Index

Proverbes : hazo

Proverbe Andevolahy mianala: ka ny hazon' andriana tsy tonga, fa ny fanoto no lanjalanjaina. [Houlder 1895]
Andevolahy nianala : ny hazon' andriana tsy tonga, fa ny fanoto no lanjalanjaina. [Veyrières 1913 #527, Cousins 1871 #190]
Ankizilahy nianala : ny hazon' Andriana tsy tonga, fa ny fanoto no lanjalanjaina. [Rinara 1974]
Traduction française Esclave qui est allé à la forêt : il ne rapporte pas le bois de son maître ou du souverain, mais il rapporte des pilons pour lui-même. [Veyrières 1913 #527]
Un esclave se rendant à la forêt; il n' en rapporte pas du bois pour son maître, par contre il porte un pilon sur son épaule. Un pilon pour piler son riz. [Houlder 1895]
Interprétation française Il a pensé à ses affaires à lui! [Houlder 1895]
Se disait des gens attentifs à leurs propres affaires. [Veyrières 1913 #527]

Proverbe Angalisa rovi-kazo, ka anarany no sisa. [Houlder 1895 #1331]
Angalisa rovi-kazo, ka anaran-tsy very no sisa. [Rinara 1974]
Angalisa rovi-kazo, ka ny anarana no sisa. [Veyrières 1913 #407]
Angalisa rovi-kazo : ny anarany no sisa. [Cousins 1871 #229]
Basy angalisa rovi-kazo: anaran-tsy very no sisa. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Entimilaza zavatra, na olona koa aza, izay nahavita be tamin' ny androny, nefa efa antitra na simba ka ny anarany sisa mijanona. [Rajemisa 1985]
Traduction française Fusil anglais dont la crosse est usée : le nom seul lui reste. [Veyrières 1913 #407]
Un fusil dont le fût est vermoulu, il n' a plus de fusil que le nom. [Houlder 1895]
Interprétation française "Angalisa" est le nom du mousquet à pierre introduit à Madagascar d'Angleterre, il y a une centaine d' années. [Houlder 1895]
Se disait des guerriers usés par l' âge et la maladie ; et aussi de toutes les personnes ou choses usées. [Veyrières 1913 #407]

Proverbe An-ohatra ihany, ohatra ny afovato hazo. [Cousins 1871]

Proverbe Antsy be vaky maso: ka na tsy hitan' ny olona aza, hitan' ny hazo. [Houlder 1895 #1078]
Antsibe vaky maso, na tsy hitan' ny olona aza hitan' ny hazo. [Rinara 1974 #305, Cousins 1871 #258]
Antsibe vaky maso, na tsy hitan' ny tompony aza, hitan' ny hazo. [Veyrières 1913 #15, Cousins 1871 #258]
Antsibe vaky maso, na tsy hitan' olombelona aza, hitan' ny hazo. [Veyrières 1913]
Traduction française Cognée dont le tranchant est fendu invisiblement et qui saute au premier coup : elle a pu tromper son maître et les personnes qui ignoraient son défaut, mais elle ne trompe pas l' arbre de la forêt. [Veyrières 1913 #15]
Une hache ébréchée: même si les gens ne le voient pas (qu' elle est ébréchée), le bois le voit bien. [Houlder 1895]
Interprétation française Le mal finit toujours par être découvert, d'une façon ou d'une autre. [Houlder 1895]
Se disait de ceux qui font le mal en secret et trompent les hommes, mais ne trompent pas Dieu. [Veyrières 1913 #15]

Proverbe Aza atao hazo lazoin’ ny varatra: malazo mbamin-draviny, maina mbamy ny vatany, ary fohatra mbamy ny fakany. [Cousins 1871 #349]
Aza atao hazo lazoin' ny varatra : malazo mbamin-draviny, maina mbamin' ny vatany, ary fohatra mbamin' ny fakany. [Veyrières 1913 #2586]
Aza atao hazo lazoin' ny varatra : malazo mbamin' ny raviny, maina mbamin' ny vatany, ary fohatra mbamin' ny fakany. [Rinara 1974 #400]
Traduction française Qu'on ne le traite pas comme l' arbre flétri par la foudre : les feuilles sont fanées, le tronc desséché, les racines abîmées. [Veyrières 1913 #2586]
Interprétation française Il faut traiter les gens avec ménagements. [Veyrières 1913 #2586]

Proverbe Aza atao manara-bato aman-kazo. [Rinara 1974 #408]
Aza atao manara-bato aman-kazo, fa mba ataovy manaraka olombelona. [Veyrières 1913 #77]
Traduction française Qu' elle ne suive pas de la pierre et du bois, mais un homme. [Veyrières 1913 #77]
Interprétation française Paroles dites au gendre par les parents de la femme pour que son mari la traite bien. [Veyrières 1913 #77]

Proverbe Aza atao maty mahitsy, toy ny hazo. [Houlder 1895 #1092, Cousins 1871 #360]
Aza atao maty mana-mahitsy toa hazo. [Rinara 1974 #411]
Maty mahitsy toy ny hazo. [Veyrières 1913 #720]
Traduction française Il en est parfois des hommes comme des arbres : les arbres droits sont coupés avant les autres parce qu' on les vend ou bien on en fait des maisons. [Veyrières 1913 #720]
Ne me tuez pas alors que je suis droit, comme on fait à un arbre. Un arbre droit est bon à couper, mais un homme droit ou juste ne doit pas être détruit. [Houlder 1895]
Interprétation française Les gens honnêtes sont exploités par les exacteurs et les gens peu consciencieux ; les innocents sont parfois injustement condamnés. [Veyrières 1913 #720]

Proverbe Aza mamankon-kazo efa nampalesina. [Veyrières 1913 #3330]
Traduction française Ne rabotez pas le bois qui a été déjà poli avec des feuilles rugueuses d' ampaly. [Veyrières 1913 #3330]
Interprétation française Ne remettez pas en discussion ce qui a été jugé en dernier ressort. [Veyrières 1913 #3330]

Proverbe Aza mandrefy hazo mitsangana. [Houlder 1895 #1682, Rinara 1974 #672]
Mandrefy hazo mitsangana. [Veyrières 1913 #3267]
Mandrefy hazo mitsangana; manjehy vato an-tany. [Samson 1965 #M49]
Tsy mety raha mandrefy hazo mitsangana. [Rinara 1974 #4633, Cousins 1871 #3453]
Traduction française Ne mesurez pas un arbre alors qu' il est encore debout. [Houlder 1895]
Vouloir mesurer avec les bras un arbre qui est debout, c' est vouloir l' impossible. [Veyrières 1913 #3267]
Interprétation française Il faut l' abattre d' abord. Il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir mis par terre. [Houlder 1895]

Proverbe Aza miambony andriana, toa hazo avo, na mialoha lalana, toa tehina. [Cousins 1871 #602, Nicol 1935 #58]
Traduction française Ne faites pas comme l’arbre élevé, qui s'érige an dessus îles prim es, comme le laiton qui précède son maître. [Nicol 1935 #58]

Proverbe Aza mitarika hazo an-tendrony. [Houlder 1895]
Aza mitari-kazo an-tendrony. [Veyrières 1913 #3557, Rinara 1974 #54, Cousins 1871 #659]
Traduction française Ne tirez pas l' arbre par son extrémité. [Veyrières 1913 #3557]
Ne traînez pas un arbre par le sommet. [Houlder 1895]
Interprétation française N' entreprenez pas une affaire par le mauvais bout. [Houlder 1895 #1679]
Se disait à ceux qui parlaient avec précipitation et se trompaient ; il y avait diverses autres applications. [Veyrières 1913 #3557]

Proverbe Aza miteny hazo an-ala. [Houlder 1895 #1680, Cousins 1871 #660]
Traduction française Ne parlez pas d' arbres (ou de bois) dans la forêt. [Houlder 1895]
Interprétation française Profitez de ce que vous y êtes pour en prendre, sans perdre votre temps à des remarques futiles. [Houlder 1895]

Proverbe Biby tsy mandeha tsy amin' ny lohany, hazo tsy maniry tsy amin' ny fakany. [Rinara 1974 #897]
Biby tsy mandeha tsy ny lohany ; hazo tsy maniry tsy ny fakany ; rano tsy mita tsy ny fandrana. [Veyrières 1913 #965, Cousins 1871 #764, Nicol 1935 #319]
Mañalihale biby an-davake. [Poirot & Santio: Vezo]
Traduction française Chercher un animal dans son trou. [Poirot & Santio: Vezo]
L’animal ne marche que la tête en avant, l’arbre ne pousse que grâce à ses racines, l’eau ne s’écoule que par un canal. [Nicol 1935 #319]
Un serpent ne va pas sans sa tête, un arbre ne pousse pas sans ses racines, l' eau ne franchit pas un fossé sans qu' un tronc de palmier creusé lui serve de conduit. [Veyrières 1913 #965]
Interprétation française Chercher des problèmes. [Poirot & Santio: Vezo]
Se disait des enfants et des inférieurs que des gens malveillants montaient contre leurs parents ou leurs chefs et détachaient d' eux. [Veyrières 1913 #965]

Proverbe Famaky tapa-jarana, ka manatona ny hazo ; lakana tapa-kofehy, ka manatona ny ony. [Cousins 1871 #892]
Famaky tapa-jarana manatona ny hazo, lakana tapa-kofehy manatona ny ony. [Rinara 1974 #1066]

Proverbe Famaky tsy mahafira hazo : ampitso andro koa. [Veyrières 1913 #3672, Cousins 1871 #893]
Famaky tsy mahafira hazo, rahampitso andro koa. [Rinara 1974 #1067]
Traduction française Hache qui ne peut pas couper un arbre d' un seul coup : demain est encore un jour. [Veyrières 1913 #3672]
Interprétation française Il ne faut pas vouloir tout faire à la fois ni se décourager. [Veyrières 1913 #3672]

Proverbe Foto-kazo sy vorona ka izay manina no manatona. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Enti-milaza fa raha misy fiangaviana olona dia ilay mila fanampiana no tokony hanatona fa tsy ilay mpanampy iangaviana akory. [Rajemisa 1985]

Proverbe Hazo avo halan-drivotra. [Nicol 1935, Rajemisa 1985]
Hazo avo ka halan-drivotra. [Veyrières 1913 #635, Rinara 1974 #1293, Cousins 1871 #1040, Houlder 1895]
Izay avo halan-drivotra. [Veyrières 1913 #638]
Trano avo, ka halan-drivotra. [Veyrières 1913 #686, Cousins 1871 #3267, Houlder 1895]
Trano avo : manerinerina fa halan-drivotra. [Rinara 1974 #4380]
Interprétation malgache Izay amin' ny toerana ambony maro mpitsiriritra sy be fahavalo. [Rajemisa 1985]
Traduction française Arbre élevé est haï du vent. [Nicol 1935 #152]
Arbre élevé, le vent le poursuit de sa haine. [Veyrières 1913 #635]
Ce qui est élevé est exposé aux ravages du vent. [Veyrières 1913 #638]
Haute maison : le vent la poursuit de sa haine. [Veyrières 1913 #686]
Une maison (ou un arbre) élevée est battue (litt. haïe) par les vents. [Houlder 1895]
Interprétation française Ce proverbe disait le danger des positions élevées, et les dénigrements des chefs par leurs subordonnés jaloux. [Veyrières 1913 #638]
Ce proverbe se disait des grands et des orgueilleux ; il signifiait aussi que les inférieurs murmurent toujours contre les chefs. [Veyrières 1913 #635]
Les petits murmurent contre les grands. [Veyrières 1913 #686]

Proverbe Hazo bila ka zara raha hidim-pahitra. [Rinara 1974 #1294]

Proverbe Hazo boron-kazon-dandy. [Rinara 1974 #1295, Cousins 1871 #1044]

Proverbe Hazo mahitsy : matin' ny hitsiny; mpiasabe : voan' ny fahatsorany. [Rinara 1974 #1296]

Proverbe Hazo malefaka, andrarezina. [Cousins 1871 #1041, Rinara 1974]

Proverbe Hazo mandio hona : hitsahina ny lohany mipoitra ny vodiny. [Veyrières 1913 #3200]
Traduction française Planche qui sert à curer un étang : quand on appuie sur un bout, l' autre se relève. [Veyrières 1913 #3200]
Interprétation française Quand on met davantage d' un côté, il y a moins de l' autre. [Veyrières 1913 #3200]

Proverbe Hazo maniry ambony vatobe aho, ka raha tsy ny vato no miongana tsy miseho faka. [Rinara 1974 #1298]
Hazo maniry ambony vato lehibe aho : raha tsy ny vato no miongana tsy miseho ny fakany. [Veyrières 1913 #200, Cousins 1871 #1042]
Traduction française Je suis un arbre qui pousse sur de grands rochers : on n' en voit pas les racines à moins que les rochers ne s' écroulent. [Veyrières 1913 #200]
Interprétation française Paroles royales disant force et puissance. [Veyrières 1913 #200]

Proverbe Hazo meloka atohan-trano mirona: ny tohanana miraika, ny atohana mibaraingo. [Veyrières 1913 #811, Cousins 1871 #1043]
Hazo meloka natohan-trano mirona, ka ny tohanana miraika, ny atohana mibaraingo. [Rinara 1974 #1299]
Traduction française Tronc tordu qui sert à étayer une maison qui penche : la maison étayée n' est pas droite, et l' étai est tordu. [Veyrières 1913 #811]
Interprétation française Se disait des protecteurs et protégés qui se ressemblent, et des protecteurs impuissants à protéger. [Veyrières 1913 #811]

Proverbe Hazo tapaky ny sampy, aza atsipy fa mba izy ihany koa. [Rinara 1974 #1301]

Proverbe Hazo tetezim-barika ka tsy azo arahin' avelo. [Rinara 1974 #1303]

Proverbe Hazo tokana an-tanàna haolo ka tenain-drivotra irery. [Fanjakana: Annuaire, Rinara 1974 #1302]
Toy ny hazo tokana an-kadilanana, ka tenain-drivotra irery. [Rinara 1974 #4287]
Toy ny hazo tokana an-tananaolo, ka tenain-drivotra irery. [Houlder 1895 #1431, Cousins 1871 #3198]
Traduction française Arbre solitaire dans un village abandonné : il est seul à être frappé par le vent. [Veyrières 1913 #3841]
Pareil à un arbre solitaire dans un village abandonné, il est seul à être secoué (ou frappé) par le vent. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait de ceux qui n'ont personne pour les aider. [Veyrières 1913 #3841]

Proverbe Hazo tokana nilaozan’ ny ala : nilaozana my fa nahita tantara. [Samson 1965 #H21]

Proverbe Hazo tokana tsy mba ala. [Nicol 1935 #412]
Ny hazo tokana tsy mba ala. [Houlder 1895 #237, Cousins 1871 #2260]
Traduction française Un arbre ne fait pas une forêt. [Nicol 1935 #412]
Un seul arbre ne fait pas la forêt. [Houlder 1895 #237]
Interprétation française L' union fait la force. [Houlder 1895]

Proverbe Heveriny fa hitohy ihany ny fanirin' ny hazo ka ho tonga any an--danitra. [Veyrières 1913 #2366]
Raha mitohy ny fanirin' ny hazo, mahatakatra ny lanitra. [Rinara 1974 #3620]
Traduction française Il s' imagine que la croissance de l' arbre ira jusqu' au ciel. [Veyrières 1913 #2366]
Interprétation française Se disait de ceux qui croient que les richesses ou les provisions ne s'épuiseront pas. [Veyrières 1913 #2366]

Proverbe Hianao no hazo dimbin' ny ala, vorom-panova hena. [Veyrières 1913]
Hianao no hazo solon' ny ala, vorom-panova hena. [Veyrières 1913]
Solon' ny maty, fanovan' ny velona, hazo dimbin' ny ala, vorom-panova hena. [Nicol 1935]
Traduction française (Les enfants sont) les remplaçants du mort, les soutiens des vivants, le bois qui perpétue la forêt, la viande de canard après la viande de bœuf. [Nicol 1935]
Vous êtes l' arbre qui tient lieu de forêt, la volaille qui remplace la viande de boeuf. [Veyrières 1913]
Interprétation française Les descendants remplacent les ancêtres ; on disait ce proverbe de ceux qui remplaçaient dignement un bon prédécesseur. [Veyrières 1913 #970]

Proverbe Ho any an' ala ka no mivongika hazo bila. [Rinara 1974 #1354]

Proverbe Izahay no trano, hianareo no hazo nanalana. [Cousins 1871 #1157, Nicol 1935 #175]
Traduction française Nous sommes la maison, et vous, le bois dont elle est construite. [Nicol 1935 #175]

Proverbe Izaho tsy manan-kazo afa-tsy ny amberivatry. [Veyrières 1913 #2289, Cousins 1871 #1170]
Traduction française Pour moi, je ne regarde comme arbre que l' ambrevade. Je n'ai d' estime que pour ce qui me rapporte quelques avantages. [Veyrières 1913 #2289]
Interprétation française Les vers à soie vivaient sur les ambrevades. [Veyrières 1913 #2289]

Proverbe Izaho tsy mba mikororoka ny efa madio, na mitsoka ny efa mirehitra, na misisy ny hazo mahitsy. [Veyrières 1913 #5954, Houlder 1895]
Traduction française Je ne vanne pas ce qui est déjà vanné, je ne souffle pas sur ce qui brûle, je ne redresse pas le bois qui est droit. [Veyrières 1913 #5954]
Moi, je ne vanne pas ce qui est déjà nettoyé, je ne souffle pas sur ce qui brûle déjà, je ne redresse pas du bois qui est déjà droit. [Houlder 1895]

Proverbe Izaho tsy mikapa an-tenantenan-taolana, tsy mandrefy hazo mijoro, tsy manintsana ny maintimolaly, tsy manozongozona ny mafy, nefa raha tokony tsy ho afaka izaho alaina. [Rinara 1974 #1471]
Izaho tsy mikapa an-tenatena taolana, tsy mandrefy hazo mijoro, tsy manintsana ny maintimolaly, tsy manozongozona ny mafy ; nefa raha tokony tsy ho afaka, izaho alaina. [Veyrières 1913 #5180, Cousins 1871 #1171]
Traduction française Je ne coupe pas l' os par le milieu, je ne mesure pas à la brasse un arbre qui est debout, je ne fais pas tomber ce qui est ancien et noirci par la fumée, je ne secoue pas ce qui est solide ; cependant s' il vous semble que vous ne puissiez pas arriver à bout, appelez-moi. [Veyrières 1913 #5180]
Interprétation française Je vous aiderai. [Veyrières 1913 #5180]

Proverbe Kapa hazon' Ibosy : potraka ihany fa miankina. [Veyrières 1913 #3681, Rinara 1974 #1596, Houlder 1895]
Traduction française Ibosy abattant un arbre: il tombe, mais en restant appuyé (sur d' autres arbres). [Houlder 1895]
Un arbre abattu par Ibosy : il tombe mais il reste appuyé sur d'autres arbres. [Veyrières 1913 #3681]
Interprétation française Le travail n' est pas encore tout à fait terminé. [Houlder 1895]
Travail incomplet. [Veyrières 1913 #3681]

Proverbe Lafim-bato vato ; lafin-kazo hazo. [Veyrières 1913 #1088, Rinara 1974 #1667, Cousins 1871 #1286]
Lafim-bato, vato; lafin-kazo, hazo; lafin-kavana, havana. [Houlder 1895]
Traduction française La pierre vient de la pierre; le bois vient du bois; les hommes viennent de leur parenté. [Houlder 1895]
Le côté de la pierre c' est de la pierre, le côté du bois c' est du bois. [Veyrières 1913 #1088]
Interprétation française Les branches de la parenté, soit du côté du père, soit du côté de la mère, ce sont les parents et pas d' autres ; ce proverbe se disait des gens qui se détachent des parents pour s' attacher à des étrangers. [Veyrières 1913 #1088]

Proverbe Lambo nanenji-borona, ka nangaihay nony nilaozany eny an-tendron-kazo. [Rinara 1974 #1722]

Proverbe Mamoa daholo ny hazo rehetra, fa toa vory fatratra indrindra ny tsikobona. [Cousins 1871 #1476]

Proverbe Mamono biby tsy mahafaty isehoan’ ny sorany ; ary manitsaka hazo meloka itsimbadihan’ ny tonony. [Cousins 1871 #1479]

Proverbe Manan-jara samy hazo ny ambiaty : nahazo to amin' Andriamanitra, ka nataon' ny olona famantaran-taona noho ny tenin' ny razana. [Veyrières 1913 #3115, Cousins 1871 #1510]
Traduction française Heureux sort que celui des arbustes ambiaty : ils ont reçu de Dieu la vérité et le pouvoir d' inspirer confiance, et sur la parole des ancêtres, les hommes en font le signe auquel ils reconnaissent les saisons. [Veyrières 1913 #3115]
Interprétation française La floraison de l' arbuste ambiaty servait à déterminer la saison propre aux semailles de printemps. [Veyrières 1913 #3115]

Proverbe Manoha-mihantsika, tsy manoha-mihantsika, toa hazo bila. [Rinara 1974 #2125]

Proverbe Maro ihany ny hazo: fa ny fary no mamy. [Houlder 1895 #768, Cousins 1871]
Traduction française Il y a bien des espèces de plantes (litt. d' arbres): mais la canne à sucre seule est douce. [Houlder 1895]
Interprétation française Propos d' amoureux. [Houlder 1895]

Proverbe Midaboka boatra ny hazo voakapa aho; mivelatra boatra ny tsibibe nanabazana. [Cousins 1871]
Midaboka hoatry ny hazo voakapa aho, mivelatra hoatry ny tsihibe nanahazana. [Veyrières 1913 #4246]
Midaboka ohatra ny hazo voakapa ary mitsotra tahaka ny amalo-maty. [Rinara 1974]
Midaboka ohatra ny hazo voakapa ; mivelatra ohatra ny tsihibe nanahazana. [Nicol 1935]
Traduction française Je tombe de tout mon long comme un arbre qu' on a abattu, je m' étends comme une grande natte qui a servi à faire sécher. [Veyrières 1913 #4246]
S’écrouler comme un arbre abattu; s’étaler comme une natte au séchoir. [Nicol 1935 #370]
Interprétation française Comparaisons pour dire : je demande grâce. [Veyrières 1913 #4246]

Proverbe Mino aho, ry hazo borera ity, hoy Rafotsibe leom-bomangahazo. [Veyrières 1913 #1885, Cousins 1871 #1799]
Mino anao aho ry hazo borera, hoy Rafotsibe leom-boangahazo. [Rinara 1974 #155]
Rafotsibe leom-boangahazo : mino anao aho ry hazo borera. [Rinara 1974 #3501]
Traduction française Je crois en toi petit arbuste rabougri, dit la vieille indisposée par le manioc qu'elle a mangé avec excès. [Veyrières 1913 #1885]
Interprétation française Se disait de la passion pour telle ou telle chose. [Veyrières 1913 #1885]

Proverbe Mitari-kazo an-tendrony : lava miolanolana, fohy mikodiadia. [Veyrières 1913 #3276, Cousins 1871]
Mitari-kazo an-tendrony : miainga ihany, fa mavesatra. [Veyrières 1913 #3277, Rinara 1974 #2445, Cousins 1871]
Traduction française Tirer un arbre par le sommet : on le soulève bien, mais c' est lourd à tirer. [Veyrières 1913 #3277]
Tirer un arbre par le sommet : s' il est long il se tord, et s' il est court il roule. [Veyrières 1913 #3276]
Interprétation française Se disait des affaires difficiles ; se disait aussi des discours où une parole trop longue est filandreuse, trop courte elle risque d' être trop précipitée. [Veyrières 1913 #3276]
Se disait des affaires difficiles. [Veyrières 1913 #3277]

Proverbe Ny anatra ataovy toy ny hazo : Hazony raha manendrika anao, avelao hihazohazo raha tsy azoazonao. [Rinara 1974]

Proverbe Ny antitra hazo amoron-tevana, ny tanora tany mandondona, ka tsy hita izay ho lasa aloha. [Veyrières 1913 #2892]
Ny antitra hazo amoron-tevana, ny tanora vato mandondona ka tsy fantatra izay ho lasa aloha. [Rajemisa 1985]
Ny tanora vato mandondona, ny antitra hazo amoron-tevana. [Rinara 1974 #3262, Cousins 1871 #2428, Nicol 1935 #163, Rajemisa 1985]
Ny tanora vato mandondona, ny antitra hazo amoron-tevana, ka tsy hita izay hianjera aloha. [Houlder 1895 #1931]
Ny tanora vato mandondona, ny antitra hazo amoron-tevana : tsy fantatra izay hianjera aloha. [Veyrières 1913 #2910]
Interprétation malgache Enti-milaza fa na ny tanora na ny antitra dia samy mety hopaohin-dRafahafatesana daholo. [Rajemisa 1985]
Na ny antitra na ny tanora, dia mety hindaosin' ny fahafatesana daholo, fa tsy misy hoe "Iretsy tsy maintsy lasa aloha na irery lasa aoriana". [Rajemisa 1985]
Traduction française La jeunesse est une pierre qui surplombe, la vieillesse un arbre au bord du précipice : qui s’en ira le premier ? [Nicol 1935 #163]
Le jeune homme est comme une pierre qui surplombe, et le vieillard comme un arbre au bord du précipice : on ne sait pas lequel des deux tombera le premier. [Veyrières 1913 #2910]
Les jeunes sont (comme) un rocher surplombant, et les vieux (comme) un arbre planté au bord d' un précipice: on ne sait lequel des deux tombera le premier. [Houlder 1895]
Le vieillard est comme un arbre au bord du précipice et le jeune comme un terrain qui surplombe : on ne sait pas lequel tombera le premier. [Veyrières 1913 #2892]
Interprétation française Ce proverbe signifiait l' incertitude du moment de la mort ; il signifiait aussi que le passé ne revient pas. [Veyrières 1913 #2892]
Incertitude du moment de la mort. [Veyrières 1913 #2910]

Proverbe Ny antsibe no banga, dia nisolo ny anjaran' ny famaky. [Rinara 1974 #186]
Ny antsibe no ho banga, fa ny hazo fikapan' ny famaky avy no nojinjany. [Cousins 1871]
Ny antsibe no ho banga, nijinjana ny hazo tsy tandrifiny. [Veyrières 1913 #2543, Cousins 1871]
Traduction française Si le coutelas est ébréché, c' est qu' il a servi pour abattre des arbres pour lesquels il n' était pas fait. [Veyrières 1913 #2543]
Interprétation française Se disait des gens se ruinant à faire des choses disproportionnées avec leur condition. [Veyrières 1913 #2543]

Proverbe Ny hazo avo halan-drivotra, ary ny manan-karena halan' olona. [Houlder 1895 #1430, Veyrières 1913 #2223]
Traduction française Les arbres élevés sont battus (litt. haïs) par le vent, et les riches sont haïs par les autres. [Houlder 1895]
Les arbres élevés sont battus par le vent, et les riches sont mal vus des pauvres. [Veyrières 1913 #2223]

Proverbe Ny hazo avo halan-drivotra, ny vaky molotra halan-tsakay, ny idimaso halan-tsetroka, ary ny mifankatia halan' olona. [Veyrières 1913 #660]
Traduction française Les arbres élevés sont battus du vent, les lèvres fendues sont abîmées par le piment, les yeux chassieux sont éprouvés par la fumée, les gens qui s'aiment font des jaloux. [Veyrières 1913]
Interprétation française Se disait des gens exposés aux difficultés. [Veyrières 1913 #660]

Proverbe Ny hazo no lavo, ny zaram-pamaky no mody an-daniny. [Veyrières 1913 #1117, Cousins 1871 #2259]
Traduction française Si l' arbre est abattu c' est que le manche de la cognée a pris parti contre lui. [Veyrières 1913 #1117]
Interprétation française Se disait des parents qui prenaient parti contre leurs parents ; et de ceux qui faisaient pénétrer les ennemis ou les voleurs dans le village. [Veyrières 1913 #1117]

Proverbe Ny hazo no vanon-ko lakana, ao ny ala naniriany. [Veyrières 1913 #2774, Houlder 1895]
Ny hazo no vanon-ko lakana: ny tany naniriany no tsara. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Ny zavatra no vanona dia ny any amin' ny fototra no tsara. [Rajemisa 1985]
Ny zavatra tsara dia avy amin' ny zavatra tsara ihany. [Rajemisa 1985]
Traduction française Si avec un arbre, on peut faire une pirogue c' est grâce à la forêt où il a poussé. [Houlder 1895]
Si on peut faire une pirogue avec un arbre, c' est que l' arbre a poussé dans la forêt. [Veyrières 1913 #2774]

Proverbe Ny hazo tapahina manam-pototra; ny hazo vakina misy ilany; ny teny atao misy farany. [Houlder 1895 #563]
Traduction française Un arbre coupé a des racines; un morceaux de bois fendu a un côté; les paroles que l' on dit ont une fin. [Houlder 1895]

Proverbe Ny hazo tsara mamoa tsara, ny hazo ratsy mamoa ratsy. [Veyrières 1913 #2962]
Traduction française Le bon arbre produit de bons fruits, la mauvais arbre produit de mauvais fruits. [Veyrières 1913 #2962]
Interprétation française Se disait de la conduite, bonne ou mauvaise. [Veyrières 1913 #2962]

Proverbe Niolaka ny vato aho novatoiny, niolaka ny hazo aho nohazoniny, maty Ikakibe vao navelany aho. [Cousins 1871 #2104, Houlder 1895, Rinara 1974]
Traduction française Je me suis réfugié derrière un rocher, et il a m' a saisi; je me suis réfugié derrière un arbre, et il m' a retenu: il a fallu que mon grand-père meure pour qu' il me lâche. [Houlder 1895]
Interprétation française Ce proverbe repose sur deux jeux de mots qu' il est impossible de rendre en français. [Houlder 1895]

Proverbe Ny omby matin' ny taviny, ny hazo lavon' ny hitsiny. [Veyrières 1913 #2646, Cousins 1871 #2378]
Ny omby no matin' ny taviny, ary ny hazo no lavon' ny hitsiny. [Rinara 1974 #3194]
Traduction française Les boeufs sont tués parce qu' ils sont gras, et les arbres abattus parce qu' ils sont droits. [Veyrières 1913]
Interprétation française Le sens est que ni l' or ni la grandeur ne rendent heureux. [Veyrières 1913 #2646]

Proverbe Ny omby tsy maty tsy amy ny tendany, ary ny hazo tsy maty tsy amy ny fotony. [Cousins 1871 #2380]
Ny omby tsy maty tsy amin' ny tendany ary ny hazo tsy maty tsy amin' ny fotony. [Veyrières 1913 #2647, Rinara 1974 #3198]
Traduction française Le boeuf ne meurt que par la gorge, et l' arbre par la racine. [Veyrières 1913]
Interprétation française Le sens est qu'on est victime de ses propres actions ou paroles. [Veyrières 1913 #2647]

Proverbe Ny rariny toy ny nofy, tsy azo tsy anaty fandriana; ary toy ny hazo mahitsy, ka tsy hita tsy anatin’ ny ala. [Veyrières 1913 #3395, Cousins 1871 #2402]
Traduction française La justice est comme un songe qu' on ne trouve que dans le repos du lit ; elle est comme un arbre droit qu' on ne trouve que dans la forêt. [Veyrières 1913 #3395]
Interprétation française C' est à force d' examiner une affaire qu'on arrive à la justice. [Veyrières 1913 #3395]

Proverbe Ny tsora-kazo dia efa voatokana rahateo ho amin' ny lamosin' ny adala. [Veyrières 1913 #2105]
Traduction française La verge est préparée pour le dos du sot. [Veyrières 1913 #2105]
Interprétation française Le sens est qu' il y a des gens qu'il faut punir. [Veyrières 1913 #2105]

Proverbe Ny vato aza menatra ny vato, ny hazo menatra ny hazo, ka mainka fa zanak' olona ve tsy mba hahalala menatra ny olona toa azy ? [Veyrières 1913 #6463]
Ny vato menatra ny vato, ny hazo menatra ny hazo. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Anatra nanehoan' ny razana fa tokony hahatsiaro menatra ny olona, fa tsy ho toy ny vato aman-kazo. [Rajemisa 1985]
Traduction française Les pierres se couvrent de confusion devant des pierres, les arbres devant les arbres, comment les hommes ne sauraient-ils pas rougir devant leurs semblables ? [Veyrières 1913 #6463]
Interprétation française Ne soyez pas effronté ; ne soyez pas impudent. [Veyrières 1913 #6463]

Proverbe Ny vodisaina tsy dia hazo. [Cousins 1871 #2486]
Ny vody saina tsy mba hazo. [Houlder 1895 #2259]
Traduction française Un mât de pavillon n' est pas un arbre. [Houlder 1895 #2259]

Proverbe Notodian' ny ambora tsy nentina ka mivongika hazo tsy fantatra. [Rinara 1974]
Todian' ny ambora tsy nentina, ka mivongika hazo tsy fantatra (meloka). [Rinara 1974 #4142]
Todin’ ny ambora tsy nentina, ka mitari-kazo tsy fantatra. [Cousins 1871]
Todin' ny ambora tsy nentina, ka mivesatry ny hazo tsy fantatra. [Veyrières 1913 #3419]
Todin' ny ambora tsy nentina ka mivongika ny hazo tsy fantatra. [Cousins 1871, Houlder 1895]
Todin' ny ambora tsy nentina ka mivongi-kazo tsy fantatra. [Rajemisa 1985]
Todin' ny ambora tsy nentina, mitari-kazo tsy fantatra. [Veyrières 1913]
Todin' ny ambora tsy nentina, mivongika hazo tsy fantatra. [Veyrières 1913]
Interprétation malgache Anisan' ny fanompoana fahiny ny maka ambora any an' ala hanaovana vatam-patin' andriana; izay nanao mosalahy tamin' izany dia voasazy ka nampitondraina izay hazo hita teny ho eny: enti-milaza ny famaizana tsy maintsy mihatra amin' izay manao tsirambina ny adidiny. [Rajemisa 1985]
Ara-bakiteny: taloha ny nanao fanompoana dia naka ambora (hazo mafy fanao vatam-patan' andriana) tany an' ala; raha nisy nanao kilavadavaka, dia nosazina hitondra izay hazo sendra teny ho eny. Iharan' ny todin' ny tsy anaovana fanompoana na adidy, ka manjary manao ny tsy fanao. [Rajemisa 1985]
Enti-milaza ny sazy miandry izay manao tsirambina ny adidiny. [Rajemisa 1985]
Traduction française Pour ne pas avoir voulu porter de l' "ambora" , on est obligé de ployer sous le poids d' un arbre qu' on ne connaît pas. [Houlder 1895]
Vengeance du bois ambora qu'on n' a pas porté : on est chargé d' un bois d' une essence inconnue et inutile. [Veyrières 1913 #3419]
Interprétation française Il s' agit des gens qui vont à la forêt chercher de l' ambora qui est un bois de construction très solide, et en reviennent avec un autre bois inconnu dont ils se chargent inutilement ; ce proverbe se disait des commissionnaires qui se trompent et font mal les commissions : ils ont à supporter les conséquences de leur erreur. [Veyrières 1913 #3419]
L' "ambora" , à bois imputrescible, était bien connu et très apprécié autrefois; mais les bûcherons qui, pour une raison ou pour une autre, n' ont pas voulu remporter de la forêt, se chargeront d' un autre arbre inconnu, dont ils ne pourront peut être pas disposer. Au figuré, refuser de faire un certain travail, puis se voir pourtant forcé d' en faire un autre moins agréable ou moins rémunérateur. [Houlder 1895]

Proverbe Ñy rondrona laha mañeno, avy tamin-drakotraña. [Houlder 1895]
Interprétation malgache Ny mampaneno ny rondrona dia nono irakotrana. + Rondrona sy kotrana: kofehy lava mihenjana fehezan-tapa-kazo maneno ho enti-miandry fody. Rondrona: ilay kofehy lava. Kotrana: ireo tapa-kazo mifehy amin' ny kotrana. [Houlder 1895]

Proverbe Raha maniry ihany ny hazo, ho tonga any an--danitra no farany. [Cousins 1871, Houlder 1895]
Raha maniry ihany ny hazo tonga any an--danitra. [Rajemisa 1985]
Raha mitohy ihany ny hazo, ho tonga any an--danitra no farany. [Houlder 1895]
Raha mitohy ihany ny hazo, tonga any an--danitra. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Entina mampiomana fa misy fetrany toy ny hazo maniry ny fanambinana, ny fahasoavana. [Rajemisa 1985]
Misy fetra ny fanirin' ny hazo; voafetra koa ny fanambinana fa tsy mitohy hatrany ka tokony hanararaotra ny soa izay sendra sao manenina. [Rajemisa 1985]
Traduction française Si l' arbre ne s' arrêtait pas de croître, il finirait par toucher le ciel. [Houlder 1895 #960]

Proverbe Raha tsy hety ny atao, ny tain’ akoho aza maha-tafintohina, ny patsa iray tsy omby vava ; ary raha hety kosa ny atao, ny saobakaka aza mampidi-dranon-ketsa, ny hazo tandrano mody andevolahy. [Veyrières 1913 #2239, Cousins 1871 #2719]
Raha tsy mety ny atao, tain' akoho aza manatintohina, ny patsa iray tsy omby vava, ary raha mety kosa ny atao, ny saobakaka aza mampidin-dranon-ketsa. [Rinara 1974]
Traduction française Si l' entreprise ne doit pas réussir, une fiente de poule suffit pour faire trébucher et une chevrette est trop grosse pour la bouche ; si au contraire, elle doit réussir il suffit d' un crapaud pour arroser les pépinières de riz et une souche d' arbre retirée des rizières se change en esclave. [Veyrières 1913 #2239]
Interprétation française Un rien suffit lorsque la destinée est de réussir. [Veyrières 1913 #2239]

Proverbe Raha tsy hita eny amin' ny hazo ny soherina, dia tadiavina any anatin' ny ahitra. [Veyrières 1913 #6526]
Traduction française Lorsqu' on ne trouve pas de chrysalides sur les arbres on en cherche dans l' herbe. [Veyrières 1913 #308]
Quand on ne trouve pas de chrysalide sur les arbres, on en cherche dans l' herbe. [Veyrières 1913 #6526]
Interprétation française Paroles du roi Andrianampoinimerina à propos de la succession au trône : faisant allusion à sa grand-mère Rasoherina, dont le nom signifie chrysalide, il laissait entendre que si on ne trouvait pas de candidat au trône dans une des descendances, on en trouverait toujours dans les autres ramifications. [Veyrières 1913 #6525]
Paroles du roi Andrianampoinimerina réglant l'ordre de succession au trône et indiquant Rasoherina, sa grand-mère, comme la chrysalide source des souverains pour l'Imerina ; le nom de Rasoherina signifie chrysalide de ver à soie. [Veyrières 1913 #308]

Proverbe Ramalina aza mifehy hazo tokana. [Houlder 1895, Rajemisa 1985]
Tsy misy toa an-dRamalina, fa nifehy hazo tokana. [Rinara 1974 #4745, Cousins 1871]
Interprétation malgache Hazo tokana tsy fifehy, fa mitsinjo ny ho avy Ramalina ka feheziny ilay hazo anankiray satria mbola mety hahita hazo hafa indray koa izy. [Rajemisa 1985]
Traduction française Le prévoyant attache même un seul morceau de bois. [Houlder 1895]
Interprétation française Parce que, plus tard, s' il trouve d' autres morceaux de bois, il pourra les joindre, au premier sans autre, le lien sera déjà là. [Houlder 1895]

Proverbe Sisi-hazon' Antanamalaza: mahitsy ihany fa tonontononana; sisi-hazon' Antananarivo, sady soa no arahim-bankona. [Cousins 1871, Houlder 1895]
Sisin-kazon' Antanamalaza : mahitsy ihany fa tonontononina; sisin-kazon' Antananarivo, sady soa no arahim-bankona. [Rinara 1974 #3899]
Traduction française Les bois (poutres) faits à la hache par les gens d' Antanamalaza sont droits à la vérité, mais pleins de nœuds; ceux faits par les habitants de Tananarive, par contre, sont beaux et faciles à raboter. [Houlder 1895]

Proverbe Tanalahy ambony hazo ny vintana : miova vola matoa misy zaza misiaka. [Nicol 1935 #486]
Traduction française La fortune est comme un caméléon sur un arbre : il suffit d’un enfant qui siffle pour la faire changer de couleur. [Nicol 1935 #486]

Proverbe Tatamo endriky ny saha, hazo mamoa vola, mamoa voahangy, ka izay tandindominy dia manga, ary izay alokalofany dia maitso. [Nicol 1935 #353]
Traduction française Nénuphar parure de la plaine, arbre chargé d’argent et de perles : tout ce qu’il abrite est teinté de bleu, tout ce qu’il ombrage a des reflets verts. [Nicol 1935 #353]

Proverbe Toy ny famaky mijinja hazo: ka ny ahy momba ny azy. [Houlder 1895 #258]
Toy ny famaky mikapa hazo, ka ny ahy no momba azy. [Rinara 1974 #4273]
Traduction française Pareil à la hache qui abat les arbres: ce qui est à moi (c.à.d. la hache) s' en va avec ce qui est à eux. [Houlder 1895]
Interprétation française Les bois ébréche la hache et en détache ainsi des petits morceaux. [Houlder 1895]

Proverbe Toy ny hazo kely atsinanan’ Angavo: indray mietry, indray misavoana. [Rinara 1974 #4285, Cousins 1871 #3197]
Toy ny hazokely atsinanan' Angavo : ka indray mietry, indray misavoana. [Houlder 1895 #1513, Veyrières 1913 #2752]
Traduction française Comme les jeunes arbres à l' est de l' Angavo (montagne): tantôt ils s' abaissent (sous le passage du vent), tantôt ils se relèvent. [Houlder 1895]
Les hommes sont comme les arbustes à l' est d' Angavo : tantôt ils s' abaissent et tantôt ils s' élèvent. [Veyrières 1913 #2752]
Interprétation française Les hommes sont soumis à bien des vicissitudes, tantôt riches et tantôt pauvres, tantôt heureux et tantôt malheureux. [Veyrières 1913 #2752]

Proverbe Toy ny hazo, matin' ny hitsiny, ary toy ny omby, matin' ny taviny. [Rinara 1974 #4286]

Proverbe Toko vato, tapaka ihany, toko hazo, lo ihany, fa ny tokin' olombelona, sady tsy lo no tsy tapaka. [Rinara 1974]
Toko vato, tapaka ; toko hazo, lo ; fa ny tokin’ olombelona tsy mety tapaka sy lo. [Cousins 1871 #3110, Nicol 1935 #105]
Traduction française Les trépieds en pierre se cassent, les trépieds en bois pourrissent, mais les promesses des hommes ne se cassent pas et ne ne gâtent pas. [Veyrières 1913]
Un trépied de pierre peut se briser, un trépied de bois se pourrir ; mais il en va autrement des assurances de l’homme fidèle. [Nicol 1935 #105]
Interprétation française Ce proverbe fait d' assonance entre toko et toky, dit la force des paroles de contrat et de promesse. [Veyrières 1913 #5310]

Proverbe Tominjam-poana toy ny hazo natohan-karatra. [Rinara 1974 #4175, Cousins 1871 #3120]

Proverbe Tondro iray tsy mahazo hao, hazo tokana tsy mba ala. [Veyrières 1913 #5232]
Tondro tokana tsy mahazo hao. [Houlder 1895 #238, Rinara 1974 #4182, Cousins 1871 #3124]
Tonjo raike tsy mahazo hao. [Poirot & Santio: Vezo]
Traduction française Un doigt ne suffit pas pour saisir un poux, un seul arbre ne constitue pas une forêt. [Veyrières 1913 #5232]
Un seul doigt n'attrape pas de poux. [Poirot & Santio: Vezo]
Un seul doigt ne peut attraper un pou. [Houlder 1895]
Interprétation française Il est nécessaire de s' unir et de s' entendre. Le roi Andrianampoinimerina appliquait ce proberbe à l' union du souverain et du peuple. [Veyrières 1913 #5232]
L' union fait la force. [Houlder 1895]

Proverbe Tsy mety raha manantena rahalahy mahay mandrafitra, ka mitondra ny hazo meloka hatrany an-ala. [Cousins 1871 #3430]
Tsy mety raha manantena rahalahy mahay mandrafitra, ka mivongika hazo lena. [Rinara 1974 #4609]

Proverbe Tsy misy hazo baka mahatohana ny lanitra, na be felantanana mahatakona ny masoandro. [Rinara 1974]
Tsy misy hazo baka mahatohana ny lanitra, na befelatanana mabatakona ny masoandro. [Nicol 1935 #81]
Tsy misy hazo baka mahatohana ny lanitra, na be felatanana mahatakona ny masoandro. [Veyrières 1913 #3155, Cousins 1871 #3515]
Traduction française Aucun bâton fourchu ne peut soutenir le ciel; aucune feuille de latanier ne peut cacher le soleil. [Nicol 1935 #81]
Il n' y a pas d' arbre fourchu qui puisse soutenir le ciel, ni d' homme qui ait les mains assez larges pour cacher le soleil. [Veyrières 1913 #3155]

Proverbe Tsy misy hazo natao tsy ho boboka, na mahitsy izy na bila. [Rinara 1974 #4710]

Proverbe Tsy misy tahaka an-dRamalina, fa malina mifehy hazo tokana. [Veyrières 1913 #6133]
Traduction française Il n' y a point d' homme aussi prudent que Ramalina : il pousse la précaution jusqu' à lier en paquet, une seule branche. [Veyrières 1913 #6133]
Interprétation française Il a peur sans doute, que cela ne vienne à se fendre. Ce proverbe se disait d' un excès de prudence jusqu' à la minutie ; c' était aussi un encouragement à être prudent. [Veyrières 1913 #6133]

Proverbe Tsy misy valiny; ohatra ny manao soa vato aman-kazo. [Houlder 1895]
Traduction française (Quelque chose) qui ne procure pas de récompense; c' est comme si on avait fait du bien à une pierre ou à un morceau de bois. [Houlder 1895]

Proverbe Tsy misy vongan-tany mahery noho ny vato, na hazo mahalà rivotra. [Cousins 1871, Houlder 1895]
Traduction française Il n' y pas de motte de terre plus dure qu' une pierre, ni d' arbre qui puisse résister au vent. [Houlder 1895]

Proverbe Tsy ny kirihitr' ala hodiasan' ampanga no maty, fa ny ala be ho diasan' ny hazo mena. [Rinara 1974 #4773]

Proverbe Tsy ny kirihitr’ ala no maty, ka ampanga no handimby; fa ny ala-be no maty, ka hazo mena no mandimby. [Cousins 1871 #3567]

Proverbe Tsora-kazo noladinim-bitsika : lofidofiny foana fa ny tenany be dia marazoka. [Veyrières 1913 #3221, Cousins 1871]
Tsorakazo noladinim-bitsika : lofidofiny foana, fa ny tenany be efa haroka. [Rinara 1974 #4473]
Tsorakazo noladinim-bitsika: lofidofiny foana, ra ny tenany be efa marazoka. [Houlder 1895]
Traduction française Tige enlacée percée à l' intérieur par beaucoup de fourmis : elle paraît encore belle à l' extérieur mais en réalité elle n' a plus de consistance. [Veyrières 1913 #3221]
Une branche envahie par les fourmis: elles ne l' ont guère recourbée, mais l' ont pourtant épuisée. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait de l'insuffisance d' une chose à partager entre beaucoup de partageants. [Veyrières 1913 #3221]

Proverbe Vahy mandady ny hazo. [Veyrières 1913 #5057]
Traduction française Liane qui monte après un arbre. [Veyrières 1913 #5057]
Interprétation française Se disait des faibles, des parasites, etc... [Veyrières 1913 #5057]

Proverbe Varavaran-kazo anjaran' ny velona ary ny varavaram-bato anjaran' ny maty. [Rinara 1974 #4859]

Proverbe Voangaly angaha aho no ho faty an-kazotokana ? [Veyrières 1913 #1249]
Voangaly maty an-kazotokana. [Veyrières 1913 #1248]
Voangaly va aho ka ho faty an-kazo tokana? [Houlder 1895 #2111]
Voangaly ve hianareo ka ho faty an-kazo tokana ? [Veyrières 1913 #3223]
Traduction française C' est un coléoptère mort sur l' arbre où il vivait. [Veyrières 1913 #1248]
Êtes-vous donc des cétoines qui meurent sur un seul arbre ? [Veyrières 1913 #3223]
Suis-je un coléoptère pour mourir sur un seul arbre ? [Veyrières 1913 #1249]
Suis-je une cétoine pour mourir sur un arbre solitaire? [Houlder 1895]
Interprétation française Ce proverbe s' employait, paraît-il, par quelqu' un qui voulait se défendre de n' avoir jamais qu' une seule femme, de mourir n' ayant qu' une seule femme, ce qui était considéré comme un fait déshonorant. [Houlder 1895]
Ces paroles furent dites par le roi Andrianampoinimerina aux descendants d' Andriantompokoindrindra, lorsqu' il augmenta leurs possessions devenues insuffisantes ; passées en proverbe, elles se disaient d' un partage où il y avait trop de partageants ; dans un autre sens, elles étaient dites par les libertins qui changeaient plusieurs fois de femme. [Veyrières 1913 #3223]
Rompre un mariage. [Veyrières 1913 #1249]
Se disait des mariages qui duraient jusqu' à la mort sans se rompre. [Veyrières 1913 #1248]

Proverbe Vorompotsy mitaingina an-kazo vokoka: ka izaho nitsirika azy no voatsiriny. [Houlder 1895 #1726]
Vorompotsy nitaingana an-kazo vokoka: izaho nitsirika azy no voatsiriny. [Cousins 1871 #3747]
Vorompotsy nitaingina an-kazo vokoka, koa izaho nitsirika azy no voatsiriny. [Veyrières 1913]
Vorona mitaingina ambony hazo vokoka : izy mitsirika ahy, izaho mitsirika azy. [Veyrières 1913]
Traduction française Oiseau blanc perché sur un arbre courbé : je le regardais et il me regardait. [Veyrières 1913 #5058]
Un "oiseau blanc" (fausse aigrette) perché sur un arbre recourbé: et c' est moi (c.à.d. l' "oiseau blanc" ) qui le regardais, qui ai été observé par lui (c.à.d. par l' arbre recourbé). [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait d' un prêté pour un rendu ; se disait aussi de deux rusés s'épiant et luttant d' adresse. [Veyrières 1913 #5058]
Vouloir critiquer les autres et en être critiqué à son tour. [Houlder 1895]

Proverbe Vorompotsy mitaingina ery an-kazo vokoka : jereo ny aloha, todiho ny aoriana, ndrao voafitaka avy ao an--damosina. [Veyrières 1913 #6136]
Traduction française Oiseau blanc sur un arbre courbé : regarde devant, regarde derrière, de peur d' être pris par derrière. [Veyrières 1913 #6136]
Interprétation française Excitation à la prudence, à la vigilance, à l' examen. [Veyrières 1913 #6136]

Proverbe Vorona mipetraka an-kazo borera : izaho hitany izy koa mba hitako. [Rinara 1974 #5040]

Index