus profondément au lieu de les prendre. [Veyrières 1913 #1965]
Lépreux qui est allé à la pêche des crabes : il les a touchés mais au lieu de les ramener il les a poussés dans leurs trous. [Veyrières 1913 #1988]
Lépreux qui pêche des crabes à la main : il ne fait que les enfoncer plus profondément. [Veyrières 1913 #1997]
Un lépreux cherchant à attraper un crabe dans son trou: il parvient bien à le toucher, mais non à le saisir et à le sortir. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait de ceux qui embrouillaient les affaires qu'ils devaient arranger. [Veyrières 1913 #1965]
Se disait des gens qui, chargés d'arranger des affaires, les embrouillaient au lieu de les arranger. [Veyrières 1913 #1997]
Se disait des gens qui embrouillent les affaires qu' ils étaient chargés d' arranger. [Veyrières 1913 #1988]

Proverbe Aza manao rano lalina ila. [Veyrières 1913 #4980]
Traduction française Ne cachez pas des pièges et des artifices comme l' eau qui est profonde d' un côté seulement. [Veyrières 1913 #4980]

Proverbe Aza manao rano lalina ila ; ka raha marivo, hotsobohina ; fa raha lalina, hihemorana. [Houlder 1895 #940, Veyrières 1913 #5790]
Traduction française Ne dites pas (à propos d' un travail à entreprendre) que c' est comme une eau qui est peut-être profonde d' un côté et que, si elle est basse vous y entrerez, mais que si elle est profonde, au contraire, vous reculerez. [Houlder 1895]
Ne dites pas que c'est comme l' eau qui est profonde d' un côté, et que si elle est basse, vous entrerez ; mais si elle est profonde, vous reculerez. [Veyrières 1913 #5790]
Interprétation française C. à. d. entreprenez résolument votre affaire, au lieu d' hésiter à en considérer les risques,. [Houlder 1895]
N' hésitez pas dans votre entreprise. [Veyrières 1913 #5790]

Proverbe Aza manao tsobo-dranon-dRamiangaly ka raha marivo hirosoana, raha lalina hihemorana. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Ilazana ireo olona tsy mety manao zavatra sarotra fa ny mora ihany no ataony. [Rajemisa 1985]

Proverbe Fita ranon' ilay kanosa : raha marivo, tsobohina ; fa raha lalina, hihemorana. [Veyrières 1913 #3917]
Traduction française Poltron qui passe l' eau : quand il a peu d' eau il passe ; mais quand il y en a beaucoup, il recule. [Veyrières 1913 #3917]
Interprétation française Se disait des paresseux et des poltrons. [Veyrières 1913 #3917]

Proverbe Fiven-tsalàna : ambany lalina. [Samson 1965 #F34]

Proverbe Foza halohalo, tsikovo-dri-drano, lalina fisaina fa ho ritra ny rano. [Rinara 1974 #1213, Cousins 1871 #993]
Lalina fisaina fa ho ritra ny rano! [Rinara 1974 #1690]
Tsikovo-drano, foza voatango : lalina fisaina fa ho ritra ny rano. [Veyrières 1913 #6135, Rinara 1974 #4428, Houlder 1895]
Tsikovo-dri-drano, foza halahala, lalina fisaina, fa ho ela no hitoerana. [Veyrières 1913]
Tsikovodrindrina, foza voatango: lalina fisaina, fa ho ritra ny rano. [Cousins 1871 #3300, Veyrières 1913]
Traduction française Attention! dytiques, et crabes ayant perdu les pattes; voyez ce qu' il y a à faire, car l' eau va tarir. [Houlder 1895]
Dytiques et crabes qui avez perdu les pattes, réfléchissez bien car l' eau va tarir. [Veyrières 1913 #6135]
Insecte aquatique et crabe à la saison sèche : il faut réfléchir profondément, car cela durera longtemps. [Veyrières 1913 #6156]
Insecte tsikovodrindrina et crabe sans pattes, réfléchissez profondément, car l' eau va tarir. [Veyrières 1913 #6157]
Interprétation française Exhortation à la réflexion pour prévoir et organiser. [Veyrières 1913 #6157]

Proverbe Hevitry ny ntaolo, ka lalina. [Veyrières 1913 #321]
Traduction française Pensée des ancêtres, pensée profonde. [Veyrières 1913 #321]

Proverbe Lambo nihànana : laha teto ny lalina. [Samson 1965 #L10]

Proverbe Lava ny tanety, ka misy fisainana. [Houlder 1895 #1593, Veyrières 1913 #6070]
Lava ny tanety misy fisainana. [Rinara 1974 #1764]
Mieritrereta lalina, fa raha lava ny tanety misy fisainana. [Rinara 1974 #2295]
Mieritrereta tsara, fa raha lava ny tanety misy fisainana. [Veyrières 1913 #6075, Cousins 1871 #1748]
Traduction française La colline est longue et il y a le temps de réfléchir. [Veyrières 1913 #6070]
La route est longue, et on a le temps de réfléchir. [Houlder 1895]
Réfléchissez bien ; car lorsque la colline est longue, il y a le temps de réfléchir. [Veyrières 1913 #6075]
Interprétation française Allusion aux paroles du sage Hagamainty pour obtenir du roi Andrianampoinimerina la grâce d' un condamné. [Veyrières 1913 #6075]
Paroles du sage conseiller Hagamainty au roi Andrianampoinimerina, en faveur d' un voleur condamné à être exécuté à l' extrémité d' une colline ; le roi réfléchit sur les paroles de son conseiller et accorda la grâce. Ces paroles, devenues proverbiales, signifient qu' il faut réfléchir avant d'agir puisqu'on a encore le temps de le faire. [Veyrières 1913 #6070]
Se dit en parlant d' une affaire qui n' est pas pressée. [Houlder 1895]

Proverbe Maizina ny andro azo tsilovina, lalina ny hady, azo toharina, rangavina ny rano, azo lakanina. [Rinara 1974]
Maizina ny andro azo tsilovina, lalina ny rano azo lakanina; fa ny ratsy atao tsy mba azon-kevitra. [Rajemisa 1985]
Maizina ny andro, azo tsilovina ; lalina ny rano, azo lakanina ; lalina ny hady, azo toharana ; fa ny ratsy atao tsy mba azon-kevitra. [Veyrières 1913 #3021, Nicol 1935 #446]
Maizina ny andro, azo tsilovina; lalina ny rano, azo lakanina; lalina ny hady, azo toharina; fa ny ratsy atao tsy mba azon-kevitra. [Houlder 1895 #135]
Traduction française Quand le jour est obscur on peut éclairer avec des torches ; quand l' eau est profonde on peut la passer en pirogue ; quand les fossés sont profonds on peut se servir d' échelles ; mais le mal qu' on fait, on ne peut pas le réparer avec des expédients. [Veyrières 1913 #3021]
S’il fait nuit, on prend un flambeau; si l’eau est profonde, on prend une pirogue ; si le fossé est profond, on prend une échelle ; mais si le mal est commis, il est irréparable. [Nicol 1935 #446]
S' il tait sombre, on peut éclairer; si l' eau est profonde, on peut la traverser en canot; si le fossé est profond, on peut y descendre par une échelle; mais une mauvaise action est sans remède. [Houlder 1895]

Proverbe Ny amoron-kady mahita ny tevana, ny amoron-drano no mahita ny lalina. [Rinara 1974 #188]
Ny ao amoron-kady no mahita ny tevana, ary ny eo amoron-drano no mahita ny rano lalina. [Veyrières 1913 #6240, Cousins 1871 #2180]
Ny eo amoron-kady no mahita ny tevana, ary ny eo amoron-drano no mahita ny rano lalina. [Nicol 1935 #89]
Traduction française C’est au bord du jossé qu’on est bien placé pour voir le précipice ; c’est au bord de l’eau qu’on peut constater la profondeur du fleuve. [Nicol 1935 #89]
Ceux qui sont au bord du fossé voient le précipice ; ceux qui sont au bord de l' eau en voient la profondeur. [Veyrières 1913 #6240]
Interprétation française L'expérience rend prévoyant et prudent. [Veyrières 1913 #6240]

Proverbe Ny fanompoana aza atao andran-drano: ka raha marivo hotsobohina; ary raha lalin-kihemorana. [Houlder 1895]
Ny fanompoana aza atao andran-drano : marivo irobohana, raha lalin-kihemorana. [Rinara 1974 #2965]
Ny fanompoana aza atao andran-drano: raha marivo hotsobohina, ary lalin-kihemorana. [Cousins 1871 #2217]
Ny fanompoana aza atao andran-drano : raha marivo hotsoboina, raha lalina hihemorana. [Veyrières 1913 #382]
Traduction française Ne considérez pas la corvée comme le passage d' une rivière: et si l' eau est basse vous traverserez, mais si elle est profonde, vous reculerez. [Houlder 1895]
Ne faites pas pour la corvée ce que l' on fait avec l' eau qu' on sonde pour voir quelle est la profondeur : si l' eau est assez basse on passe. [Veyrières 1913 #382]
Interprétation française C. à. d. on y est toujours forcé, quelle soit facile ou difficile. [Houlder 1895]

Proverbe Toy ny vary amin--dronono tondrahan-tantely, ka tian-ko lalina indrindra. [Houlder 1895 #775]
Vary amin--dronono tondrahan-tantely : ampoky ny mamy, ampoky ny soa. [Rinara 1974 #4872]
Vary amin--dronono tondrahan-tantely ka tian-ko lalina indrindra. [Rajemisa 1985]
Vary amin--dronono tondrahan-tantely : tian-ko lalin ko fy indrindra. [Nicol 1935 #129, Cousins 1871]
Vary niliña tantele. [Poirot & Santio: Vezo]
Interprétation malgache Enti-milaza zavatra tiana ho amin' izay hahatsara azy indrindra. [Rajemisa 1985]
Enti-milaza zava-tsoa mitontohitra ka tiana sy ankasitrahana fatratra. [Rajemisa 1985]
Traduction française Du riz au lait qu'on arrose de miel. [Poirot & Santio: Vezo]
Pareil à du riz au lait arrosé de miel, on aime qu' il soit aussi profond que possible. [Houlder 1895]
Riz au lait aspergé de miel : le summum de l’exquis. [Nicol 1935]
Interprétation française Souligne la perfection. [Poirot & Santio: Vezo]

Proverbe Tombokantsoron-drafanaloka : mangozohozo my fa lalina. [Samson 1965 #T100]

Proverbe Tsy hita izay hiainana, fa hoatry ny tsindretra anaty tambiazina : mankamin' ny marivo, tsindrohin' ny vano ; mankamin' ny lalina, paohin' ny mamba. [Veyrières 1913 #5833]
Tsy hita izay hiainana, fa ohatra ny tsindretra anaty tambiazina: mankamy ny marivo, tsindrohin’ ny vano; mankamy ny lalina, paohin’ ny mamba. [Cousins 1871]
Tsy hita izay hiainana, fa toy ny tsindretra anaty tambiazina : mankamin' ny marivo, tsindrohin' ny vano, mankamin' ny lalina, paohin' ny mamba. [Rinara 1974 #4496]
Traduction française On ne sait comment vivre, car on est comme les larves de libellules dans une eau ferrugineuse : si elles sont dans les endroits peu profonds, le héron les prend une à une avec le bec ; si elles sont dans les endroits profonds, le caïman les rafle. [Veyrières 1913 #5833]

Proverbe Tsobo-dranon--dRainiangaly : marivo mihanana, lalina miherina. [Samson 1965 #T170]
Tsobo-dranon--dRainiangaly : raha marivo irobohana, raha lalina ihemorana. [Rinara 1974 #4466]

Proverbe Voay lahy tsy miara-lovoka (rano lalina). [Houlder 1895]
Voay lahy tsy miray lovoka. [Samson 1965 #V75]
Interprétation malgache Voay lahy tsy miara-mitoetra. + Lovoka dia anarana iantsoan' ny Betsimisaraka ny rano lalina maizim-be izay heveriny ho tranon' ny voay. [Houlder 1895]

Index