Index

Proverbes : lalana

Proverbe Androngo miditra ala : ny tompon-tany ihany no aloha. [Veyrières 1913 #613, Cousins 1871]
Androngo miditra ala, ny tompon-tany no mialoha lalana. [Rinara 1974]
Traduction française Lézards qui vont sous bois : ce sont les habitués du pays qui vont devant. [Veyrières 1913 #613]
Interprétation française Ce proverbe se disait des chefs qui étaient les premiers, mais opprimaient le peuple ; dans un sens plus général, il signifiait que les gens habitués à un métier devaient donner l'exemple. [Veyrières 1913 #613]

Proverbe Antomo-dava lalana, toy ny fandroana. [Veyrières 1913 #188, Cousins 1871 #251]
Antomo-dava ohatra ny fandroana. [Rinara 1974 #298]
Antomo-dava toy ny fandroana. [Houlder 1895]
Traduction française Chose qui revient souvent et périodiquement comme la fête du Bain du souverain. [Veyrières 1913 #188]
Qui parait imminent, mais se fait longtemps attendre comme le Fandroana. [Houlder 1895]
Interprétation française Cette fête était le premier jour de l' an malgache et la fête nationale. [Veyrières 1913 #188]
On parle souvent de cette fête, on s' en réjouit à l' avance, et ainsi elle paraît toujours rapprochée. [Houlder 1895]

Proverbe Batain-tsy zaka fa afindra mora foana toa lalana. [Rinara 1974]
Batain-tsy zaka, toy ny lalana, ka afindra mora foana. [Cousins 1871 #741, Nicol 1935 #260]
Traduction française Comme la route : impossible de la transporter, mais rien de plus aisé que de la déplacer. [Nicol 1935 #260]

Proverbe Bingo mahafeno lalana. [Houlder 1895 #2062, Cousins 1871 #770]
Bingo mahafeno lalana, tsivaka tia faopaoka. [Rinara 1974]
Traduction française Un bancal remplit le chemin. [Houlder 1895 #2062]

Proverbe Bokan' avaratr' Ilafy ka ny matanjaka isan-jato, ny osa mpiandry lalana. [Rinara 1974]
Bokan' avaratr' Ilafy : ny matanjaka isan-jato, ny osa mpiandry lalana. [Veyrières 1913 #1986, Cousins 1871 #821]
Traduction française Lépreux du nord d' Ilafy : ceux qui sont encore vigoureux font partie des escouades de cent pour la corvée, et les faibles gardent les chemins. [Veyrières 1913 #1986]
Interprétation française Se disait des côrvées et des travaux très pénibles aux ateliers royaux. [Veyrières 1913 #1986]

Proverbe Dia an-tanety ka samy manana ny lalany. [Rinara 1974]
Dia an-tanety no samy manana ny lalany. [Veyrières 1913 #317, Houlder 1895]
Traduction française Quand on marche en pays découvert, chacun peut aller comme il veut. [Veyrières 1913 #317]
Quand on voyage en pays découvert, chacun peut faire (ou aller) comme il l' entend. [Houlder 1895]

Proverbe Fanilo ny didy, fahazavana ny lalana. [Veyrières 1913 #283]
Traduction française Les ordres du souverain sont un bon fanal qui éclaire, la loi est une lumière qui montre à tous le bien et le mal. [Veyrières 1913 #283]

Proverbe Folaka ny andro ka malefaka ny lalana. [Rinara 1974]
Folaka ny andro ka malemy ny lalana. [Veyrières 1913 #3674]
Folaka ny andro, ka malemy ny lalany. [Houlder 1895]
Traduction française Le jour baisse et le chemin est facile. [Veyrières 1913 #3674]
Le jour décline, et la route est facile. [Houlder 1895]
Interprétation française Car il fait moins chaud. [Houlder 1895]
Car la chaleur est tombée. [Veyrières 1913 #3674]

Proverbe Izay manoro lala-mahitsy, mamindra aina. [Veyrières 1913 #6503, Rinara 1974]
Izay manoro lalana mahitsy, mamindra aina. [Houlder 1895 #1597]
Traduction française Celui qui indique une route droite, communique la vie. [Houlder 1895 #1597]
Ceux qui montrent le droit chemin, communiquent la vie. [Veyrières 1913 #6503]

Proverbe Jamba mitondra fanala ka manazava ny hanoro lalana. [Veyrières 1913 #2155, Rinara 1974]
Jamba mitondra fanala, ka mazava ny hanoro lalana. [Cousins 1871 #1213, Nicol 1935]
Traduction française Aveugle qui porte une lanterne : il éclaire celui qui lui indiquera le chemin. [Veyrières 1913 #2155]
Aveugle qui porte un flambeau : ne voit clair que pour montrer le chemin. [Nicol 1935 #444]
Interprétation française Se disait de ceux qui y voient pour les autres et pas pour eux, et donnent des conseils qu' ils ne suivent pas. [Veyrières 1913 #2155]

Proverbe Lalana afaka ando: diavin' ny osa. [Houlder 1895 #906]
Lalana afak' ando, diavin' ny osa. [Cousins 1871 #1300, Rinara 1974]
Lalan' afak' ando diavin' ny osa. [Veyrières 1913 #772]
Traduction française Sentier dont la rosée est tombée : les faibles peuvent y passer. [Veyrières 1913 #772]
Un chemin où il n' y a plus de rosée: il est suivi par les poltrons. [Houlder 1895]
Interprétation française Les forts ouvrent le passage aux faibles. [Veyrières 1913 #772]
Quelqu' un y ayant déjà passé, ils n' ont plus peur. [Houlder 1895]

Proverbe Lalana kizo tokana ny fahafatesana. [Veyrières 1913 #2861]
Traduction française La vie n'a qu' une issue : la mort. [Veyrières 1913 #2861]

Proverbe Lalana mitsidik' andro. [Veyrières 1913 #6647]
Traduction française Distance qu' on parcourt en une demi-journée. [Veyrières 1913 #6647]

Proverbe Lalana tora-tady. [Veyrières 1913 #3256]
Traduction française C' est un chemin droit comme le cordeau. [Veyrières 1913 #3256]
Interprétation française Se disait d' une chose claire, d'une affaire facile. [Veyrières 1913 #3256]

Proverbe Lalan-kitoviana toa fasana. [Rinara 1974]

Proverbe Lalan-tsarotra tsy mahavery mpandalo ; ary mamba tsy homana an-tanety ; kanefa raha tia vilivily, voatsilo ; ary raha tia raviravy tongotra, haniny ihany. [Veyrières 1913 #6284, Cousins 1871, Rinara 1974]
Traduction française Un chemin difficile ne perd pas les passants ; le caïman ne dévore pas sur la terre ferme ; cependant si on aime les détours, on se blesse aux épines ; et si on aime à laisser pendre ses pieds dans l' eau, on est dévoré par le caïman. [Veyrières 1913 #6284]
Interprétation française Qui s'expose au danger y périra. [Veyrières 1913 #6335]

Proverbe Mbay lalana tompoko e ! [Veyrières 1913 #4089]
Traduction française Permettez-moi de passer, monsieur. [Veyrières 1913 #4089]
Interprétation française On ne passait pas devant quelqu'un sans s' excuser. [Veyrières 1913 #4089]

Proverbe Miady lalana imaso, toy ny rarin' ny mpianatra. [Houlder 1895 #1666, Veyrières 1913 #3699, Cousins 1871 #1707, Rinara 1974]
Traduction française Dont les entrelacements s' embrouillent manifestement comme dans la natte d' une apprentie. [Veyrières 1913 #3699]
Qui s' emmêle sous vos yeux, comme les brins de l' apprenti tresseur. [Houlder 1895 #1666]
Interprétation française Défaut évident. [Veyrières 1913 #3699]

Proverbe mifanena an-kentona, ka samy miaro ny ainy ihany. [Houlder 1895 #1172]
Toy ny voalavo mifanena an-kentona, ka samia mitandrina ny ainy fa ety ny lalana. [Rinara 1974]
Toy ny voalavo mifanena an-kentona : samia mitsimbina ainy, fa ety ny lalana. [Veyrières 1913 #3528]
Toy ny voalavo mifanena an-kentona: samia mitsimbina ny ainy, fa ety ny lalana. [Cousins 1871 #3255]
Voalavo mifanena an-kentona, ka samy mitandrina ny ainy ihany. [Rinara 1974 #4974]
Traduction française C' est comme deux rats qui se rencontrent sur un bois traverse de maison, dans un passage étroit et élevé : que chacun protège sa vie, le chemin est étroit. [Veyrières 1913 #3528]
Des rats se rencontrant sur une poutre haute et étroite: chacun cherche à préserver sa vie. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait d'une lutte entre deux puissants. [Veyrières 1913 #3528]

Proverbe Misava lalana. [Veyrières 1913 #2953]
Traduction française Celui qui donne l' exemple fraie le chemin aux autres. [Veyrières 1913 #2953]

Proverbe Mpanefin' Ambohidrazana : ny tono vy ambiny ihany, fa ny tono vomanga no aloha lalana. [Rinara 1974]

Proverbe Ny be no avy, ny kely no manalalana. [Veyrières 1913 #655]
Ny be no avy, ny kely no mialoha lalana. [Cousins 1871 #2193, Houlder 1895]
Ny be no tamy, ny kely no mialoha lalana. [Rinara 1974]
Traduction française Quand les grands viennent, les petits vont devant et servent d' éclaireurs. [Veyrières 1913 #655]
Si (on sait que) les grands arrivent, c' est que les petits précèdent. [Houlder 1895]
Interprétation française Ce proverbe disait la peur et le respect des petits pour les grands. [Veyrières 1913 #655]
Dans un cortège ce sont les gens de rang inférieur qui viennent d' abord. [Houlder 1895]

Proverbe Ny fitia no tsy misy ka ny lalana no tonga lavitra. [Rinara 1974]

Proverbe Ny lalam-be no tsy asian-dratsy, ny hiverenana. [Houlder 1895 #1168, Veyrières 1913 #6239]
Ny lalana no tsy asian-dratsy : mbola hiverenana aoriana. [Rinara 1974]
Traduction française Le motif pour lequel on n' abîme pas la route, c' est qu' on y repassera. [Veyrières 1913 #6239]
Si on ne salit pas la route, c' est qu' on y repassera. [Houlder 1895 #1168]

Proverbe Ny lalana fandrika, ny trano vovo, fa ny soa atao levenam-bola. [Rinara 1974]
Ny lalana fandriky ny trano, vovo. [Cousins 1871 #2296]

Proverbe Ny lalana haleha ny hateo, ny dia ho any Mahavika. [Cousins 1871 #2297]
Ny lalana haleha rahateo, ny dia ho any Mahavika. [Veyrières 1913 #3415, Houlder 1895]
Traduction française Je vais justement par ce chemin, je vais à Mahavika. [Houlder 1895]
L'endroit où il voulait déjà aller, c' est le voyage à Mahavika. [Veyrières 1913 #3415]
Interprétation française Se disait de quelqu'un qui, étant désigné pour faire une commission dans l' endroit où il voulait aller, faisait d'une pierre deux coups. [Veyrières 1913 #3415]

Proverbe Ny lalana tsy mba mifidy, ary tsy mizaha tavan' olona, fa zaran' izay mahatana. [Veyrières 1913 #302]
Traduction française La loi ne fait acception de personnes : heureux ceux qui la gardent. [Veyrières 1913 #302]
Interprétation française Paroles prononcées par les souverains dans leurs discours au peuple. [Veyrières 1913 #302]

Proverbe Ny lehibe tsy mibahana, ny kely tsy ety lalana. [Veyrières 1913 #665, Cousins 1871 #2305, Rinara 1974]
Traduction française Quand les grands te se mettent pas trop au large, les petits ne sont pas trop à l' étroit. [Veyrières 1913 #665]
Interprétation française Ne pas se gêner réciproquement. [Veyrières 1913 #665]

Proverbe Ny manjaka tsy mba namana ; raha diso aminy, maty ; ny lalana no namany. [Veyrières 1913 #233]
Traduction française Le souverain n' a pas son égal ; quiconque l' offense gravement, meurt ; il ne connaît d' égal que la loi. [Veyrières 1913 #233]

Proverbe Ny nenina tsy ondry roahina fa amboa manjohy lalana. [Rinara 1974]

Proverbe Omaly irỳ ny lalana, anio itỳ ny lalana [Rajemisa 1985 #525]
Interprétation malgache mety hiova ny haleha noho ny anton-javatra, sady tsy mety koa raha manao lalan-kitankisoa [Rajemisa 1985 #525]

Proverbe Tafika efa nidika, ka tsy azo ajanona. [Cousins 1871 #2950, Nicol 1935 #170]
Tafika efa nidika, ka tsy azo ajanona intsony. [Rinara 1974 #3964, Houlder 1895]
Tafika efa nifehy, ody efa nidika : tsy miverin-dalana intsony. [Veyrières 1913 #453]
Traduction française Armée qui a passé le fleuve : plus moyen de s’arrêter. [Nicol 1935 #170]
Une armée entrée en campagne, un talisman qui produit son effet : impossible de revenir en arrière. [Veyrières 1913 #453]
Une armée qui s' est mise en marche, ne peut plus être arrêtée. [Veyrières 1913 #452]
Une fois qu' une expédition est en route, on ne peut plus l' arrêter. [Houlder 1895]
Interprétation française Il faut terminer ce qui est commencé. [Veyrières 1913 #453]
Se disait de toute affaire commencée et qu' il faut terminer. [Veyrières 1913 #452]

Proverbe Taon' iry, iry no lalana ; taon' ito, ity no lalana. [Veyrières 1913 #2751]
Traduction française L' année passée, le chemin était là ; cette année, il est ici. [Veyrières 1913 #2751]
Interprétation française Se disait des changements : autre temps, autres moeurs. [Veyrières 1913]

Proverbe Tapi-dala-naleha toa soki-nanani-bato [Rajemisa 1985 #525]
Interprétation malgache ilazana fa tsy misy na inona na inona azo atao intsony [Rajemisa 1985 #525]

Proverbe Tavy lalana an-drano : manaraka ny mazava. [Samson 1965 #T47]

Proverbe Tombondalana no an' ny maty, fa ny lalan-kiraisana ihany [Rajemisa 1985 #525]
Interprétation malgache enti-milaza ny fahafatesana mpahazo ny manana aina, izay samy mbola hodiavin' ny sisa rehetra ihany koa [Rajemisa 1985 #525]

Proverbe Tsy mety raha hitarika amboa mihazo ity, fa nony mitondra hena nivily lalana. [Rinara 1974]
Tsy mety raha mitarika amboa ; mahazo ity ; fa nony mitondra hena, mivily lalana. [Cousins 1871]
Tsy mety raha mitarika amboa : mandalo tanàna, fa nony mitondra hena mivily lalana. [Rinara 1974]

Proverbe Tsy misy be aina noho ny alika, fa raha voky ran-kena, mandry lalana. [Cousins 1871 #3510]

Proverbe Tsivaka marim-pandeha. [Houlder 1895 #2064]
Tsivaka marim-pandeha, bingo mahafeno lalana. [Veyrières 1913 #1727, Cousins 1871, Rinara 1974]
Traduction française Celui qui a les pieds très écartés en dehors, marche droit, mais le boiteux remplit le sentier en allant d' un côté et de l' autre. [Veyrières 1913 #1727]
Ceux qui ont les pieds tournés en dehors marchent bien quand même. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait aussi au sens figuré. [Veyrières 1913 #1727]

Proverbe Tsy zaza hotantanana fa ny mahalia lalana. [Rinara 1974]

Proverbe Vatsy sakaizan' ny lalana, angady sakaizan' ny asa. [Rinara 1974]

Proverbe Voalavo mihazakazaka alina : tsy ny lalana no mahamaika, fa ny fanahy ratsy atao andro lava no mahamaody. [Veyrières 1913 #4333, Cousins 1871 #3692]
Voalavo mihazakazaka alina, tsy ny lalana no mahamaika, fa ny fanahy ratsy natao andro lava no mahamaodimaody. [Rinara 1974]
Traduction française Rat qui court la nuit : ce n' est pas qu' il soit pressé par le chemin à parcourir, mais il craint à cause des rapines qu' il fait tout le jour. [Veyrières 1913 #4333]
Interprétation française Se dit de ceux qui ont des remords, alors même que leurs mauvaises actions ne sont pas découvertes. [Veyrières 1913 #4333]

Index