Index

Proverbes : kely

Proverbe Akoholahy kelin' Antananarivo : mivoaka maraina, fa tsy mitsindroka. [Veyrières 1913 #2989, Cousins 1871 #61]
Traduction française Petit coq de Tananarive : il sort de bonne heure mais ce n' est pas pour becqueter. [Veyrières 1913 #2989]
Interprétation française Se disait des jeunes débauchés de la ville qui sortaient de bonne heure, mais ce n' était pas pour travailler. [Veyrières 1913 #2989]

Proverbe Kely am-ponosana. [Veyrières 1913]
Traduction française Petit sous l' enveloppe. [Veyrières 1913]
Interprétation française Peu volumineux, mais de grand prix. [Veyrières 1913 #2195]

Proverbe Kely fantatr' olona toa kary. [Houlder 1895 #1346, Veyrières 1913 #1636, Rinara 1974 #1612, Cousins 1871 #1239]
Traduction française Petit mais bien connu, tel un chat sauvage (ou voleur, au figuré). [Houlder 1895]
Petit, mais connu partout comme le chat sauvage. [Veyrières 1913 #1636]
Interprétation française C'était le surnom du chat sauvage célèbre et redouté pour ses déprédations ; on l'appliquait aux jeunes gens de mauvaise réputation. [Veyrières 1913 #1636]

Proverbe Kely jerena toa entam-bazaha. [Nicol 1935 #491]
Traduction française De chétive apparence, comme une valise de vazaha. [Nicol 1935 #491]

Proverbe Kely kamboty, ka tsy mierim-boavintsy; kely aizana, ka tsy mierin-tarehy. [Cousins 1871 #1240]
Kely kamboty ka tsy mierim-boavitsy, kely aizana ka tsy mierin-tarehy. [Veyrières 1913 #1033, Rinara 1974 #1613]
Traduction française Orphelin qui a perdu ses parents de bonne heure, il ne peut pas prétendre avoir le mollet gras ; enfant qui a trop tôt un cadet, il ne peut pas prétendre recevoir des éloges pour sa beauté. [Veyrières 1913 #1033]
Interprétation française L' orphelin ne reçoit de soins de personne ; l'enfant qui a trop tôt un cadet, est négligé pour son frère. [Veyrières 1913 #1033]

Proverbe Kely lamba an-kadilanana ka iombonana amin' ny rivotra. [Rinara 1974 #1614]

Proverbe Kely lamba mitaiza ka tsy misy ho enti-mitrifana. [Rinara 1974 #1616]

Proverbe Kely lamba tanora : kely ihany fa havanambanana. [Veyrières 1913 #1568, Rinara 1974 #1615, Cousins 1871]
Traduction française Jeune homme dont le lamba n' est pas très large, c' est petit mais c' est leste. [Veyrières 1913 #1568]

Proverbe Kely lava toa tsingentana. [Veyrières 1913 #1569, Cousins 1871 #1242]
Traduction française Jeune personne petite et mince comme la sauterelle qu' on nomme tsingentana. [Veyrières 1913 #1569]

Proverbe Kely loza toa reny hatina. [Cousins 1871, Houlder 1895]
Traduction française Petit mais terrible comme l' acarus de la gale. [Houlder 1895 #1341]

Proverbe Kely manam-bady, toa toerana ifamonjena; lehibe manam-bady, toa lanilany tandrify. [Veyrières 1913 #1198, Cousins 1871 #1244]
Kely manambady toa toerana ifamonjena, lehibe vao manambady toa lanilany zara. [Rinara 1974 #1618]
Traduction française Se marier jeune c' est comme si on était pressé de trouver un parti pour s' établir ; se marier tard c' est comme si on n' avait pas trouvé un parti convenable. [Veyrières 1913 #1198]

Proverbe Kely manina, ka any an-doha no manetsetra. [Veyrières 1913 #1570, Cousins 1871 #1245]
Kely no manina ka any an-doha no manaintaina. [Rinara 1974 #1623]
Lehibe no ho manina, ka tampon-doha no manetsetra. [Cousins 1871 #1356]
Lehibe no manina, ka any an-doha no manetsetra. [Houlder 1895 #1385]
Lehibe no manina ka any an-tampon-doha no manetsetra. [Rinara 1974 #1776]
Traduction française Jeune homme qui soupire après celle qu' il aime : c' est à la tête qu' il éprouve du malaise. [Veyrières 1913 #1570]
Quand une grande personne a des regrets, c' est la tête qui éprouve du malaise. [Houlder 1895]
Interprétation française Il n' y a pas de manifestation extérieure. [Houlder 1895]

Proverbe Kely mialoha andriana, tahaka ny tehina. [Cousins 1871 #1246, Nicol 1935 #59]
Kely mialoha andriana, tahaky ny tehina. [Veyrières 1913 #767]
Kely mialoha andriana toa tehina. [Rinara 1974 #1619]
Traduction française Comme le bâton : inférieur qui précède le supérieur. [Nicol 1935 #59]
L' inférieur qui marche ou parle avant son seigneur, fait comme la canne qui devance celui qui s' appuie sur elle. [Veyrières 1913 #767]

Proverbe Kely mipiaka ohatra ny aketalahy. [Houlder 1895, Rinara 1974]
Kely mipiaka toa aketalahy. [Veyrières 1913 #1512, Cousins 1871 #1247]
Traduction française Petit qui fait beaucoup de bruit comme le mâle de la sauterelle adrisa. [Veyrières 1913 #1512]
Quelque chose de petit qui bruisse comme l' "aketalahy" (sauterelle). [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait des enfants et aussi des petites gens qui crient trop fort et se dorment de l'importance. [Veyrières 1913 #1512]

Proverbe Kely misalaka hoatry ny fanjaitra. [Veyrières 1913 #3]
Kely misalaka ohatra ny fanjaitra. [Cousins 1871, Houlder 1895]
Kely misalaka toa fanjaitra. [Rinara 1974 #1622]
Traduction française Petit qui porte un salaka, comme l'aiguille munie de fil. [Veyrières 1913 #3]
Une petite chose entourée d' un pagne, telle une aiguille. [Houlder 1895]
Interprétation française Le fil de l' aiguille représente le pagne. [Houlder 1895]
Les enfants allaient nus, sans salaka autour des reins. [Veyrières 1913 #3]

Proverbe Kely mitrena am--parihy hoatry ny zinga. [Veyrières 1913]
Kely mitrena am--parihy ohatra ny zinga. [Cousins 1871, Houlder 1895]
Kely mitrena am--parihy toa zinga. [Rinara 1974 #1621]
Traduction française Petit qui beugle fort sur le bord des rizières, comme la tasse qui sert à puiser l' eau. [Veyrières 1913 #1514]
Une petite chose qui mugit près de l' étang, telle la grande tasse en fer-blanc (servant à puiser l' eau). [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait des enfants et des petites gens. [Veyrières 1913 #1514]

Proverbe Kely ny fitiavana ka tsy tafita ny rano. [Rinara 1974 #110]

Proverbe Keliray mahazo jiolahy, ka tano fa azoko, vonjeo aho fa lasany. [Veyrières 1913 #712]
Keliray mahazo jiolahy : vonjeo aho fa azoko izy fa lasany aho. [Rinara 1974 #1608]
Keliray mahazo jiolahy : vonjeo aho, fa azoko izy ka lasany aho. [Veyrières 1913 #712]
Kely ray nahazo jiolahy: "Tano fa azoko, vonjeo aho fa lasany". [Houlder 1895]
Keliray nahazo jiolahy : "Vonjeo aho, fa azoko izy, ka lasany aho". [Cousins 1871 #1254]
Traduction française Nain qui s' empare d' un brigand : au secours, s' écrit-t-il, car je l' ai saisi et il m' entraîne. [Veyrières 1913 #712]
Un petit homme qui a attrapé un voleur (ou brigand): "Au secours, je le tiens, mais il m' emporte!". [Houlder 1895]
Interprétation française Les petits, exploités par les grands, peuvent les menacer et c' est tout ; se disait aussi de tous ceux qui étaient exploités sans pouvoir se défendre. [Veyrières 1913 #712]

Proverbe Keliray no ho tezitra, ka ny masony ihany no adiridiriny. [Veyrières 1913]
Keliray no ho tezitra : ny maso no adiridiry. [Cousins 1871 #1256]
Keliray no tezitra ka ny maso foana no adiridiry. [Rinara 1974 #1611]
Kely ray no tezitra, ka ny maso no adiridiry. [Houlder 1895]
Keliray tezitra, ka ny masony ihany no adiridiriny. [Veyrières 1913]
Traduction française Homme chétif et malingre qui est en colère : pour épancher sa colère, il n' a pas d' autre manière que de courroucer son regard. [Veyrières 1913 #5606]
Quand un petit homme est en colère, il écarquille les yeux. [Houlder 1895]
Interprétation française Menaces sans effet. [Veyrières 1913 #5606]

Proverbe Kely sahy lapa ohatra ny sotrobe. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza izay olona fatra-pihambohambo foana. [Rajemisa 1985]

Proverbe Kely tratry ny mafy, hoatry ny parasy voahitsak' omby. [Veyrières 1913 #768]
Kely tratry ny mafy, ohatra ny parasy voahitsak’ omby. [Cousins 1871, Nicol 1935]
Kely tratry ny mafy tahaka ny parasy voahitsak' omby. [Rinara 1974 #1625]
Traduction française Faible aux prises avec l’adversité, comme la puce écrasée par le taureau. [Nicol 1935 #363]
Petit accablé par un puissant : telle la puce écrasée sous le pied d' un boeuf. [Veyrières 1913]
Interprétation française Les petits opprimés par les grands. [Veyrières 1913 #768]

Proverbe Kely tratry ny sarotra hoatry ny misao-bady tezitra. [Veyrières 1913 #1375]
Kely tratry ny sarotra, ohatra ny misao-bady tezitra. [Cousins 1871, Houlder 1895, Rinara 1974]
Traduction française De petits riens jettent dans de grandes difficultés, comme un divorce fait dans un moment d'impatience et de colère. [Veyrières 1913 #1375]
Un petit (homme) surpris par une grosse difficulté, comme celui qui divorce d' avec sa femme en colère. [Houlder 1895]
Interprétation française Il s' en repentira, car il ne peut se passer de laide d' une femme. [Houlder 1895]

Proverbe Kely tsaroan' ny aina ohatra ny voan' ny somisika. [Rinara 1974]

Proverbe Kely vidy ny velona. [Veyrières 1913 #769, Cousins 1871 #1252]
Traduction française Les vivants ont peu de prix. [Veyrières 1913 #769]
Interprétation française Les grands ne ménagent pas les petits. [Veyrières 1913 #769]

Proverbe Ny andraso andraso manariva ny mody. [Rajemisa 1985]
Ny takariva no mahatonga ny alina; ny sangy mahery no mahatonga ny ady ; ny "andraso kely" no mahariva ny andro; ny hadino no mahavery ny entana. [Veyrières 1913 #6244, Cousins 1871 #2422]
Ny takariva no mahatonga ny alina, ny sangy no miteraka ny ady, ny andraso kely no mahariva ny andro ary ny hadinodino no mahavery ny entana. [Rinara 1974]
Interprétation malgache Ny hataka andro lava, ny fampiandrasana ary ny fiolakolahana dia mahatonga ho tratra hariva nony hody (tokony hotsorina izay fanapahankevitra raisina). [Rajemisa 1985]
Traduction française Le crépuscule amène la nuit ; la plaisanterie trop forte engendre les disputes; le attendez un peu, retarde jusqu' au soir; l' oubli fait perdre les paquets. [Veyrières 1913 #6244]
Le soir appelle la nuit ; les familiarités excessives engendrent les querelles ; les fréquents délais épuisent la journée ; les oublis causent la perte des bagages. [Nicol 1935 #274]
Interprétation française Une petite cause a de grands effets. [Veyrières 1913 #6244]

Index