Index

Proverbes : Ikotokely

Proverbe Andriamatoa no hahefa raharaha, ka Ikotokely no voadabodaboka. [Rinara 1974]
Andriamatoa no hahefa raharaha, ka Ikotokely no voahavokavoka. [Veyrières 1913 #6469, Cousins 1871 #208]
Traduction française C' est Andriamatoa l' aîné, qui entreprend, et c' est Ikotokely le cadet, qui est battu. [Veyrières 1913 #6469]
Interprétation française Payer pour les autres. [Veyrières 1913 #6469]

Proverbe Andry ondrin' Ikotokely, ka ny maty no ananam-be. [Rinara 1974 #250]
Ikotokely miandry ondry ka ny maty no ananam-be. [Rinara 1974 #1394]
Ikotokely miandry ondry, ka ny maty no ananany. [Houlder 1895 #1445, Veyrières 1913 #554]
Ikotokely miandry ondry: ny maty no ananany. [Cousins 1871 #1109]
Traduction française Ikotokely est gardien de brebis : quand une brebis meurt, c' est alors qu' il a une grande part. [Veyrières 1913 #554]
Le petit gamin gardant des moutons: c' est de ceux qui ont péri seulement qu' il lui revient quelque chose. [Houlder 1895]
Interprétation française Il n' a encore aucun salaire, mais lorsqu' un animal périt par accident, il attrape un morceau de viande. [Houlder 1895]
Se disait des esclaves appartenant à des maîtres exigeants et cruels ; ils se réjouissaient des pertes de leurs maîtres, car ils pouvaient manger les bêtes qui mouraient ; on appliquait ce proverbe à tous ceux qui profitaient des pertes des autres. [Veyrières 1913 #554]

Proverbe Aza manao ohatra an' Ikotokely mandihy ambony zezika : faly foana mihaino ny fidobony, fa tsy mihevitra ny farasisa hanaikitra ny tongotra. [Veyrières 1913]
Traduction française Ne faites pas comme Ikotokely dansant sur le fumier : tout content d' entendre ses pas, il ne pense pas au mal qui mordra ses pieds enflés par la maladie farasisa. [Veyrières 1913 #6215]
Interprétation française Le plaisir présent empêche de penser à ses suites funestes. [Veyrières 1913 #6215]

Proverbe Ikotokely miandry ondry. [Veyrières 1913]
Traduction française C' est comme Ikotokely qui garde les brebis : il n' en est pas le maître. [Veyrières 1913 #3402]
Interprétation française L'intendant et le gardien ont le soin d' une chose, mais n'en sont pas les maîtres. [Veyrières 1913 #3402]

Proverbe Ikotokely miandry ondry : raha tsaratsara ny sakafo, dia sady maka kitay no miandry ondry, fa raha ratsiratsy ny sakafo, ny ondry aza ahina ho very. [Rinara 1974 #1395]
Ikotokely miandry ondry : raha tsaratsara sakafo, dia sady maka kitay no miandry ondry ; ary raha ratsiratsy sakafo, ny ondry aza no ahina ho very. [Veyrières 1913 #555, Cousins 1871 #1110]
Traduction française Ikotokely est gardien de brebis : si on lui donne un bon repas, non seulement il garde les brebis, mais il ramasse la provision de paille à brûler ; mais quand il mange mal, il ne peut même pas garder les brebis. [Veyrières 1913 #555]
Interprétation française Se disait des maîtres avares et cruels qui donnaient à leurs esclaves une nourriture insuffisante ; sens général : pour bien travailler, il faut être bien traité. [Veyrières 1913 #555]

Proverbe Izay maharitra vadin' andriana, fa izay tsy maharitra vadin' Ikotokely. [Rajemisa 1985]
Izay maharitra vadin' andriana, izay tsy maharitra, vadin' Ikotokely. [Houlder 1895 #1831, Veyrières 1913 #5267, Rinara 1974 #1493, Cousins 1871 #1186]
Interprétation malgache Ny faharetana no ahazoana zavatsara. [Rajemisa 1985]
Traduction française Celle qui est patiente, reste la femme d' un noble; celle qui n' a pas de patience devient la femme d' un homme de rien. [Houlder 1895]
Les femmes constantes, qui savent supporter et souffrir, deviennent femmes de princes ; celles qui ne le savent pas, ne trouvent que des hommes de basse condition. [Veyrières 1913 #5267]
Interprétation française Éloge de la patience. [Veyrières 1913 #5267]
Son mari le noble, la divorce, et elle en est réduite à accepter quelqu' un d' une condition très inférieure. [Houlder 1895]

Proverbe Izay manana no Rangahy, fa ny ory Ikotokely. [Rinara 1974 #101]

Proverbe Iza no taloha Ikotokely sa Rangahy ? [Veyrières 1913 #1510]
Traduction française Qui a commencé ? Kotokely ou Rangahy, l' enfance ou la vieillesse ? [Veyrières 1913 #1510]
Interprétation française Dicton analogue au français : est-ce l' oeuf qui a commencé ou la poule ? [Veyrières 1913]

Proverbe Nasain’ Andriamatoa tsy nety, ka nasain’ Ikotokely vao nety. [Veyrières 1913 #4053, Cousins 1871 #2083]
Nasain' Ingahindriana tsy nety, fa nasain' Ikotokely vao nety. [Rinara 1974 #2753]
Traduction française On a refusé l' invitation d' Andriamatoa, et on accepte celle de Kotokely. [Veyrières 1913 #4053]
Interprétation française Ce proverbe se disait des personnes capricieuses ; il se disait de l' amour ; préférer à une personne noble une personne de rien. [Veyrières 1913 #4053]

Index